Lesmotsglobines

I/ L'idée

L'objet n'est autre que la Vérité, avec un grand V. La seule, et l'unique, qui nous est, à nous pauvres humains, étrangère et reste intangible du fait de la procédure de confinement que la fondation exerce sur cette entité. Elle n'est ni un objet, ni un être, et ne peut, de fait, ni être photographiée, et ne peut être contenue que si on l'empêche de se répandre entre les humains.

A) Sa nature
C'est un…truc. Je vais chercher un mot qui soit adéquat, mais là comme ça…je n'en trouve pas. Ce n'est pas un être, ni un objet, mais il peut le devenir. C'est intangible. On ne peut pas le comprendre. (Je me rends compte que ça va être extrêmement chaud à écrire)

C'est une entité polymorphique. Elle change en fonction de qui la voit, ou l'entend. Elle interagit par ces deux sens, la vue, et l'ouïe. Elle n'est pas matérielle donc le goût, et le toucher, ne peuvent pas être influencés par elle, et l'odorat n'est pas concerné par le fait qu'elle ne puisse produire aucune odeur.

B) Ce qu'elle fait
Je ne peux pas vous dire exactement ce qu'elle fait, c'est là tout l'intérêt du rapport. Mais en gros, elle agit sur le cerveau, dans un sens physiologique, et sur les pensées, de façon plus métaphysique.

Ceux qui la voient deviennent un peu zinzins. Leurs tympans se percent, leurs yeux se révulsent jusqu'à leur enlever la vue, et si cela n'arrive pas, ils se mutilent eux-mêmes pour ne plus voir ou ne plus entendre ce que l'entité leur propose. Elle les touche dans leurs…croyances…si je puis dire. Elle n'atteint que ceux qui "croient". C'est comme une énorme somatisation du mal que les victimes ressentent au fond de leur âme. (Ouah, je vais trop loin là, non ?)

II/ L'endroit d'où elle vient
Je pense rédiger un conte, en parallèle, ou alors carrément à la place du rapport si on me dit que c'est trop compliqué de le faire (héhé).

Ces infos là seront donc présentes dans le conte, ainsi que dans le rapport en tant qu'historique de l'entité.

Sa première apparition recensée fait état d'un temple d'une religion minoritaire lambda (une secte ou une religion tout à fait fictive) où elle prend les traits d'une des figures du culte.
La seconde apparition prend place dans la chambre d'un enfant où elle prend les traits d'un personnage de conte (un conte inventé pour l'occasion, je ne voudrais pas gêner Perrault ou les Grimm)
La troisième fête la science dans un labo sympa où on teste du maquillage sur des souris et où l'un des scientifiques se retrouve face au résultat très imaginé et très extrapolé de ses expériences.

Les apparitions sont liées par le thème de la croyance, par les apparences et la folie qui résulte de ce qui combat les deux premiers.

Je voudrais placer ce SCP dans une ligne temporelle un peu biaisée, qu'on ne sache pas exactement quand il a été découvert par la fondation, ni depuis combien de temps il est enfermé. L'idée c'est qu'il existe, mais qu'il est si bien caché par la fondation qu'il n'existe, pour le reste du monde, qu'en tant qu'idée. On croit qu'il est en liberté, mais il est si dangereux qu'en fait il ne peut pas l'être. Il est unique, et ce qu'on a, nous, dans le monde extérieur, c'est comme une légende. La grippe, on en parle, mais ni vous, ni moi, n'avons jamais vue "la grippe", on a jamais vus de petits microbes portant le nom de grippe, on croit les scientifiques qui nous le disent, mais on ne peut pas dire que c'est vrai. Je voudrais jouer sur le doute, et pouvoir faire en sorte que le lecteur se demande si oui, ou non, ce qu'il croit existant est toujours l'entité ou une "légende" que ses parents ont appris de leurs parents.

Je sais pas si j'ai bien expliqué, j'en profite pour signaler que je viens de découvrir le SCP-035-FR dans mes recherches pour vérifier que mon idée n'avait pas déjà été exploitée. Mais je me permets de la proposer quand même puisque j'ai constaté que si les deux objets peuvent être rapprochés, ils n'ont pas les mêmes effets, et la procédure ne sera donc pas la même. De plus, le caractère un peu moins "nébuleux" du SCP-035-FR me donne à penser que mon idée est relativement inédite puisque je n'ai rien vu d'autre d'approchant (après il est presque 4h du matin donc peut-être que je n'ai pas bien lu !!)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License