travaux du Dr Steinman
notation: 0+x

Objet : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : orange

Classe : Euclide

Procédure de Confinement Spéciale : SCP-XXX-FR doivent être confinées dans une cellule pour humanoïdes modifiée avec vingt cinq centimètres d’épaisseur de plomb, dans l’enceinte du Site Beth.

La cellule est composée de deux pièces de respectivement 6×6 m et 6×4 m de 2 m de haut ainsi qu’un sas d’interrogatoire.
Elle doit être surveillée 24h sur 24 par plusieurs caméras de vidéo surveillance qui devront être immédiatement réparées par un membre du personnel de classe-D en cas de panne ou d’interruption de la vidéosurveillance, avant d'entrée dans la cellule un sédatif devra être pulvériser pour immobiliser les entités et le classe-D équipé d'un masque de protection.
Deux gardes armés doivent sécuriser l’entrée de la cellule, des rondes se font avec une relève toutes les trois heures.

SCP-XXX-FR ne doit en aucun cas sortir de sa zone de confinement, si cela venait à arriver les agents devront appliquer la procédure BC-XXX-1 consistant en l’appréhension et la réincarcération de SCP-XXX-FR et ce en usant de tout moyens sauf létaux.

SCP-XXX-FR s’est révélé, après de nombreux tests, extrêmement sensible aux métaux denses comme l’or ou le plomb, en conséquence et au vu du coût relativement élevé de l’or, des balles en plomb seront utiliser pour contrer SCP-XXX-FR.
Conformément au code 12, l'usage des armes n'est à utiliser non pour tuer l'entité mais juste pour le maîtriser.

La cellule contient tout le nécessaire d’une cellule pour humanoïdes comprenant deux lits, une table avec deux chaises, des toilettes et une salle de bain avec douche et évier.
Elle devra être nettoyée par deux Classes-D à un rythme mensuel, comme pour la caméra un sédatif sera pulvérisé dans la cellule.
SCP-XXX-FR-1 doit être nourri trois fois par jour, quand à SCP-XXX-FR-2 elle recevra deux à trois verres d'eaux par jour.

SCP-XXX-FR pourra également, si le besoin est, demander l’introduction de nouveaux élements
au sein de sa cellule, chacune des demandes doivent être référées à un membre de niveau 3 ou plus avant tout changement.

SCP-XXX-FR-1 a émis les demandes suivantes :

  • un ensemble de bandes dessinées divers (accordé).
  • un ensemble d'équipements scientifiques (refusé).
  • un jeu de cartes (accordé).
  • un jeu d'échec (accordé).
  • un ensemble de jeux de construction et de société (accordé).
  • des peluches (accordé).
  • une grande baignoire (refusé).
  • une bibliothèque (refusé).
  • divers déguisements (accordé).
  • une télévision (refusé).
  • de la musique (accordé)

note: la musique semble calmer les entités.

Description: SCP-XXX-FR se compose de deux entités humanoïdes se considérant comme jumeaux, âgés d’une douzaine d’années tout au plus.
SCP-XXX-FR-1 éprouvent les mêmes besoins qu’un humain ordinaire, avec cependant une capacité de cicatrisation plus rapide qu'un être humain normal, ce qui les rends insensible au blessures légères, SCP-XXX-FR-2 quand à lui n'a besoins ni de dormir ni de manger.

SCP-XXX-FR-1 est un jeune garçon mesurant 1,45 m et pesant 38 kg, cheveux marron châtain, yeux vert et de type caucasien, répondant au nom de Eliot.
Il se montre étonnamment doué dans le domaine scientifique et a déjà ████████████ se qui a causé ████████████ . Aussi la divulgation d'informations scientifiques modernes est prohibée et entraînera de sévères sanctions, si cela venait à arriver, un anesthésique de classe A sera pulvérisé dans la cellule de confinement et l'auteur reclassé en tant que classe-D.

