SCP-214-FR

Objet # : SCP-214-FR

Niveau de menace : Blanc o

Classe : Sûr

{$name}

SCP-214-FR dans sa boite de confinement

Procédure de confinement spéciale : SCP-214-FR est actuellement confiner dans le bureau du docteur Snow dans une boite en bois est ne doit être utilisé qu'en cas de brèches majeurs, seul les membres du personnel possédant une accréditation de niveau trois (3) ou plus sont autorisés à ouvrir la boite.

Description : SCP-214-FR est un masque de démon en or n'ayant aucunes anomalies physique. Sa capacité anormale se révèle quand une personne le met sur son visage, transformant le porteur en SCP-214-FR-1 augmentant par la même occasion sa force, sa vitesse, ses sens (comme l'odorat ou encore la vue) ainsi que sa résistance. SCP-214-FR-1 peut, quand il le souhaite, faire apparaître SCP-214-FR-2 (on ne sait pas d'où vient SCP-214-FR-2 bien qu'il doit sûrement apparaître d'un portail dimensionnel).

SCP-214-FR-2 est un sabre ressemblant à ceux utilisés par les guerriers du Moyen-Orient aux 9ème siècle. Des test ont montrés que toutes personnes essayant de soulever SCP-214-FR-2 se verront en l'incapacité totale d'y arriver. Seul SCP-214-FR-1 peut soulever SCP-214-FR-2.

Addendum 1: rapport des test sur SCP-214-FR :

Sujet : D-5269 est une femme de type caucasienne souffrant de dépression et a été vu plusieurs fois en train d'essayait de se suicider

Test : D-5269 prît le masque et le porta, elle fît apparaître SCP-214-FR-2 puis tua un garde, prit son pistolet et se tira quatre (4) balles dans la tête avant de mourir.

Note : On sait maintenant que notre personnalité ainsi que notre conscience reste la même quand on porte SCP-214-FR- Dr. Snow


Sujet : D-23849 est un homme de type caucasien ayant brûlé une école faisant ███ morts.

Test : D-23849 prît le masque puis le porta, il fît apparaître SCP-214-FR-2 pour finalement s'évader, il mourut après avoir reçu une dizaines de balles dans le dos.

Note : Veiller a ne plus mettre des classe D- Directeur du site Aleph


Sujet : Agent █████ est un homme de type caucasien âgé de 24 ans, il n'a aucuns problèmes particulier et s'est porté volontaire pour ce test.

Test : L'agent █████ prît le masque puis le porta, il était parfaitement conscient de tous ses actes mais au bout de quatre (4) heures avec le masque, il se rebella à tous les ordres que ses supérieurs lui donnaient avant de [DONNÉES SUPPRIMÉES] faisant au passage ██ blessés et █ morts. Il fut abattu et le masque fut remis dans sa boite.

Note : Pourquoi cette soudaine agressivité envers ses supérieurs ?- Dr. Snow

Note : Vous aimez bien les voir souffrir ? Parce que je commence à avoir peur.- Dr. ███████


Sujet : Dr ██████ Snow, superviseur de ce scp.

Test : Le Dr. Snow prît le masque et le porta. Il fit apparaître SCP-214-FR-2 puis fit quelques figures avec. Au bout de deux (2) heures avec le masque, on lui demanda de le remettre dans la boite mais il refusa et, après un conflit a l'issue fatale, il [DONNÉES SUPPRIMÉES] faisant ██ blessés et ██ morts. Il survécu malgré les ███ balles qu'il s'est pris dans le corps et fut emmener à l'infirmerie.

Note : Déjà qu'il est instable mentalement pas besoin d'en rajouter ! Et puis qui lui a autoriser une expérience aussi stupide ?!- Dr. ███████

Note : Beh j'ai pas vraiment demander vu qu'il était sur mon bureau et que je voulais tester voir qu'est ce que ça faisait…..- Dr. Snow

Note : Les expériences sur 214-FR sont annulées et vous Snow vous allez passer un sale quart d'heure.- Directeur du site Aleph


Addendum 2: SCP-214-FR fut découvert le █/██/20██ à ███████████ en France par un agent infiltré à la police locale qui entendît parler d'un braquage ayant mal tourner. d'après de nombreux témoignages, plusieurs hommes dont un portant un masque ressemblant à SCP-214-FR seraient rentrer dans la banque et auraient tout dévaliser. D'après le témoignage du banquier, l'homme portant SCP-214-FR se serait énerver et aurait tuer tout ses équipiers avant de se faire tuer par les policiers présents. L'agent infiltré appela la Fondation qui prît SCP-214-FR avec le corps de son porteur sous prétexte que l'homme aurait été lié à une affaire dépassant la police locale.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License