SCP-053-PS
SCP-053-PS.jpg

SCP-053-PS après l'incident de l'addendum n°1.

Objet # : SCP-053-PS

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-053-PS doit être maintenu dans une cellule entièrement en béton armé de trois mètre dix (3m10) de hauteur, et disposant d'un matelas ainsi qu'une salle de bain.

Il doit être donné a SCP-053-PS deux repas par jour exclusivement constitués d'aliments marins, mais ne disposant d'aucune sorte de poulpe ou de calamar.

L'entité doit rester confinée dans sa cellule, et ne doit en aucun cas sortir de celle ci, la Fondation considérera cela comme une brèche de confinement, et une équipe de quatres (4) agents pourvus d'armes à feu possédant des munitions paralysantes sera envoyée pour calmer SCP-053-PS. Un dispositif de pistage à distance a été accroché a l'entité, et ne doit en aucun cas être enlevé.

Description : SCP-053-PS est un humanoïde asexué mesurant deux mètres dix (2m10) de hauteur et pesant cent soixante-douze (172) kilogrammes. Le sujet dispose, à la place des membres supérieurs, huit (8) membres semblables à des tentacules de poulpe, quatre (4) tentacules de chaque côté, vers l'emplacement de ses tentacules, la peau de l'entité subit un dégradé allant du beige au bleu marine, le même effet se produisant sur le buste de SCP-053-PS, ces parties sont dites "collantes" et "rugueuses" au toucher. Le sujet peut apparemment continuer de respirer, même sous l'eau, tenter de le noyer serait donc un échec.

Chaque membre mesure environ un mètre trois (1,3) de longueur, bien que ceux ci peuvent apparemment s'étirer jusqu'à trois (3) fois leur taille. Chaque tentacule dispose de deux rangées de vingts (20) ventouses, faisant un total de quarante (40) ventouses par tentacule.

Lesdites tentacules ont apparemment une capacité de régénération légèrement plus conséquente que la normale, toutefois, cet effet ne se produit que pour les tentacules se situant au niveau des membres supérieurs, et juste ici.

De plus, ces membres sont apparemment assez puissants,pouvant fissurer voir fracturer un rocher moyen si il exerce une pression suffisante dessus.

Le diamètre de chaque tentacule est environ égal a la moitié d'un bras d'homme moyen, bien que la taille exacte n'est pas encore été notée.

Du reste, SCP-053-PS dispose d'un corps humain normal d'homme moyen, ce qu'on peut penser malgré le fait qu'il ne possède pas d'organe reproducteur, d'environ quarante (40) ans ayant une musculature fortement avancée.

SCP-053-PS se donne lui même le nom de "Rasta", c'est en tout cas le nom qu'il a donné quand la Fondation l'a confiné.

La tête du sujet est celle d'un homme normal, ayant des cheveux bruns foncés courts coiffés constamment vers l'arrière, ainsi que des sourcils broussailleux complètement noirs, et les yeux jaunes perçants, ayant la pupille allongé horizontalement, semblable à celle d'un batracien.Il dispose également d'une mâchoire carrée ainsi qu'un menton droit, un nez courbé et de petites oreilles.ressemble fortement, encore une fois, à un poulpe agrandi, suite à l'incident de l'addendum n°1.

Ses yeux étant disposés de même sorte qu'un humain et non un céphalopode, se servant des petites tentacules présentes sur sa mâchoire pour se nourrir en attrapant sa nourriture avec, mesurant elles trente (30) centimètres chacune, sachant toutefois qu'il peut étirer également celles ci jusqu'à deux (2) fois leur taille initiale.

Il en possède environ une dizaine comme cela, disposées en forme de cercle autour de ses dents.

Il a été démontré,avec l'accident de l'addendum n°1, que la bouche de SCP-053-PS peut également augmenter de taille, toujours grâce a un mécanisme d'étirement, sa taille maximale n'ayant toutefois pas été découverte.

L'entité se montre agréable et chaleureuse avec tout le personnel, pratiquement couramment différents languages tel que l'anglais ou le français, et n'hésitera pas à souvent engager la conversation, quand on viendra le voir, que ce soit pour un test ou autre. Il n'a pas l'air de se plaindre d'être enfermé, et restera la plupart du temps sur son lit, ou à s'asseoir contre les murs de sa cellule.

Il faut noter que le sujet s'auto-proclame la réincarnation de Chtulhu, le fameux démon a tête de poulpe. De plus, SCP-053-PS éprouve une haine profonde envers les calamars, les voyant apparemment comme des choses inutiles, des "immondices", et affichera un mécontentement profond si on énonce cet animal devant lui.

