SCP-367 [Terminé]
notation: 0+x
animals_84_35.jpg

SCP-367, lors de sa récupération.

Objet # : SCP-367

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : La zone de confinement de SCP-367 doit être vérifiée quotidiennement, pour déceler tout dommage causé par ce dernier. Tout dommage de la zone de confinement doit être réparé immédiatement. En cas de dommage excessif ne pouvant pas être réparé dans une période de 12 heures, SCP-367 doit être déplacé dans une zone de confinement temporaire et gardé sous observation constante durant les réparations. Toute tentative de SCP-367 d’endommager ou de s’échapper de sa cellule de confinement doit immédiatement être réprimée à l’aide d’un Suppresseur Chimique Tactique A-11 (SCT A-11).

Toutes les deux heures, un (1) kilogramme de "nourriture" doit être fourni à SCP-367, devant être composé de toute matière biologique disponible. Dans le cas où aucune biomasse adaptée ne serait disponible, d’autres objets doivent être fournis pour être consommés, et un SCT A-11 doit pouvoir être utilisé rapidement en cas de rejet de SCP-367. SCP-367 doit être pesé après chaque période d’alimentation, de manière à prévenir une augmentation de son poids et de sa densité, à l’origine d’une division.

Les instances supplémentaires de SCP-367 formées dans la zone de confinement doivent être éliminées. Aucune interaction sans protection avec SCP-367 ne doit être entreprise, à moins qu’elle ne soit dans une période de trente (30) minutes après une période d’alimentation. SCP-367 ne doit pas être retiré de sa zone de confinement sans l’approbation de la Direction du site. Aucune instance de SCP-367 ne doit être utilisée par le personnel à d’autres fins que pour des tests.

Description : SCP-367 semble être un petit chien de race variable, le plus souvent apparaissant comme un chiot marron. SCP-367 montre un appétit et niveau d’activité légèrement élevé pour un chien de cet âge et de cette taille et ne dort pas, mais autrement se comporte comme un chien normal.

SCP-367 est un organisme unicellulaire massif, composé de ce qui semble être une masse de "mucus jaune" contenant plusieurs "fils" blancs qui y sont suspendus, ainsi qu’une sphère semi-solide de matière grise en son centre, considérée comme étant le "noyau". La matière constituant SCP-367 est inconnue, et l’on ne sait pas pourquoi sa "coquille" apparaît comme étant un jeune chien ; cependant, les analyses [DONNÉES SUPPRIMÉES] toute investigation future. Les "fils" semblent fonctionner comme le système musculo-squelettique de SCP-367 et, dans la plupart des cas, les mouvements ainsi que le comportement courant de ce dernier sont indiscernables de ceux d'un chien normal.

SCP-367 est capable de se nourrir de toute matière solide, et a montré la capacité de dissoudre et digérer du béton, de l'acier, du titane, de la fibre de carbone, de l'os, du bois, [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Lorsqu'un objet qui ne peut pas entrer dans la bouche de sa coquille externe ou ne pouvant pas être brisé par ses dents lui est présenté, SCP-367 projette des pseudopodes de sa masse interne et décompose la matière en une forme consommable. La manière dont cela se produit est inconnue, aucun acide n'étant utilisé. Cependant, il semble que ce processus implique une perturbation des liaisons atomiques de base de la matière. Cette question est toujours à l'étude.

SCP-367 ne grandit pas lorsqu’il consomme des objets, mais sa densité augmente. Par ailleurs, SCP-367 ne produit aucun déchet. Lorsqu’il a consommé suffisamment de matériaux de manière à ce que sa masse de départ double, SCP-367 trouve un endroit isolé, tel qu’une armoire ou sous un meuble, et liquéfie sa coquille extérieure. Il se divise ensuite en deux parties de masses égales et reforme sa coquille externe, créant deux instances de SCP-367.

Si SCP-367 est laissé sans nourriture durant plus de trois heures, les "fils" internes sont expulsés des "yeux" et de la "bouche" de SCP-367, et tentent de percer ainsi que d’endommager toute matière environnante. Dans cet état, SCP-367 est extrêmement agressif, et a été observé essayant de [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Notes concernant la découverte : SCP-367 a été récupéré dans la résidence de Mme Myra Bancroft en Irlande. Mme Bancroft avait été portée disparue quelques jours auparavant, et les équipes de la Fondation ont établi un confinement de sa résidence lorsqu'il a été signalé qu'elle avait plus de quatre-vingts petits chiens chez elle qui avaient consommé son cadavre et une grande partie de la maison. Une seule instance de SCP-367 fut récupérée, tandis que toutes les autres furent éliminées à l’aide d’un SCT A-11.

Une surveillance continue est en vigueur pour isoler tout SCP-367 hors confinement.

Auteur original : Dr GearsDr Gears
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 16/04/2018
Lien : SCP-367

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License