LeCaptainNeMo

Retour à zéro, on travaille sérieusement.


Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : Indéterminé

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : En raison de la nature particulière de son emplacement actuel, SCP-XXX-FR ne peut être déplacé de façon sûre sans compromettre les importantes recherches archéologiques réalisées parallèlement sur le site.

Un groupe d'agents armés devra monter la garde autour de SCP-XXX-FR. Ces agents auront pour ordre d'éliminer quelconque personne tentant d'entrer en contact avec SCP-XXX-FR ou SCP-XXX-FR-01 sans autorisation. Ils seront également chargés de la protection du site de fouilles et des archéologues y travaillant. Ces derniers ne devront être mis au courant de la nature de SCP-XXX-FR qu'en cas de force majeure.

Toute instance de SCP-XXX-FR-01 tombant de SCP-XXX-FR de façon naturelle ou non devra être immédiatement incinérée pour éviter toute consommation. Toute personne ayant consommée une instance de SCP-XXX-FR-01 devra être capturée et stérilisée, puis relâchée après administration d'un amnésique de Classe A.

Description : SCP-XXX-FR est un arbre fruitier de l'espèce Punica Granatum (Grenadier commun), haut d'environ sept mètres, localisé dans le désert du Djourab, au nord du Tchad. Des analyses réalisées consécutivement à sa découverte estiment son âge à environ 200 ans, bien que des signes extérieurs indiqueraient un âge bien plus avancé.

Contrairement aux autres arbres de son espèce, SCP-XXX-FR est dépourvu de fleurs et semble immunisé aux effets de la sécheresse de son environnement. Malgré ces particularités, SCP-XXX-FR continue néanmoins de produire des fruits à intervalles réguliers. Ces fruits, en apparence identiques à ceux d'un grenadier commun, sont désignés sous l'appellation SCP-XXX-FR-01.

SCP-XXX-FR-01, une fois consommé par un sujet humain, provoquera une baisse brutale de son intellect et de ses capacités de réflexion, l'ampleur de cette baisse coïncidant avec la quantité de fruit consommée par le sujet. Des tests récents ont montrés qu'un individu ayant consommé l'intégralité d'une instance de SCP-XXX-FR-01 posséderait les facultés mentales d'un enfant en bas âge.

À l'heure actuelle, il semble impossible de guérir les symptômes provoqués par la consommation de SCP-XXX-FR-01, ces derniers s'inscrivant littéralement dans le patrimoine génétique du sujet.

Addendum-01 : SCP-XXX-FR a été découvert le 19/07/2001, par une équipe de paléoanthropologues franco-tchadienne dirigée par le professeur Brunet. Des ossements de primate appartenant à l'espèce Sahelanthropus Tchadensis furent découverts au pied de SCP-XXX-FR, ainsi que de nombreux débris fossilisés de SCP-XXX-FR-01.

Cette découverte tendrait à prouver qu'un pourcentage non-négligeable de l'humanité serait soumis aux effets de SCP-XXX-FR-01.


Bon.
Ça y est, je sèche.
Je n'ai AUCUNE idée de ce que je pourrais ajouter.
Allons montrer ça aux copains. Ou pas.
Bon, faut encore l'améliorer, hein.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License