Polakovich

Objet # : SCP-3170

Niveau de menace : Jaune

Classe : Keter

SH3_-_Livre_satanique.png

Un extrait de SCP-3170 (Numéro de page correspondant : n°333).

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-3170 doit être maintenu dans une salle de confinement de 5x5x5, soit une salle de cent-vingt-cinq (125) m(3). La salle de confinement est doté d'un triple vitrage renforcé et insonorisé (sous vide) ; chaque vitrage mesure cinq (5) millimètres (mm) de largeur. Elle est dotée aussi d'une lumière rouge de 125 W (Watt) permettant ainsi de maintenir la qualité matérielle de SCP-3170. L'usage d'un crucifix et d'un récipient contenant de l'eau bénite est hautement conseillé. Le Vatican a actuellement la connaissance de l'existence de SCP-3170 et maintient un contact permanent avec le site ██. La salle de confinement est équipée d'un système de gaz composé principalement de Tabun.

Aucun membre du personnel de classe C ou supérieur ne peut rentrer en contact avec SCP-3170 de plus de une (1) heure. Actuellement, l'autorisation du Dr.██████ est obligatoire pour réaliser une expérience sur SCP-3170, étant un membre du personnel de niveau 4, assigné à cet objet. Lorsque SCP-3170 est en phase "active", aucune interaction entre le sujet et l’entité devra être réalisée. Deux (2) gardes sont maintenus devant la salle de confinement pour éviter toute interactions non autorisées. Il ne peut y avoir que trois (3) membres du personnel de classe D simultanément dans la salle de confinement. Les membres du personnel étant situé à une distance de cinquante mètres (50) doivent être équipés de tenues étanches pour éviter toute contamination du personnel.

Description : SCP-3170 est un livre de quinze (15) centimètres de longueur et de sept (7) de largeur. Celui-ci possède un nombre de pages égal à six cent soixante-six (666), dont plus de trente sept (37) pages ont été arrachées de manières inconnues. La couverture est de couleur rouge sombre, avec pour titre en son milieu "Book of the Possession", traduit littérairement par "Le Livre de la Possession". SCP-3170 contient plusieurs dessins et écritures en italiques réalisés à partir de ██ litres (L) de sang. L'écriture correspond à des runes de type "satanique" d'après le Vatican, la date de création de SCP-3170 est estimée à deux milles (2000) ans, soit au règne du Christ d'après les dires du Vatican. La Fondation suppose que SCP-3170 contient plusieurs sortes de rituels, incantations d'origines inconnues. De plus, si son estimation correspond à deux milles (2000) ans, la qualité du livre est restée intacte et ne possède aucune pliure.

SCP-3170 a été découvert en 1998, à un (1) kilomètre (km) d'un village du Nord de la France, dans une maison abandonnée, plus prècisement dans la cave de la maison. Actuellement, les propriétaires de la maison sont inconnus des services de renseignements et l'estimation de l'abandon de la maison est de plus d'un (1) siècle. Le Dr.██████ a découvert SCP-3170 lors d'une expédition lancée par le site ██ pour permettre le reconditionnement de SCP-██. SCP-██ fût découvert dans la maison, à environ un (1) mètre de SCP-3170. SCP-██ fût reconditionné à ce moment là. Cependant, après cet évènement, le Dr.██████ eu une sensation d'attirance envers SCP-3170, celui-ci récita [Données Supprimées] sur une page de SCP-3170. Le Docteur fût retrouvé mort après la récitation d'un des extraits du livre. C'est exactement après cet évènement que, pour la toute première fois, les Forces d'Intervention Tactiques (FIM Delta-5) rentrent en contact avec SCP-3170-1. Celui-ci disparu après une apparition de dix (10) secondes, l'équipe Delta-5 reçu l'ordre d'emporter la source de cette apparition, ce qui impliqua SCP-3170.

SCP-3170-1 apparût sous la forme d'un homme caucasien d'une hauteur de deux (2) mètres, de couleur rouge sombre. SCP-3170-1 ressemble à un mâle humain mince et d'origine inconnue, approchant de la trentaine. Ses cheveux sont noirs, ses yeux sont blanc et vide d'émotions et sa peau est de couleur rouge sang, les reste de son corps restent indescriptibles depuis. SCP-1370-1 est décrit, d'après les dires du Vatican, comme le diable en personne, qui, dans tout les cas, SCP-1370-1 prend la forme d'un humanoïde avec une voix grave, et qui émet environ cinquante (50) décibels, celui-ci parle en vieux latin. La Fondation interpelle SCP-1370 et SCP-1370-1 comme des anomalies, et non comme une entité démoniaque d'après le Vatican.

SCP-3170-1

SCP-3170-1 imaginé par plusieurs membres du personnel exposés à SCP-3170.

