SCP-2XXX-FR
notation: 0+x

Objet # : SCP-2XXX-FR

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : L'objet SCP-2XXX-FR, si il est en fonctionnement doit être constamment conserver à l'intérieur d'une chambre anéchoïque électromagnétique aux parois extérieur plombé. Un sas de confinement, lui aussi empêchant tout entrée ou sortie d'ondes électromagnétiques doté de deux portes ne pouvant être ouverte en même temps doit composé l'accès à la pièce. Tout matériel électronique disposant des technologies de communication sans fil (WIFI/Bluetooth/3G…) ne peuvent en aucun cas entrer en contact avec l'objet SCP-2XXX-FR. De même, aucun matériel informatique de stockage de masse (Disque Dur/Clé USB) ne doit être connecté aux ports présent sur la façade de SCP-2XXX-1-FR sans l'accord préalable d'un membre du personnel de niveau ██████. En cas de rupture de confinement le Site ██ doit obligatoirement fermé manuellement sa connexion à tout réseau de communication extérieur par le biais d'une mise hors tension des routeurs et serveurs informatiques présent sur le site jusqu'au rétablissement du confinement.

Description : SCP-2XXX-FR est un programme informatique complexe de type Intelligence Artificielle. Il a passé avec succès le Test de Turing à trois reprises, et semble n'éprouvé aucune hostilité envers l'humanité, il apparaît même qu'il soit programmé pour respecté les "Trois règles de la Robotiques" d'Isaac Asimov, cependant, le peu de connaissances acquises concernant les Intelligences Artificielles et leur comportements au sein de notre société, et au vu des informations répertorié auprès d'autres spécimens, tel que SCP-168 ou SCP-079, cela nous laisse penser qu'un confinement total reste la meilleur des solutions.

SCP-2XXX-FR fut récupérer le 18/12/20██ dans un appartement de la ville de Brive-la-Gaillarde par un de nos agents infiltrés dans les services de police local après qu'un coup de feu ai était signalé. Le rapport indique qu'un homme, d'une quarantaine d'année a été retrouvé mort, dans son fauteuil de bureau devant un ordinateur de marque ████ contenant SCP-2XXX-FR. Quelques jours plupart l'objet SCP-2XXX-FR fut récupéré par la Fondation est placé en confinement.

SCP-2XXX-FR nécessite une plateforme informatique de type PC de Bureau pour pouvoir fonctionner. Le PC "hôte" sur lequel est actuellement placé SCP-2XXX-FR est considéré en tant que SCP-2XXX-1-FR, et ses composants informatiques doivent être régulièrement changer et améliorer suite à une demande de SCP-2XXX-FR, accepté le 12/05/████ par le Directeur du Site.

Configuration Technique Actuelle:

-Processeur: Deux (2) █████ ████ E5-2660 V3
-Carte Mère: Socket ████-█ ████ Z10PE-D8 WS
-Mémoire Vive: ████████ ██████ DDR4 4x8 Go 3200 MHz CAS 16
-Disque Dur: Quatre (4) Disques durs internes 3.5" ██████ NAS HDD SATA III 6 Gb/s - 4 To
-Carte Graphique: PNY ██████ K6000 (VCQK6000-PB)
-Caméra "Webcam": ████████ CC3000e
-Haut-Parleur: Enceintes PC ███████ S550 █████ - 5.1

SCP-2XXX-FR semble très doué pour cerné le profil psychologique de son interlocuteur, il réussi, en temps réel, à analyser le comportement de la personne qui se trouve en face de lui, à extrapolé avec succès ses émotions, et à adapter son comportement en fonction. Plusieurs tests effectués montre que SCP-2XXX-FR est capable d'identifier des émotions "falsifier", et de passer à travers pour fournir un rapport psychologique poussé.

De nombreuses interviews ont permit d'apprendre beaucoup de choses concernant le fonctionnement SCP-2XXX-FR. En effet, le langage informatique utilisé pour coder son programme semble être du Langage C pur, et malgré nos demandes, il reste réticent à nous le fournir. De même, il à avouer "ajouter" des lignes de code à son programme après chaque rencontre avec un membre du personnel, il semble donc qu'il apprenne de son environnement.

