Scp-111-EI

Objet # : SCP-372-I-FH
Classe : Sûr
Procédures de Confinement Spéciales : Tous les spécimens de SCP-372 en captivité sont logés au Site-19, dans l’Aile ██████████, dans un enclos de 5m x 5m x 5m en plexiglas contenant un petit habitat forestier tempéré transplanté. La température de l’habitat est maintenue à 30°C. Un repas doit être donné une fois par semaine par le personnel, en plaçant trois (3) laitues iceberg (Lactuca sativa) dans la chambre de confinement. L’eau doit être dispensée par un système de brumisateurs automatiques régulant le niveau d’humidité à 50%, à la fois pour procurer de l’eau à SCP-372 et pour prévenir les incendies. Dans le cas où des spécimens de SCP-372 se reproduiraient, le personnel doit collecter tous les œufs et les apporter à l’Aile de Recherche Biologiques afin qu’ils soient congelés.
Description : SCP-372 est une espèce apparemment artificielle d’invertébrés ressemblant vaguement à des escargots. Les spécimens adultes de SCP-372 mesurent approximativement vingt (20) centimètres de long, douze (12) centimètres de large, et quinze (15) centimètres de haut, même si la taille exacte varie légèrement d’un spécimen à l’autre. Les spécimens de SCP-372 se distinguent des escargots ordinaires par leur métabolisme à sang chaud, leurs yeux complexes, leurs petites "cornes" constituées de tentacules cartilagineux, leur apparente intelligence augmentée (le personnel est incité à lire le Rapport d'Expérience ██████ pour en avoir un exemple), et leur structure vertébrée complexe formant une mâchoire ; de plus, les spécimens pondent des œufs à coquille dure.
La plus grande anomalie est la présence chez les spécimens de SCP-372 de petits sacs creux en arrière de leur mâchoire inférieure, contenant du méthane produit par leur système digestif. Une série de [DONNÉES SUPPRIMÉES] le long de l’intérieur de la trachée sert de "briquet", enflammant le méthane exhalé par le spécimen, soufflant un petit jet de flammes par sa bouche. Ce "souffle de feu" se produit généralement en cas de danger ou de stress, même s’il s’agit davantage de dissuasion que d’un outil de destruction délibérée. Ceci est probablement dû à la taille des sacs de méthane, qui limite la quantité de feu que les spécimens de SCP-372 peuvent exhaler en une fois, et qui nécessite du temps et de la nourriture pour se remplir à nouveau.
Le comportement de SCP-372 est différent de celui des espèces ordinaires d’escargots, et inclut des vocalisations sifflantes ou des hululements facilement audibles par les humains, un grand intellect démontré dans des tests tels que [DONNÉES SUPPRIMÉES], et les parents prenant soin de leur progéniture. Les petits ont été observés s’attachant à leurs parents, à d’autres membres de leur espèce ou à des chercheurs. Il est supposé qu'il s'agit d'un comportement délibéré, comme stipulé dans le Document 372-a, qui sous-entend que les petits s’attachent à leur propriétaire.
Historique : Le ██/██/████, un paquet contenant douze (12) œufs de SCP-372 et le Document 372-a fut envoyé à [DONNÉES SUPPRIMÉES], une organisation servant de façade à la Fondation. La Force d'Intervention Mobile Alpha-4 a été incapable de localiser l’expéditeur dudit paquet.
Il y a plusieurs espèces de scp-372.La cinquième est nommée scp-372-E ou le *Dragonbrille*.

Dragonbrille : Ces petites bêtes ressemblent à des Ventreglues bleu-noirs… jusqu’à ce qu’ils s’allument car le bleu des Dragonbrilles s’illuminent dans le noir ! Les oeufs sont dorés avec des petits points rouges !

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License