SCP-XXX-FR-2 est une jeune fille mesurant 1,40 m et pesant 30 kg s'appelant Nina selon SCP-XXX-FR-1. L’entité possède une pigmentation d’un noir profond sur la totalité de son corps, cheveux compris, ainsi que deux yeux jaunes dépourvu de paupières. La regarder droit dans les yeux entraîne chez la personne concerné une légère gène allant jusqu'à une peur incontrôlée si celle-ci garde le contact visuel direct pendant plus d'une minute.
Les tests et observations ont montrées que SCP-XXX-FR-2 est sensible à son environnement et se comporte de manière sauvages, bien qu'ayant de grandes capacités d'apprentissage.
Elle peut communiquer avec un langage primitif mais compréhensible bien qu'elle ne parle pas souvent.

SCP-XXX-FR-2 est craintive envers l’Homme mais n’hésitera pas à s’en prendre à lui si cela lui semble nécessaire, en règle générale elle fuira le contact.
Néanmoins l’entité reste dangereuse du fait qu’elle puisse aisément tuer un homme adulte en brisant la nuque de ce dernier.

L'entité, du moment qu'elle apprécie la personne sera docile et très joueuse avec, elle l'a déjà prouvé en acceptant son étude psychologique.

Note: Presque aucunes études n'a vu le jour dû à SCP-XXX-FR-1 empêchant systématiquement les chercheurs d'approcher SCP-XXX-FR-2, malgré l'approbation de celle-ci.

Les seuls membres du personnels ayant la sympathie de SCP-XXX-FR-2 sont le Dr Melzart, l'agent Thawaad et l'agent Frahid, qui sont les seuls personnes à être restés assez longtemps en contact avec pour voir naître un sentiment de familiarité chez l'entité.
A savoir que ces liens ne doivent en aucun cas compromettre le confinement de l'entité et que toutes actions susceptible de déclencher une brèche de confinement sera sévèrement réprimandées.

Les quelques examens ont révélés que SCP-XXX-FR-2 est rempli d’un liquide noir d’origine inconnu situé sous une épaisse couche de peau.
A ce jour aucune analyse n’a pu être menée pour identifier ce liquide ou comprendre comment l’entité peut se mouvoir, vu que SCP-XXX-FR-2 se montre peu coopératif sur ce sujet et que son caractère imprévisible la rend difficile a étudiée.

L'entité laissera s'échapper ce liquide par diverse manières, soit par régurgitation, soit par transpiration laissant de grandes flaques noires au sol.
Suite à cela l'entité cherchera à renouveler son "stock" de liquide en buvant n'importe quelle liquides qu'elle croisera même imbuvable pour l'homme.

Les anomalies de SCP-XXX-FR-1 se manifestent lorsque celui-ci est séparé de SCP-XXX-FR-2, que celle-ci subissent divers dérangements ou blessures ou qu’il soit lui-même victime de dérangements ou blessures.
Les bras de SCP-XXX-FR-1 vont alors croître de manières démesurés se colorant des mêmes pigments qui recouvre le corps de SCP-XXX-FR-2.

Sa mâchoire sera également disproportionnée prenant forme reptilienne et défigurant son visage. La force de celle-ci couplée aux 2 rangées de 35 dents est telle qu’elle peut appliquer des morsures de plus de 22000 newton (une moyenne de 1113 kg de pression).
SCP-XXX-FR-1 essayera de tuer toutes les personnes à proximités avant de se calmer et de retrouver sa forme originale et de rejoindre SCP-XXX-FR-2, et ce peut importe où se situe l'entité.
Note: le Dr Erwinn à émit l'hypothèse que la force de SCP-XXX-FR-1 est liée à SCP-XXX-FR-2, selon lui les crises de douleurs de SCP-XXX-FR-2 lors de la métamorphose de SCP-XXX-FR-1 pourrait être une piste.

Les os de SCP-XXX-FR-1 sont constitués d'une matière noire inconnue semblable à la pigmentation de peau de SCP-XXX-FR-2.
D'après les tests, examens et spéculations des chercheurs, il est à envisager que l'objet puisse métamorphoser tout son corps en grandissant.
Cependant il est a noté que si aucunes actions hostiles n'est entreprisent contre l'une ou l'autre des deux entités, l'objet sera parfaitement docile.
Note: les équipes de recherches ne savent toujours pas si l'objet peux métamorphoser ses membres consciemment.

SCP-XXX-FR-2 éprouve une douleur intense lors des métamorphose de son "frère". Celui-ci ne semble pas se préoccuper de se fait et agit comme si il s'agissait d'un événement "normal".

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License