SCP-3112

Objet # : SCP-3112

Classe : Sûr

Niveau de menace : Vert

Découverte :

SCP-3112 a été confirmé rencontré par l’homme pour la première fois pendant un forage en [====] dans une grotte du massif Himalayen (latitude, longitude et profondeur [=======].)
Le [=====], à [=======] heure, l’équipe de forage de l’entreprise minière chinoise [=======] ,à la recherche d’un nouveau champ pétrolier rencontre des difficultés à percer une couche d’une largeur inconnue d’une roche granitique de densité anormalement haute. L’utilisation d’ondes sismiques n’a pas permis de connaître le volume de la couche. Le chantier stoppe durant plusieurs jours puis reprends après l’arrivée de nouvelles têtes de forage. La couche rocheuse de 45m est perforée une semaine plus tard au point de forage X-B1993. L’équipe minière débouche sur une cavité dont les dimensions approximatives à la dizaine de mètres près sont obtenues par une mesure au radar (L=494X m ,l=340X m, h=54X m). Le spectre des instruments montre en outre des caractéristiques de réverbération originales et inattendues de constructions probablement issues d’une forme d’intelligence inconnue. Une équipe d’exploration « R_01 » constituée d’une partie des gardes armés est envoyée en rappel avec assez de réserves pour tenir 6 jours en itinérance. Leur mission primaire est de préparer un périmètre d’arrivée pour les autres membres de l’équipe de l’entreprise minière puis d’explorer le reste de la cavité. Le contact est maintenu avec l’équipe de reconnaissance alors que celle-ci progresse finalement au milieu de ce qu’elle décrit être une « véritable ville primitive, avec des rues, des places et des habitations troglodytes ». Les habitats sont riches en décoration (lits, tables, foyers) et des armes, la trace résiduelle de plusieurs feux, des outils de cuisine, des outils d’agriculture et d’élevage complexes, un alphabet, ainsi que des restes d’ossements semblables à ceux d’humains sont repérés. L’équipe R_01 aboutit alors au centre de la ville où se dresse un bâtiment aux proportions titanesques. Les dimensions sont mesurées par le groupe scientifique ayant descendu au point sécurisé par l’équipe de reconnaissance et transmises à ce dernier (L=10X m, l=20X m, h=49X m). Le bâtiment inconnu présente l’aspect, selon R_01, d’un palais construit en obsidienne, en marbre et en granit. L’équipe R_01 parvient à pénétrer la construction colossale par une large fissure sur la façade gauche (dans le plan relatif de la zone sécurisée). Le contact est alors perdu avec l’équipe, dû à la grande obstruction des ondes radios par les murs denses du palais. Le contact sera finalement repris 4,3h plus tard avec les présumés 2 derniers survivants de l’équipe R_01. SCP-3112 sera finalement rencontré par le personnel d’intervention de la Fondation 12 jours après sa découverte

Procédure de confinement :

SCP-3112 est à confiner sur son lieu de découverte, qui reste le meilleur moyen de détention du fait du comportement particulier de SCP-3111. Une barrière grillagée et soumise à un haut courant électrique est placée tout autour du bâtiment pour empêcher toute tentative d’intrusion extérieure. Le périmètre de la barrière compte 12 miradors répartis en des endroits stratégiques afin de couvrir une vision totale à 360° des alentours du lieu de confinement

Description :

