Pr Emma
notation: 0+x

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Tout sujet entrant en contact avec SCP-XXX-FR doit au préalable avoir reçu un suivi psychologique sur une période minimum d'un (1) mois. Tout sujet souffrant de dépression, ou ayant une tendance à l'isolement ou à la solitude, ne doit jamais entrer en contact avec l'objet, excepté en cas de test.
Pour sortir de la chambre de confinement, les membres du personnel doivent passer par un sas, où une vérification à l'aide de trois (3) caméras (positionnées afin d'avoir différents angles de vue) doit être effectuée par un membre du personnel de Niveau 2 au minimum. Le sas ne sera ouvert que lorsque l'absence de SCP-XXX-FR sera confirmée.
La chambre de confinement doit être nettoyée tous les deux (2) jours en raison de la production et perte importante de plumes par SCP-XXX-FR. Le personnel affecté à l'entretien doit aussi avoir effectué le suivit psychologique évoqué plus haut.

Une caméra 360° doit être placée au centre de la chambre de confinement afin d'assurer l'absence d'angles morts. Elle doit fonctionner en permanence. Si une des caméras n'est plus en état de fonctionner, les tests et l'entretient de la salle sont interdits jusqu'à sa réparation.
Si des individus sont présents dans la chambre de confinement lorsque qu'ne caméra cesse de fonctionner, il leur est interdit d'en sortir jusqu'à sa réparation. Si un individu est présent dans le sas lorsqu'une caméra cesse de fonctionner, il doit, si il vient de la chambre de confinement, retourner dans celle-ci.

Description : SCP-XXX-FR est un humanoïde mesurant environ vingt (20) centimètres de haut et sept (7) centimètres de large. Il est invisible à l’œil nu, mais peut être vu en utilisant une caméra. Il a démontré la capacité de se rendre visible pour les personnes de son choix. Il est entièrement recouvert de plumes, qui, lorsqu'elles tombent, deviennent visibles. Les différents tests ont montré qu'elles étaient en tous points identiques aux plumes de Columba livia (Pigeons Bisets).
Il ne possède ni oreilles, ni yeux, ni nez. A la place de chaque œil se trouve une croix (orientée dans ce sens : +) noire. SCP-XXX-FR semble tout de même avoir le sens de la vue. Les observations récentes ont montré que SCP-XXX-FR possédait deux (2) yeux entièrement noirs, situés au centre des croix. Son expression faciale fut qualifiée de "sadique", "sardonique", par les membres du personnel. SCP-XXX-FR se déplace uniquement par sauts, qui peuvent aller jusqu'à quatre (4) mètres de longueur. Ses muscles des jambes et de la sangle abdominale semblent extrêmement développés, bien plus que ceux des autres parties de son corps.
Les différentes tentatives d'interview ont échoué, SCP-XXX-FR ne répondant pas aux intervieweurs.

Lorsqu'un sujet ressentant de la solitude se trouve à proximité de SCP-XXX-FR, dans un rayon de quatre (4) mètres, l’entité va effectuer un bond de sorte à se retrouver sur l'épaule de ce sujet. Ce dernier ne semble ne pas se rendre compte de la présence de SCP-XXX-FR, malgré le poids de celui-ci.
L'entité évite tout contact physique avec d'autres êtres humains que le sujet, en se déplaçant par sauts sur son épaule.
SCP-XXX-FR restera sur son épaule, jusqu'à ce que le sujet se retrouve immobile au milieu d'un nombre important d'êtres humains dans un rayon de six (6) mètres, et surtout, ressente de la solitude malgré la foule. Si ces conditions ne sont jamais remplies, SCP-XXX-FR restera sur l'épaule du sujet jusqu'à sa mort. Après celle-ci, il effectuera un bond pour se retrouver au sol et attendra un nouveau sujet ressentant de la solitude.

Si ces conditions sont remplies, l'entité apparaît alors aux yeux du sujet, mais reste invisible pour les autres êtres humains (à moins, bien sûr, de le regarder au travers d'une caméra). Malgré l'apparition brutale de l'entité, le sujet ne montre jamais aucun signe d'étonnement.
Il se passe d'abord un laps de temps variable entre trente (30) et soixante-quinze (75) secondes durant lequel SCP-XXX-FR semble observer le sujet.
SCP-XXX-FR entame ensuite une conversation avec celui-ci, qui peut avoir lieu dans différentes langues, comme le français ou l'espagnol. Dans la majorité des cas (voir Addendum-02), le sujet répond et une discussion s'engage. Durant environ vingt (20) minutes, ce dernier parle de lui même, posant parfois des questions à SCP-XXX-FR auxquelles il répondra volontiers.
Trois (3) minutes après le début de la conversation, le sujet commence peu à peu à disparaître. Une fois la conversation terminée, il est définitivement effacé.
SCP-XXX-FR reste alors sur place, jusqu'à ce qu'un nouvel individu ressentant de la solitude passe à proximité.

Les individus se trouvant au même endroit que le sujet ne prêtent aucune attention à lui, et, après sa disparition, ils ne se souviennent pas de sa présence.
Durant les cinq (5) jours qui suivent la disparition, ses proches justifient son absence avec des excuses telles que "Il est en déplacement pour son travail." ou "Il est allé voir sa mère qui est mourante.". Passé ce délai, ils sont convaincus de s'être rendus à son enterrement. Un mois après, leurs souvenirs de lui s’estompent peu à peu. Deux mois plus tard, les seuls souvenirs potentiellement restants seront son nom et son visage.
Cet effet n'a pas lieu lorsque les individus connaissent la cause de la disparition du sujet.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License