SCP-XXX-FR
20161102_193201.jpg

SCP-XXX-FR lors de sa récupération.

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L'ensemble des pièces, de SCP-XXX-FR-02 à SCP-XXX-FR-33, devra être contenu au sein de SCP-XXX-FR-01 qui restera en position repliée en dehors des phases de test. Il sera ensuite maintenu fermé par une ceinture en tissu renforcée à l'aide de fils métalliques et fermée par une serrure spécifique à code. SCP-XXX-FR sera également enfermé dans un casier en acier de dimensions 30 sur 15 sur 5 cm, qui sera placé dans une pièce interdite d'accès, sans fenêtres. Il ne pourra être manipulé que sous ordre direct d'un membre d'habilitation de niveau 2. Lors des manipulations de l'objet, le personnel doit obligatoirement se munir d'une combinaison rembourrée standard, couvrant l’intégralité du corps, et comportant un casque composé d'une calotte de polyamide injecté, d'une jugulaire, d'un harnais et d'une visière de plexiglas.

Description : SCP-XXX-FR est un jeu d'échec d'aspect récent, composés de plusieurs éléments :

- Le plateau de jeu, SCP-XXX-FR-01, est un plateau carré aimanté mesurant 25 cm de côté sur 2 cm de hauteur. C'est un objet d'apparence banal, en plastique de couleur noir. Les inscriptions numérotant les lignes et colonnes du jeu, ainsi que les cases blanches de l'échiquier sont faites d'une peinture industrielle grise claire, légèrement argentée. Le plateau peut se plier en son milieu pour servir de rangement pour les pièces.

- Ces pièces, numérotées SCP-XXX-FR-02 jusqu'à SCP-XXX-FR-33, sont des pièces d'échecs basiques en plastiques, pourvu d'un petit aimant leur permettant de facilement tenir en place sur le plateau. Seul SCP-XXX-FR-04 (un fou blanc), ne possède pas d'aimant pour une raison inconnue. Cela n'a cependant aucune incidence sur la particularité de SCP-XXX-FR.

Le jeu est en réalité un récent modèle industriel, fabriqué en Chine en 20██ et de marque ██████. Il est impossible aujourd'hui de déterminer pourquoi ce modèle commun possède une anomalie de cette sorte.

Lorsqu'un sujet humain approche SCP-XXX-FR, il se manifeste en lui une attirance envers l'objet. Certains individus semblent plus sensibles que d'autres, mais ceux ayant été plusieurs fois en contact plus ou moins direct avec SCP-XXX-FR peuvent ressentir la présence de l’artefact à une distance pouvant atteindre ████m.

Si un sujet humain touche directement l'une des pièces du jeu (plateau non-compris), sans obstacle entre l'objet et la peau du sujet, celui-ci ressentira un besoin impérieux de jouer. Si le sujet ne connaît pas les règles les plus basiques du jeu d'échec, il ne se passera rien, et le besoin de jouer disparaîtra de lui-même au bout d'un laps de temps allant de 2 à 5 minutes. Si, au contraire, le sujet connaît au moins les règles de déplacements et de prise du jeu d'échec, il se placera instinctivement toujours du côté des blancs, et commencera la partie. Les pièces noires, quant à elles, se déplacent, indépendamment de toute action physique directe sur elles-mêmes ou le plateau, sur l'échiquier. Le temps de "réflexion" des noirs peut être plus ou moins long, puis la pièce choisit se met en mouvement : elle lévite environ 5 cm au-dessus du plateau, puis vient se poser vers sa case d'arrivée. Chaque prise d'une pièce blanche par les noirs déclenche la mort d'un proche du joueur blanc, toujours selon le même schéma :

- La prise de la reine entraîne la décès de la personne étant en relation amoureuse avec le sujet (époux(se), fiancé(e), petit(e)-ami(e)), cela sans distinction faîte de l'âge, du sexe ou de l'orientation sexuelle.

- La prise d'un fou entraîne le décès de la mère ou du père du sujet (si les deux fous sont pris, les deux parents sont éliminés).

