La zone à Maxor

Objet # : SCP-XXX-FR

Classe : Sûr

Procédure de confinement spéciales : SCP-XXX-FR est entouré d’un périmètre de sécurité de 3 rangées de grillages barbelés et électrifiées de cinq (5) mètres de haut et tous espacés de six (6) mètres. Des caméras de vidéo surveillances sont placées touts les quinze (15) mètres le long de la clôture. Une équipe de cinq (5) hommes équipés d’armes non létales patrouillent jour et nuit autour du périmètre . Un local est réservé à l’équipe à l’intérieur du périmètre de sécurité. Ce local peut servir de poste de recherche lors des expériences menées sur SCP-XXX-FR.

Toute personne non autorisée pénétrant dans le périmètre de sécurité sera neutralisée à l’aide d’arme non létale, il lui sera ensuite administré un amnésique de classe A avant d’être relâchée à au moins dix (10) kilomètres du site.

Description :SCP-XXX-FR est un vieil hôpital de la ville de ██████ apparemment construit dans les années 1930 et désaffecté en 1976. SCP-XXX-FR se compose d’un seul bâtiment de 6 étages et aillant une superficie de 2536 mètres carrés. L’intérieur SCP-XXX-FR est délabré et témoigne de la disparition brusque de tout le personnel et des patients.
La fondation s’est intéressé à SCP-XXX-FR en 1996 lors de la disparition de la totalité des personnes qui se trouvaient à l’intérieur pendant la nuit.
Les effets de SCP-XXX-FR s’activent a minuit pile et ne dure qu’une fraction de seconde, toutes les entrées du bâtiment se referment brusquement et cela sans aide visible ensuite tout ce qui y est entré et tout se qui a été changer dans le bâtiment lui-même lors de la journée disparaît sans laisser la moindre trace. L’intérieur de SCP-XXX-FR retrouve alors son aspect délabré tel qu’il a été trouvé : les meubles et objet retrouvent leurs places etc. Des expériences ont montré qu’absolument tout disparaissait et cela même au niveau moléculaire.
De récentes explorations du bâtiment ont dévoilées un complexe souterrain non mentionné dans les plans dudit bâtiment. Dans se complexe se trouvent des salles d’expérience, on y trouve du matériel médical et neurologique datant des années 1970. Une morgue à aussi été trouvée, elle contenait 6 corps humain. Ces corps avaient subi d’importantes expériences portant sur leur système nerveux. A part un bureau ne contenant aucun éléments intéressants, aucune autres salles fut découverte lors de cette exploration.

Addendum : Une sonnerie retenti dans tout le site SCP-XXX-FR à 23 H 30, suivit message vocal signalant à toutes personnes se trouvant dans SCP-XXX-FR d’en sortir dans les minute qui suivent. Ce message est répété quatre (4) fois.

Document #XXX A : Résumé de l’expérience XXX-1 :
Un sujet de classe D fut utilisé pour l’expérience: D-9135. D-9135 est équipé d’une lampe de poche de 75 watts avec une batterie capable de durer 24 heures, un caméscope avec un flux de transmission, et un casque audio pour communiquer avec le Dr. ██████. D-9135 est aussi équipé avec un sac à dos contenant 1.5 litre d’eau, 10 barres de nutriments, et une couverture de survie. D-9135 est aussi équipé d’une balise GPS. D-9135 ne connaissait rien à la nature de SCP-XXX-FR.
D-9135 entra dans SCP-XXX-FR à 23H12, dès son entrée il établi le contact visuel et audio avec le Dr. ██████ situé dans poste de recherche dans la cour de l’hôpital.
Dr. ██████ : D-9135 me recevez vous ?
D-9135 : Affirmatif doc.
Dr. ██████ : Bon vous allez parcourir les bâtiments en déplaçant des meubles de façon bien visible.
D-9135 : Je peut savoir pourquoi je fait ça? C'est ridicule.
Dr. ██████ : Ne discuter D-9135, ceci est une expérience, obéissez et vous resterez en vie.
D-9135 : Ok ok je vais les bouger vos meubles et il a quoi de spéciale votre hôpital pour que j'y bouge des meubles?
Dr. ██████ : Ceci est top secret, continuez votre mission, si tout se passe bien vous survivrez.
D-9135 : Oh p█████ pourquoi je fais ça moi? Pourquoi?
Dr. ██████ : Vous aviez été condamné a mort, c'est votre seule chance de rester en vie pour le moment.
D-9135 : j'aurait sûrement préféré la chaise électrique finalement.
D-9135 parcouru le bâtiment en déplacent des meubles imposant de plusieurs dizaines de centimètres voir de plus d’un mètres. A 23H55 le Dr. ██████ repris le contacte audio :
Dr. ██████ : D-9135 pouvez vous vous approcher d’une fenêtre qui donne sur la cour.
Le Dr. ██████ sort du poste de recherche avec une lampe et cherche D-9135.
D-9135 : Oui voilà je vous vois doc.
D-9135 fait des signes avec sa lampe au Dr. ██████ .
Dr. ██████ : je vais vous demander d’attendre 5 minutes, ne bougez pas.
D-9135 : D’accord si vous voulez mais il va se passer quoi ? Je ne vais pas souffrir j’espère ?
Dr. ██████ : Ne posez pas de question et rester ou vous êtes.
La montre du Dr. ██████ sonna minuit et la porte de l’hôpital se referma brusquement et D-9135 disparu aussitôt de la fenêtre a laquelle il se tenait et le contact audio et vidéo se coupa de même. Et aucun signal GPS émanant de D-9135 ne fut capté sur terre dans les minutes qui suivirent.

Document #XXX B : Résumé de l’expérience 058-2 :
//L’expérience 058-2 se déroule 10 minutes après l’expérience 058-1. Un nouveau sujet de classe D : D-9136 équipé d’une lampe torche de 75 Watts, d’un caméscope avec un flux de transmission et un casque audio pour communiquer avec le Dr. ██████. D-9136 pénétra dans SCP-XXX-FR à 0H13 et établi le contact visuel et audio avec le Dr. ██████. Le Dr. ██████ demanda à D-9316 de parcourir le même parcours de D-9135 et constata que les meubles avaient repris leurs places d’origines. Le Dr. ██████ demanda ensuite à D-9136 de se rendre à la fenêtre où se tenait D-9135 et il constat sans surprise qu’il n’y restait plus aucune trace, même des trace de pas dans la poussière. Le Dr. ██████ décréta donc l’interdiction de pénétré dans le bâtiment de 23H45 à 0H10. //

Addendum 2 : Une demande d’utilisation de SCP-XXX-FR pour supprimer définitivement certains objet ou SCP est actuellement en suspens du fait que nous ne savons pas ce qui advient des objets qui disparaisse dans SCP-XXX-FR.

Addendum 3 : Le signal GPS de D-9135 n’as toujours pas été retrouvé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License