Si, de plus, on lui présente un calamar, mort ou vif, il entrera dans une colère noire et une grande folie, rien qu'à la vue de celui-ci, causant de grands dégâts avec ses tentacules. Heureusement, il est facile de le calmer en visant ses membres supérieurs, ceux ci étant son point sensible.

Au contraire, il vénère les poulpes, et ne deviendra que plus amical si on lui en présente ou énonce un. Étrangement, qu'il soit mort ou vif ne lui pose pas de problème, du moment qu'il peut en voir, mais refusera formellement d'en manger.

Notes additionnelles : SCP-053-PS fut retrouvé à ██████ , en Espagne.Il aurait apparemment été retrouvé dans un grand glaçon mesurant trois (3) mètres de hauteur, et entouré d'une chaîne massive de fer fortement rouillée, apparemment attachée en vitesse avec le peu d'efficacité du noeud présent.

La Fondation l'apprit et envoya une unitée récupérer le sujet, administrant un amnésique de niveau 1 à toute personne l'ayant vu.

Addendum n°1 : Le ██/██/████, lors de la première tentative de faire entrer en contact l'entité et un calamar vivant, SCP-053-PS, entra, comme énoncé plus haut, dans une folie meurtrière, il démembra d'abord entièrement le céphalopode, avant de l'écraser contre un mur, fissurant celui ci au passage.

Suite à cela, il s'attaquera aux classes-D présents, se jetant sur eux à grande vitesse, et les tuant en [DONNÉES SUPPRIMÉES], après quoi il s'attaqua a la porte, la chargeant et la rouant de coups. Voyant qu'elle commençait a être sévèrement endommagée, une équipe de trois (3) agents, dont un (1) tué lors de l'intervention, arriva et commença a faire feu.

Après plusieurs minutes, un tir de fusil à pompe venant de l'agent █████ toucha en pleine tête l'entité, l'explosant à soixante-quatorze (74) %. Après ██ minutes, la tête finit de se décomposer, révélant qu'une nouvelle était en train de se régénérer au même endroit, pour revenir sous la forme actuelle, semblable a un poulpe. Il ne perdra pas pour autant ses facultés de parole, et se calma directement après, se contentant de s'asseoir sur le sol en silence.

Les cadavres et blessés ont pu êtres évacués, et il n'y a pas eu au final de brèche de confinement.

Note du Dr █████ :
Bordel, ce truc était vraiment… horrible, ouais, il y a pas eu tant de victimes que ça, seulement un agent tué, mais, mais là façon dont il a… merde, mais c'est quoi ce truc ?! Moi qui pensait être finalement tombé sur une entité amicale…

Interview n°1 :

Interviewé : SCP-053-PS

Interviewer : Dr ████

Avant-propos : Suite a la tentative de brèche de confinement du SCP dans les évènements de l'addendum n°1, il fut demandé au Dr ████ qui était en charge du test de bien vouloir interviewer l'entité.

Dr ████ : J'ai quelques questions à vous poser, suite à l'événement des derniers jours vous concernant…

SCP-053-PS : C'était entièrement de votre faute, j'avais bien exprimé ma réticence au sujet de cette… immondice.

Dr ████ : Quoi ?! Mais, notre faute ?! C'est vous qui les avez tués, et de manière atroce ! Bon dieu mais…vous, vous leur avez… urgh, je préfère pas en parler…

SCP-053-PS : Oui, c'est de votre faute. Ces gens ne méritaient peut être pas de mourir, mais c'est vous qui leur avait fait courir le risque. (les tentacules du sujet s'agitent, signe de stress)

Dr ████ : Mais ! (tente de se calmer)… passons. Comment se fait-il que votre tête se soit… métamorphosée, comme ça ? Nous l'avions pourtant bien détruite…

SCP-053-PS : (petit rire) Je suis la réincarnation d'un dieu ! De simples balles de mortels ne m'arrêteront pas ! Et la métamorphose, comme vous dîtes, ne fait que prouver le fait que je suis son descendant !

Dr ████ : Chtulhu est un mythe, vous n'êtes pas sa réincarnation ! Et pourtant nous arrivons à vous maîtriser, avec ces "balles de mortels" (mime les circonflexes avec ses doigts)

SCP-053-PS : (se tait soudainement)

Dr ████ : Alors ?

SCP-053-PS : (plus aucune parole)

Discours de clôture : Le Dr ████ tente pendant une dizaine de minutes de faire parler l'entité, sans résultat. SCP-053-PS sera renvoyé dans sa cellule de confinement, dans laquelle il s'assit sur son matelas, et se taira pendant environ six (6) heures.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License