- La prise d'un cavalier entraîne le décès d'un frère ou d'une sœur du sujet (voir demi-frère ou demi-sœur).

- La prise d'une tour entraîne le décès d'un autre membre de la famille plus éloigné : oncle, tante, cousins…

- La prise d'un pion entraîne le décès d'un proche du milieu extra-familial, choisit aléatoirement.

- Enfin, la prise du roi, qui met un terme à la partie, provoque la mort du sujet.

Les victimes du jeu peuvent mourir de différentes manières. Les différents "types" d’exécution semblent être choisis aléatoirement, mais avec des fréquences différentes :

- Dans 43% des cas recensés, la mort est provoquée par un infarctus.

- Dans 35% des cas, elle survint suite à une crise de type épileptique, même si la victime n'y est normalement pas sujette.

- Dans les 22% restants, la mort est plus complexes : [DONNÉES SUPPRIMÉES].

La Fondation a effectuée 12 tests sur SCP-XXX-FR à l'aide de personnel de classe D entre janvier 20██ et octobre 20██. Les tests ont ensuite été annulés jusqu'à nouvel ordre pour éviter la mort de trop nombreuses personnes innocentes en lien avec les classes D, ainsi que pour d'autres raisons (cf. Addendum 1).

Ces tests ont permis de révéler que le niveau de jeu de SCP-XXX-FR est aléatoire et extrêmement variable, allant de celui d'un simple débutant à celui d'un expert. L'objet semble aussi doué d'une grande intelligence, voir même d'une conscience. Le sujet D-2408 avait pour ordre de tricher en milieu de partie. Il déplaça alors (16 minutes après le début de la partie) SCP-XXX-FR-04 (un fou) de A3 à D5. SCP-XXX-FR détecta aussitôt la triche. Le plateau de jeu se mit à vibrer violemment et D-2408 [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Si le joueur blanc remporte la partie face aux noirs, il se retrouve libre de quitter la partie, sans séquelles physiques ou psychologiques (si ce n'est la surprise d'avoir joué avec un échiquier "vivant"). Le vainqueur sera aussi dorénavant immunisé contre l'effet attirant de SCP-XXX-FR, et il ne pourra plus non plus disputer une partie contre les noirs.

Si le joueur blanc est interrompu par une force extérieure, SCP-XXX-FR fera tout pour éloigner le ou les gêneurs (cf. Addendum 1). Si finalement le sujet est éloigné de force a plus de deux mètres de l'échiquier, il mourra d'une des trois causes évoquées plus haut, et SCP-XXX-FR cessera de s'agiter.

A noter que SCP-XXX-FR perd ses facultés une fois une partie terminée, et les retrouve progressivement en deux ou trois jours.

Addendum 1 (concernant l'incident XXX-01) : Lors du test du 14 janvier 20██ (dernier test effectué à ce jour), les sujets D-3566 et D-3985 tentèrent, sous ordres du Dr.██████, de perturber la partie d'échec en cours entre les noirs et le sujet/joueur D-3906. Aussitôt que la tentative fut lancée, SCP-XXX-FR réagit de la manière suivante : tout d'abord, le plateau de jeu se mit à trembler, puis les pièces du jeu s'envolèrent toutes en même temps et fondirent sur D-3566 et D-3985 avec violence. D-3566 périt suite à la blessure infligée par un pion noir, qui s'était enfoncé dans son oeil gauche jusqu'à atteindre le cerveau. D-3985 faillit s'étouffer avec la reine et une tour noire, qui s'étaient introduites dans sa trachée.

Addendum 2 : L'incident XXX-01 a révélé une conscience et une agressivité plus marquée chez SCP-XXX-FR. Depuis le test, l'objet démontre une certaine forme de "méfiance", et ne se laisse plus approcher par plusieurs personnes en même temps. Il est d'ailleurs plus "docile" en présence de sujets ne portant aucune protection. Enfin, remettre SCP-XXX-FR dans son casier de rangement est devenu bien plus difficile, l'artefact ne se laissant pas faire.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License