Gadra, GyaradoX, Pipon, Fernandez, Jacket et Schwaller (Tellement vrai, spécial Aleph)

Nous sommes dans la petite ville d'Aleph, dans le Massif-Central. Durant plusieurs mois, nous avons suivi le quotidien de quatre membres de la Fondation. Gilbert, stagiaire. Guillaume, assistant-chercheur en [domaine]. █ █ et █, █.

Aujourd'hui, c'est au tour de Gilbert de commencer. Nous le rencontrons dans son habitation, la zone résidentielle.
Depuis maintenant 3 mois, ce jeune homme en apparence sans histoires vit un véritable enfer à cause de ses collègues et de leurs habitudes un peu particulières. Gilbert a effectivement peur de sortir dans les couloirs, une des raisons notables est qu'il a peur de glisser sur une des nombreuses bouteilles laissées par son collègue, le Dr Sonitrok. Il se trouve en effet que le Dr Sonitrok est atteint d'une alcoolémie notoire, bien connue de ses collègues.

Le pauvre homme doit faire de son mieux pour s'habituer non seulement au comportement de ses collègues, mais aussi à leur apparence. La plus terrifiante d'entre tous, d'après lui, se trouve être le Dr Cendres. Un hybride terrifiant, moitié humaine, moitié iguane. Entre deux expériences dignes d'un scientifique fou, le Docteur nous à accordé une petite interview sur le dernier incident avec Gilbert.

« Je crois que je n'ai pas compris… J'étais juste en train de me reposer sur les genoux d'Aloices en mangeant un bol d'insectes et là, un gamin à débarqué dans notre bureau. Je suppose qu'il s'était planté de salle. Il m'a fixé quelques secondes et j'ai fini par lui sourire gentiment… Il a paniqué, s'est mis à courir et il a foncé dans la porte.»

Un "gentil sourire" qui aura quand même coûté un nez cassé au pauvre jeune homme.

Gilbert, un homme désespéré au coeur d'une situation qui le dépasse.

Après une page de pub, nous suivrons Guillaume, jeune assistant-chercheur qui verra ses rêves détruit par ses collègues


Tu veux connaître de nouvelles personnes à fréquenter près de toi ? Envoie le 99 99 99 99 99 pour pouvoir rencontrer les SCP humanoïdes femelles de ta région ! 99 99 99 99 99 ! Pour mettre définitivement fin à toute solitude autour de toi, même sans effet mémétique ! (0,50 centimes + prix du SMS)


Dans la partie précédente, Gilbert se prenait des bouteilles dans les pieds.
Maintenant, nous rencontrons Guillaume, assistant-chercheur en biologie marine.
Aujourd’hui, stage d’orientation pour notre ami. Direction le bureau du Dr Hinault.
« A vrai dire, je le sens plutôt bien. Vous savez, je serai peut-être quelqu’un de respecté un jour. Par contre, il y a deux docteurs Hinault à la Fondation. Je pense avoir choisi le bon. »
Guillaume toque à la porte et entre. Dans cette pièce, rien de spécial, si ce n’est qu’un bureau précédé d'un grand aquarium contenant un gigantesque poisson.
Le saumon produit des bulles, l’air de communiquer. En regardant de plus près, notre assistant-chercheur remarque une étiquette collée dessus : Dr Hinault.
Aie, coup dur pour Guillaume, qui espérait enfin rencontrer son mentor.
« blblblblblblblblblblblbl, annonce le docteur.
- Bon, je pense que je peux au moins me reconvertir en poisson »
Guillaume, dépité, sort de la pièce. Son aventure prendra-t-elle une tournure inattendue ?

En sortant de son désastreux rendez-vous, Guillaume, désespéré, croise sur son chemin un homme aux cheveux blancs, couvert de cicatrices, qui lui propose un coup de main, ce que Guillaume accepte avec plaisir. Sachant que notre audience est relativement jeune, nous ne pouvons que vous dire une chose : ce coup de main, il l'a reçu littéralement. Guillaume est maintenant plus désespéré que jamais.


Vous en avez assez de la viande industrielle, morne et froide, celle que vous mangez tous les jours sans aucun plaisir ? Vous souhaitez retrouver le goût d’une vraie viande, rouge, tendre, savoureuse et dont vous êtes sûr de l’origine ? Alors, laissez-vous tenter par les produits… de la boucherie SCP-006-FR. Boucherie SCP-006-FR. Parce qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même.


C'est dès-à-présent au tour de Charles, Assistant-Chercheur sur le Site-Aleph.
Nous allons le recevoir pour écouter son témoignage de ces deux dernières semaines. En effet, Charles fût assigné à la surveillance de D-2108, et ce qu'il en raconte, est honteux pour un Classe-D.

« Je faisais tranquillement mon rapport quand mon supérieur est entré en me hurlant dessus. De ce que j'avais compris, j'étais assigné à la surveillance de D-2108. Le fameux Classe-D dont tout le monde parle.

La première chose qu'il m'a dit était de faire son lit. Je n'étais pourtant assigné qu'à sa surveillance. En protestant, il me montra un contrat, j'étais SON Assistant pour les deux prochaines semaines. Il avait même une plaque pour moi, je n'arrive même pas à me souvenir de toutes les moqueries de mes collègues tellement elles étaient nombreuses.

Il n'était pas si terrible. Il était même plutôt agréable à vivre. Le matin, je devais faire son lit et l'escorter jusqu'à la cafétéria où il prenait son petit déjeuner.
Moi ? Escorter un Classe-D ? Escorter mon… Mon… "Supérieur" ?! Avec mon physique de pince à linge ?! On aura vraiment tout vu.

Honnêtement, j'ai dis qu'il était agréable pour mon image auprès de mes supérieurs. J'ai menti ! Il est horrible ! Adressez lui un sourire et le lendemain vous pliez ses chaussettes ! C'est un monstre ! »

Merci Charles de votre témoignage. Maintenant, une courte page de publicités.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License