SCP-168-FH

Objet # : SCP-168-FH

Niveau de menace : Orange

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-168-FH doit être confiné dans une salle : avec des matériaux primaires comme le bois, la pierre taillée naturel. La pièce où réside SCP-168-FH mesure 5x5x6 mètres et doit-être principalement constitué en pierre taillée naturellement, surenchéri par une couche d'acier sur la façade extérieure, afin de maximiser la sécurité. Deux gardes armés doivent-être placés en permanence devant l'entrée de la cellule de SCP-168-FH, afin d'alerter le Site-Fenhir où se trouve actuellement l'entité en cas de brèche.

Si jamais l'entité parvenait à se libérer, toutes les troupes doivent-être utilisées pour son re-confinement. Le confinement de SCP-168-FH est une priorité parmi les autres.

Description : SCP 168-FH, surnommé "Le dragon naturel", est une entité reptilienne d'approximativement deux mètre trente (2.30) et pèse quatre-vingts sept kilogrammes (87). L'entité est composé en grande partie de plumes à teinte rouille, lui couvrant la quasi-totalité du corps. Le reptile est aussi doué d'une paire d'ailes anormalement grande pour sa taille d'origine, lui conférant la capacité de s'envoler. De plus, il a été constaté que SCP-168-FH possède une force anormalement élevée, ainsi qu'une très lourde résistance aux armes modernes. En effet, celui-ci a déjà été en mesure de soulever plusieurs chars d'assauts lors de la tentative de sa capture, le ██/██/██07. Le seul moyen réellement efficace pour le re-confinement de l'entité serait en grande partie l'utilisation d'explosifs.

SCP-168-FH obtient un comportement plutôt agressif lorsqu'il entre en contact visuel avec une matière ou un objet de création humaine et non naturelle, tel que le plastique ou le verre. Il est donc interdit d'entrer dans la cellule de l'entité sans une combinaison entièrement composée de laine animale, afin de garder une sécurité quasi-totale au contact avec l'entité.

Addendum 168-FH: SCP-168-FH fut retrouvé dans une forêt de Londres, précisément à [DONNÉES CORROMPUES], où il tua plus de 40 personnes, dont 2 guides et plusieurs civils dont la Fondation. Il résidait auparavant dans la forêt de ███████, qui a pour réputation son hantise des lieux, où plus de trois-cents disparitions ont été causées dans ce lieu. Il est donc possible, que SCP-168-FH soit responsable de ces disparitions.

Note du Dr. Delort : "SCP-168-FH, suite à une expérience, ne semble pas différencier la matière humaine et les matériaux provenant de SCP. Ainsi-donc, l'entité peut potentiellement obtenir un comportement agressif envers d'autres entités du site Fenhir en cas de brèche générale. Le re-confinement de l'entité est donc une priorité en cas de problème."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License