Lyrvis
notation: 0+x

Objet # : SCP-048-J

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : À cause de sa prévalence dans notre société, aucune méthode n'a réussi à contenir totalement SCP-048-J. Des rumeurs doivent être répandues publiquement, stipulant que l'utilisation de SCP-048-J apporterait la poisse, pour décourager les personnes de l'utiliser. Ceci doit être répandu par le bouche à oreille, et doit représenter SCP-048-J sous un angle négatif dans les médias de masse. Tous les employés de la Fondation doivent être avertis de la véritable nature de SCP-048-J, et il leur est ordonné de cesser son utilisation à l'oral ou à l'écrit.

Description : SCP-048-J est un groupe de phrases anormales qui, lorsqu'elles sont prononcées ou écrites, manipulent les probabilités aux alentours de l'utilisateur. Ces distorsions des probabilités sont universellement nuisibles à l'utilisateur ou à l'objectif de cet utilisateur, et à tout autre facteur ou personne qui a été directement bénéfique à l'utilisateur. SCP-048-J consiste en la phrase "C█ n█ p███ p██ ê███ p███", mais les variations de cette phrase semblent aussi activer l'effet de manipulation des probabilités de SCP-048-J.

Addendum 1 : Exemple d'une utilisation de SCP-048-J. Extrait audio de la brèche de confinement du Site-██ le ██/██/████.

<Début de l'enregistrement>

Agent Leon Red : [essoufflé] Ils sont encore derrière nous ?

Agent Paulus Shirt : Non, j-je pense qu'on les a semés.

Agent Red : Sacrées petites saloperies, pas vrai ?

Agent Shirt : Oui, et je pense qu'ils ne nous trouveront pas ici, de toute façon.

Agent Red : Eh, c'est une blague ? Si eux ne nous trouvent pas, alors quelque chose de pire nous trouvera. On peut déjà se considérer comme morts, sauf si les renforts arrivent à temps.

Agent Shirt : Oh, allez. Ok, on est peut-être bloqués en plein milieu d'une brèche de confinement. Et peut être qu'on ne s'en sortira pas. Et peut être qu'on est coupés de tout autre membre du personnel. Mais regarde le bon coté des choses ! Au moins, [SCP-048-J].

Agent Red : Non ! Espèce d'idiot ! Tu ne dois jamais dire-

Système d'annonces automatisées du Site-██ : ATTENTION À TOUT LE PERSONNEL. SCP-008 A BRISÉ SON CONFINEMENT. SCP-096 A BRISÉ SON CONFINEMENT. SCP-106 A BRISÉ SON CONFINEMENT. SCP-173 A BRISÉ SON CONFINEMENT. SCP-682 A BRISÉ SON CONFINEMENT. SCP-2317 A BRISÉ SON CONFINEMENT. [DONNÉES SUPPRIMÉES] A BRISÉ SON CONFINEMENT.

Agent Red : Il fallait que tu le dises, hein ?

Agent Shirt : Tu ne penses sérieusement pas que ça s'est passé juste parce que j'ai dit "[SCP-048-J]" ?

[DONNÉES SUPPRIMÉES] :** Trouvés.

Agents Red et Shirt : AAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!

<Fin de l'enregistrement>

Observation : Dans la brèche de confinement qui a suivi, le Site-██ a été détruit, un total de ████ anomalies ont brisé leur confinement, et tous les membres du personnel █,███,███,███ présent sur le site ont été tués. L'Agent Paulus Shirt a reçu une réprimande posthume.

Addendum 2 : Enregistrement de la salle de pause de l'Aire-███

<Début de l'enregistrement>

Chercheur Junior Joseph Shmoe : Bonjour, █████.

Agent de sécurité █████ Wolf : Salut Joe, comment se passe ta journée ?

Chercheur Junior Shmoe : Pas vraiment bien. Ma femme a rempli la feuille de divorce.

Agent Wolf : Ah. Désolé d'apprendre ça.

Chercheur Junior Shmoe : Ouais, et ce n'est que le début de mes soucis. Ce jour ne peux vraiment pas être p- [A ce moment de l'enregistrement, le Chercheur Junior Shmoe est tué d'une balle dans la tête par l'Agent Wolf.]

Agent Wolf : Ne jamais dire ça !

<Fin de l'enregistrement>

Observation : L'Agent Wolf a été décoré de "L'étoile d'or de la Fondation" pour avoir prouvé son courage face au danger et pour avoir empêché une brèche de confinement de SCP-048-J. Des recherches sur le passé de Chercheur Junior Shmoe ont révélé qu'il était, en fait, un agent dormant de l'Insurrection du Chaos qui avait pour but de saboter les opérations de la Fondation en utilisant SCP-048-J.

Addendum 3 : Le ██/██/████, une seconde forme de SCP-048-J a été découverte et désignée SCP-048-J-2. SCP-048-J-2 est la phrase "Q█'███ c█ q██ p███████ a██████ d█ p███ ?". Lorsqu'elle est prononcée par un individu en pleine expérience ou projet comprenant un objet SCP, les effets de la phrase vont invariablement causer l'échec de la tâche, avec une large zone de dommages collatéraux, souvent suivi de conséquences catastrophiques. Les effets négatifs de SCP-048-J-2 semblent être multipliés exponentiellement si l'utilisateur s'est vu conseillé précédemment d'arrêter la tâche en cours.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License