SCP-3112 est le squelette d’un être humain bipède estimé Homo denisovensis assis sur un siège ornée de gravures et de pierres précieuses, dans la salle centrale du palais de Denisovatopia. Si aucune information postérieure à l’analyse du sujet n’entre en conflit avec la théorie actuelle, alors SCP-3112 est à ce jour le squelette humanoïde de l’Homme de denisova le plus complet. Le palais et la cité entourant SCP-3112 sont les preuves de l’existence en Asie de la première civilisation de l’histoire des Hominidés, datée de 33000 ans avant JC (environ 29000 ans avant la civilisation mésopotamienne). Il est supposé que l’attitude particulière de SCP-3111 et les caractéristiques du lieu de découverte de SCP-3112 sont les causes de l’incroyable état de conservation de SCP-3112. Le peuple denisovensis semble avoir vécu en en tant que tribu sédentaire, avant d’être enfermé dans un glissement de terrain dans une cavité sous-terraine. La tribu se serait adaptée aux conditions sous-terraines et auraient ainsi eu un mode de vie troglodyte dont le régime nutritionnel aurait été basé sur la domestication de mycètes et fungis, ainsi que l’élevage d’une nouvelle espèce de cafard.
Certains scientifiques de la Fondation déclarent que SCP-3112 ne devrait pas être considéré comme un SCP. Cette faction décrit SCP-3112 comme un simple fossile de proto-humain, et non comme un phénomène ou une entité (consciente ou inconsciente) surnaturel. En effet, l’analyse de SCP-3112 a révélé que celui-ci ne possède aucun comportement ou caractéristique visible ou mesurable propre à un SCP. Néanmoins, d’autres scientifiques clament que les analyses ne sont pas assez poussées. Cette deuxième faction emploie en outre comme arguments les témoignages des classes D ayant été exposés à SCP-3112, qui racontent « avoir des insomnies, ou ne plus avoir la force de se lever le matin ». Ces chercheurs pensent que SCP-3112 est une créature consciente en sommeil qui draîne lentement de façon continue l’énergie des classes D auxquels il a été exposé, bien qu’aucune activité vitale de SCP-3112 n’ait été détectée. Les classes D qui témoignent ressentir cette fatigue ont été soumis à une analyse psychologique. Les résultats ne permettent toutefois aucune conclusion satisfaisante. Une partie de ces scientifiques poussent leur théorie encore plus loin, arguant que SCP-3112 attend patiemment le retour de son maître, qui occurrera lorsque celui-ci aura emmagasiné assez d’énergie pour revenir à la vie. Ces idées pourraient expliquer le comportement étrange de SCP-3112. Néanmoins, aucune preuve concrète ne permet cependant de valider cette hypothèse.

Abbendum n°3112 (modifié le [=====])

Je prends ici la parole au nom de toute l’équipe [======]. Comme vous le savez, les SCP-3111 et 3112 ne sont pas contenus dans des conditions de sécurités suffisantes. La solution mise en place actuellement n’est qu’une solution provisoire. Nous pensons sincèrement en outre qu’une révision totale et immédiate des procédures de confinement ainsi qu’une réévaluation des classes des 2 objets soit tenues, afin que le SCP-3112 soient reclassé en Euclide au niveau de menace jaune. Nous avons la firme conviction que le SCP-3112 est capable d’évoluer, et que son niveau de menace actuel ne représente pas sa capacité de nuisance prochaine). Toute interaction humaine ou animale avec les 2 SCP-3111 et 3112 est à proscrire, sauf sous ordre du conseil O5.
Nous demandons le déménagement des locaux d’études des SCP-3111 et 3112 hors de Denisovatopia. Les SCP-3111 et 3112 seront à séparer avec décret de niveau 4 le plus rapidement possible. Vous trouverez ci-dessous les nouveaux nouvelles mesures de confinement à appliquer aux SCP-3111 et 3112:

Objet # : SCP-3111

Mesure de confinement (2nd édition) :

SCP-3111 est à entraver au moyen de 26 chaînes séparées en titane à un sol en béton armé. La salle de confinement doit respecter les proportions suivantes : 30*15*6. Les ailes de SCP-3101 devront être maintenues immobiles par des sangles clouées au sol. La vitre d’observation devra être renforcée, et ce selon les critères classiques de détention des objets de niveau rouge.

Objet # : SCP-3112

Mesure de confinement ( 2nd édition) :

SCP-3112 est à placer dans une camisole de force et à entraver dans un coffre d’acier tapissé de de plomb dans une pièce bétonnée. La vitre d’observation devra être renforcée, et ce selon les critères classiques de détention des objets de niveau jaune.


Abbendum signé : D.Mehng et son équipe, professeur en sciences comportementales animales et sciences biologiques zoologiques, chef de groupe du labo de recherche [======], membre du personnel scientifique de la Fondation SCP, accrédité du niveau 3.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License