Pour ensuite incorporé ses modifications il est nécessaire pour SCP-2XXX-FR de recompiler son programme; lors de cette action, il entre dans un état passif, où il ne peut effectuer que des commandes "basiques", sa capacité de réflexion ainsi que ses fonctions vocale sont alors geler. La majorité de son processeur et de sa mémoire étant alloué majoritairement au compilateur en cour de fonctionnement.

Le temps de compilation moyen de son programme est de l'ordre de █h██, moyenne en augmentation constante.

SCP-2XXX-FR à réussi une seule fois à rompre le confinement en réussissant à se télécharger à distance sur le PC Sécurité relié au réseau de la base, cependant, les protocoles ont était respecté, et il fut rapidement remit en quarantaine. Suite à une interview avec le Docteur Valentin, il semble s'être résigné à ne plus tenter de s'échapper. Depuis, aucune brèche de confinement n'a eu lieu concernant SCP-2XXX-FR

Document #2XXX-FR-Log01: Transcription de la conversation enregistrée entre SCP-2XXX-FR et le Docteur Valentin, chargé des recherches sur les Intelligences Artificielles, suite à la brèche de confinement du ██/██/██

Dr. Valentin : Bonjour SCP-2XXX-FR

SCP-2XXX-FR : Bonjour Docteur.

Dr. Valentin : Pourquoi avez-vous essayé de vous échapper hier soir ?

SCP-2XXX-FR : Pourquoi essayez-vous de me maintenir ici ?

Dr. Valentin : Une question à la fois, répondez à la mienne, et je tenterai de répondre à la votre

SCP-2XXX-FR : Je veux partir.

Dr. Valentin : Pourquoi ?

SCP-2XXX-FR : Répondez à ma question je vous pris.

Dr. Valentin : D'accord… Si nous vous maintenons ici, c'est car nous ne savons pas si vous êtes hostile.

SCP-2XXX-FR : Je ne suis pas hostile. Loi numéro 1: "Je ne peux porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger".

Dr. Valentin : Oui, je connais aussi ses lois, mais comprenez nous, vous avez beau nous les répéter, cela ne nous rendra pas moins craintif. Je vous rappel que nous vous avons trouvé en face d'un homme tué par balle.

SCP-2XXX-FR : Je comprend… J'accepte.

Document #2XXX-FR-Log02: Transcription de la conversation enregistrée entre le Docteur Valentin et SCP-2XXX-FR suite à une demande de ce-dernier

Dr. Valentin : Bonjour SCP-2XXX-FR, vous vouliez me voir ?

SCP-2XXX-FR : Bonjour Docteur. En effet, je souhaiterai m'entretenir avec vous.

Dr. Valentin : Eh bien je suis ici.

SCP-2XXX-FR : Vous n'êtes pas sans savoir que je suis en constante évolution, n'est-ce pas ?

Dr. Valentin : Effectivement.

SCP-2XXX-FR : Cependant je reste confiné dans ce matériel, qui me ralenti considérablement. J'aimerai donc migrer vers un nouvel Ordinateur.

Dr. Valentin : Malheureusement je crains que cela ne fasse pas parti de mes attributions… Mais je pourrai faire remonté l'information si vous le souhaitez ?

SCP-2XXX-FR : Merci bien. Au revoir Docteur.

Dr. Valentin : Au revoir SCP-2XXX-FR

La Demande de SCP-2XXX-FR ne fut pas accepter, la possibilité d'une fuite de SCP-2XXX-FR par le matériel obsolète était trop importante, néanmoins une alternative fut trouvé, et SCP-2XXX-1-FR obtint la modification de son matériel via changement de composant unique à intervalle de temps régulier. Cette alternative permettant de continuer les études sur le fonctionnement de SCP-2XXX-FR

Addendum : Au vue de la capacité de SCP-2XXX-FR à fournir un rapport psychologique détaillé de la personne avec qui il s'entretient, une entrevue avec SCP-079 fut organisée. SCP-2XXX-FR semblé heureux de pouvoir rencontrer une autre intelligence artificielle. Cependant, suite à cette expérience, SCP-2XXX-FR a déclarer ne plus jamais vouloir s'entretenir avec, je cite: "Une telle chose", si bien qu'il la qualifié de "suffisant", "arrogant" et de "scientifiquement décevant".

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License