SCP-XXXX -Le mannequin
notation: 0+x

Objet # : SCP-XXXX

Niveau de menace : Jaune

Classe : Euclide

SCP-XXXX.Jpeg

SCP-XXXX, photo prise le jour de son confinement, le [[DONNÉES SUPPRIMÉES]].

Procédures de Confinement Spéciales : L’enceinte de confinement de SCP-XXXX est un couloir formant une boucle circulaire de trente (30) mètres de diamètre. Les dimensions intérieures du couloir sont de cinq (5) mètres de large, pour trois (3) mètres de haut. Les murs de ce dernier se composent d’abord d’une couche de béton de quatre-vingt-dix (90) centimètres d’épaisseur, puis d’une couche d’acier inoxydable d’un (1) mètre d’épaisseur.
L’unique porte de l’espace est également faite en acier inoxydable.

Par sécurité, tout contact avec SCP-XXXX est interdit sans l’autorisation préalable d’un membre du personnel de niveau 4. De plus, toute personne qui pénètre dans son enceinte de confinement devra garder une distance de sécurité de cinq (5) mètres au minimum avec l’objet.

SCP-XXXX ne nécessite pas de surveillance particulière à l’exception d’un membre de la sécurité de niveau 2 gardant la porte de son enceinte de confinement. Tout autre système permettant d’observer SCP-XXXX n’a pour but que la recherche et doit donc être encadré par des membres d’une équipe d’étude de niveau 3 minimum.

Toute dégradation matérielle des murs extérieurs de la cellule de type rouille, fissure ou moisissure, est priée d’être signalée à un membre du personnel de niveau 3 ou à un membre de la direction.

Description : SCP-XXXX est une entité humanoïde à l’apparence féminine mesurant un (1) mètre soixante-et-onze (71) de haut. Son corps est un mélange de matières plastiques, de rembourrage textile, de cire, de pièces d’acier et de chaire humaine en état de décomposition.

SCP-XXXX était à l’origine un mannequin ordinaire fabriqué pour la marque de sous-vêtements █████. A sa découverte en 19██, l’entité avait détruit un ██████████ et tué ██████████ en leur arrachant les yeux, les membres, et d’autres organes. SCP-XXXX est restée ensuite inanimée jusqu'à l'arrivée de la police. La fondation l’a rapidement récupérée par la suite, le [[DONNÉES SUPPRIMÉES]].

SCP-XXXX ne parle pas, ne respire pas, ne mange pas, ne bois pas et ne dors pas. Elle passe la plupart de son temps à marcher lentement en boitant de son pied droit dans le couloir de sa cellule. Les observations montrent que SCP-XXXX effectue précisément quatre-vingt-un (81) tours de sa zone de confinement sur un cycle de vingt-quatre heures, toujours dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. L’entité émet des bruits de souffles forts et saccadés malgré le fait qu’elle ne semble pas posséder de poumons.

SCP-XXXX dispose de réflexes instinctifs primaires. Cependant, celle-ci n’a jamais présenté de comportement intelligent caractérisant un être humain conscient. Les études du personnel de recherche affirment que SCP-XXXX n’est pas un être vivant à proprement parler. La théorie la plus plausible émet l'hypothèse que l'objet fonctionnerait plutôt comme une machine avec des programmes de base. Mais la vérité exacte sur la nature de SCP-XXXX demeure inconnue.

SCP-XXXX est la source d’un phénomène biologique particulier se déroulant sur un périmètre de trois mètres de rayon autours d’elle. Tout matériau (vivant ou non) se retrouvant à proximité de SCP-XXXX subit un vieillissement accéléré et pourrit sur place en quelques minutes. La matière organique se décompose, le béton moisit et le métal effectue une oxydation rapide (sauf pour l’inoxydable). SCP-XXXX ne paraît pas user volontairement de cette toxicité, il s’agirait plutôt d’une barrière ou d’un bouclier de défense permanent.

décomposition.Jpeg

Membre du personnel de classe D nommé ██████████ , après s’être exposé trop près de SCP-XXXX pendant trente (30) minutes. (Voir addendum).

L’attitude de SCP-XXXX est généralement stable. Elle ne cherche pas à s’enfuir de son espace de confinement, même si la porte de sortie est ouverte. Son comportement envers un visiteur humain varie suivant les cas. La plupart du temps, SCP-XXXX ignore la personne et continue son chemin. Elle ne montrera aucune réaction, sauf si l’on barre sa route. Dans des cas plus exceptionnels, l’entité va vouloir s’approcher de l’individu afin de lui arracher des organes. Les organes collectés seront ensuite intégrés dans le corps de SCP-XXXX, probablement dans un objectif de maintenir son intégrité corporelle face à sa détérioration avancée, ou de s'améliorer.

Addendum : [Paragraphe optionnel]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License