SCP-273-FH

Objet # : SCP-273-FH

Niveau de menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-273-FH doit être conservé au Site-Fenhir dans une boite verrouillée gardée par 1 agent. L'utilisation de SCP-273-FH dans le cadre d'une expérience doit être approuvée par au moins deux membres du personnel d'accréditation 2 ou un membre du personnel d'accréditation 3.

Description : SCP-273-FH est une paire d'oreillettes noires n'ayant aucune inscription
excepté les lettres "GAW" inscrites sur le côté de chaques. Lorsque SCP-273-FH est porté de façon conventionnelle, le sujet entrera en contact avec SCP-273-FH-1 par télépathie.

SCP-273-FH-1 est une voix de femme ayant approximativement 25 ans disant s'appeler "Adèle" et qui semble être dotée du libre arbitre. Elle possède également la capacité de connaître à la perfection tout ce qui se situe dans un rayon de 100 mètres autour de SCP-273-FH. Après plusieurs tests, voici une liste non-exhaustive des informations que SCP-273-FH-1 est capable de fournir :

  • La localisation des membres du personnels ainsi que le contenu de leurs poches.
  • Les mots de passe des ordinateurs ainsi que le contenu de leurs disques dur.
  • Les effets des autres SCP.
  • Le contenu des livres.
  • Les matériaux avec lesquels sont faits les murs.
  • La taille de plusieurs objets au nanomètre carré.
  • Le poids de plusieurs objets au nanogramme.

Il semblerait également que lorsque SCP-273-FH reçoit un choc, SCP-273-FH-1 ressent une douleur équivalente à l'intensité du choc.

Lieu de récupération : SCP-273-FH a été récupéré lors d'une investigation après un Incident dans une banque (causé par le Groupe d'Intérêt "Les Joueurs Contre l'Herbe"), dans laquelle 3 individus se sont infiltrés avec succès devant le coffre (probablement guidés par SCP-273-FH-1), et ont posé un dispositif inconnu, suite à quoi toute la monnaie stockée se transforma en roubles soviétiques1 en l'espace d'approximativement 5 minutes. Ce changement déclencha l'alarme, ce qui fit paniquer les 3 membres, qui mirent des masques et s'enfuirent rapidement (un d'entre eux fit accidentellement tomber SCP-273-FH) à l'aide d'une camionnette. Les vidéosurveillances n'ont donné aucune information utile, et les visages des individus ne correspondent à personne dans la base de données de la Fondation. Aucune trace d'ADN n'a été retrouvée sur les lieux.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License