D'après les informations provenants des Forces d'Intervention Mobiles Delta-5 et des scientifiques lors de leurs expérimentations, SCP-3170-1 serait capable de (sur les sujets ayant entendues ou lues l'incantation) :

  • Possédé le sujet
  • Se téléporter aux sujets
  • Être visible (n'incluant pas les personnes n'ayant entendues ou lues l'incantation)
  • Exécuter le sujet en déclenchant un arrêt cardiaque ou un suicide

Lors de maintes expérimentations sur SCP-3170, le personnel de classe D se retrouva face à une incantation située à une page aléatoire donnée par le scientifique Dr.██████. Après récitation plus ou moins de qualité, SCP-3170 rentra dans sa phase active. La phase active de SCP-3170 est défini comme l'apparition de SCP-3170-1. SCP-3170-1 apparaît précisément à deux (2) mètres devant le sujet qui a récité l'incantation. Il a été noté que SCP-3170-1 n'apparaît aux yeux de ce qui ont entendu la récitation de l'incantation. Les sujets ayant entendu l'incantation rentreront dans un état de rage, qui se traduira par une attaque des "possédés" sur tout organisme vivant. Il a été aussi noté que SCP-3170-1 semble avoir peur des objets religieux tels que des crucifix ou encore de l'eau bénite. Il semblerait aussi que les sujets ayant été "possédés" ne peuvent être au nombre de trois (3) au maximum, et que les instances, notées SCP-3170-A à SCP-3170-C, peuvent se mutiler à la suite de leurs attaques.

Si la situation semble ne pas être sous contrôle, toute interaction quelconque entre un membre du personnel mentalement stable et un membre du personnel mentalement instable, se suivra par un protocole létale des deux sujets. De plus, Le Dr.██████ a pu constater que les sujets mentalement instables pouvait transmettre leur état de rage à ce qui ont été attaqués, ce qui dénonce une forme de contamination. Pour le cas de SCP-3170-1, celui-ci essayera de contrôler celui qui a récité l'incantation, et dirigera le groupe des cas de possessions. Il deviendra alors la source.

Extrait de la conversation entre le site ██ et le conseil ██ : Nous devons impérativement contrôler l'état de SCP-3170, le Vatican est en relation avec la Fondation et nous nous inquiétons de cette anomalie. Les cardinaux et les états pontificaux attendent des réponses précises. Le mode de contamination est une réelle menace pour l'humanité. O5-█.

Addendum 3170-01 - Extrait de l'enregistrement de l'expérience 3170-13 :

Interviewé : Personnel de classe D : D-6552
Interviewer : Personnel de classe B : Dr.████
Avant-propos : Début de l'expérience n°13 sur SCP-3170 réalisé le 13 Janvier ████ à 15 heures, le classe D-6552 se prépare à rentrer dans la salle de confinement de SCP-3170. Le microphone est réglé de façon à ce que celui-ci soit coupé lors de la récitation de l'incantation. La porte de confinement est à présent ouverte.

<Début de l'enregistrement>
Dr.████ : "Bonjour Classe D-6552, comment vous vous sentez ?"
D-6552 : "Bonjour Doc', je vais très bien, même si je me sens un peu stressé."
Dr.████ : "Ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal. S'il vous plaît, pourriez-vous entrer dans la salle."
[Action / Déroulement] : La classe D-6552 entre dans la chambre de confinement de SCP-3170
D-6552 : "Dites Doc', pourquoi la salle est rouge, et puis pourquoi il y a un livre au milieu de la salle ?"
Dr.████ : "La lumière permet de stabiliser la conscience, et le livre est ici car il a de la valeur à mes yeux"
D-6552 : "Je comprend mieux à présent. Bon, maintenant, je fais quoi ?"
Dr.████ : "Approchez-vous du livre en question, et dirigez-vous à la page 222"
[Action / Déroulement] : La classe D-6552 est soudainement étonnée par la qualité du livre, mais fait basculer les pages de manière banale sans se soucier de l'écriture
D-6552 : "Il est chelou votre livre là, c'est bon j'y suis, et maintenant"
Dr.████ : "Pouvez-vous à présent lire la première phrase située en haut à gauche de la page 222 ? Je vous ai mis à disposition le dictionnaire conçu spécialement pour le livre, >vous trouverez dans celui-ci divers expressions".
[Action / Déroulement] : A ce moment là, les microphones sont désactivés et le silence règne à présent dans la salle d'observation
D-6552 : "███████████████████████████████████████████████████████"
[Action / Déroulement] : Les microphones sont maintenant réactivés.
Dr.████ : "Classe D-6552, comment vous-vous sentez maintenant ?" *Silence*
D-6552 : "Doc', je… je… vois… des choses bizarres… un homme ?"
Dr.████ : "Un homme ? Humm… Pourriez-vous me le décrire s'il vous plaît ?"
D-6552 : "Doc', c'est pas normal.. vous le voyez ? C'est un homme assez gra… *Silence*
Dr.████ : "Oui ? Vous êtes là ? Je ne vous entend plus."
[Action / Déroulement] : Classe D-6552 rentre dans un état de rage intense. Celui-ci essaye de briser la vitre tout en endommageant ses ongles ainsi que son crâne.
Dr.████ : "Classe D-6552, revenez à vos esprits ! Ce n'est pas vous".
[Action / Déroulement] : La classe D-6552 arrêta ses agissements, et fixa précisément l'endroit où se trouvait géographiquement le Dr.████, alors que celui-ci se trouvait à cinquante (50) mètres de la salle de confinement.
Dr.████ : "Oh put██ ! On arrête l'expérience, activez le gaz".
<Arrêt de l'enregistrement>

Discours de Conclusion SCP-3170-A fût "gazé" à partir du système de gaz conçu à cet effet. Le Dr.████ conclut que cette anomalie cachait d'autres mystères, et qu'il faudrait encore maintes expérimentations pour acquérir une connaissance solide de SCP-3170. Le Vatican eût la copie de l'enregistrement, et étudie actuellement toutes les images, vidéos et pistes audios de cette expérience.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License