SCP-XXX-FR (Krozep)
notation: 0+x

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-XXX-FR est actuellement confiné dans une chambre de 10 mètres x 8 mètres non aménagée située sur le site-19. Au moins 3 gardes armés de fusils à pompe "Spas-12" doivent surveiller l'entrée de la chambre en permanence pour éviter toute entrée non autorisée ou brèche de confinement. Le personnel n'ayant pas reçu une autorisation au préalable est interdit d'entrer dans la chambre de confinement de l'objet hors des conditions d'expérience.

Description : SCP-XXX-FR est un être humanoïde habillé d'une tenue de chercheur. Une étude à permis de vérifier que l'entité est en réalité le cadavre du Docteur ██████ s'étant suicidé par pendaison pour une raison qui n'a pas encore été déterminée.

L'entité à été découverte le 03/06/████ dans la salle qui fait aujourd'hui office de chambre de confinement à l'objet. SCP-XXX-FR à été découvert avec un masque en métal sur le visage de marque et d'origine inconnue. L'objet ne montrait à l'origine aucun signe extérieur de vie, mais les capteurs ont tout de même détectés une activité cérébrale et un échange d'informations entre le cerveau de l'entité et ses membres.

SCP-XXX-FR s'est réveillée le [DONNÉES SUPPRIMÉES] et à sectionnée la corde à mains nues, démontrant que l'entité peut déployer une grande force. L'objet, après s'être libéré, s'est mis en position assise contre un des murs de sa chambre de confinement et à attendu à cet emplacement sans faire le moindre mouvement.

Un personnel de classe D à été envoyé à la rencontre de l'entité pour faire une interview, avec pour objectif d'en savoir un peu plus sur l'objet.

Interview de l'entité :

Interviewé : SCP-XXX-FR
Interviewer : D-9846
Avant-propos : Le Classe-D à été demandé d'entrer dans la chambre de confinement et de poser des questions à l'entité, et ce dans l'objectif de découvrir les capacités de celle-ci.
D-9846 : "Heu… Bonjour?"
SCP-XXX-FR : "Bonjour Classe-D, si vous êtes ici c'est pour une interview, je me trompe?"
D-9846 : "C'est ce qu'on m'a demandé de faire ouais."
SCP-XXX-FR : "Je m'en doutais, mes anciens collègues sont toujours aussi prévisibles… Allez-y, je vous écoute…"
D-9846 : "Ok… Premièrement, j'aimerais bien savoir ce qui vous à poussé à vous suicider."
SCP-XXX-FR : "Je ne me suis pas suicidé, j'ai été abattu, assassiné, massacré, détruit de l'intérieur…"
D-9846 : "C'est vrai que c'est assez… dur… vous pouvez me dire qui vous à fait ça?"
SCP-XXX-FR : "C'est vous…"
D-9846 : "Moi?"
SCP-XXX-FR : "C'est votre faute à tous, Chercheurs, Gardes, Cobayes, c'est entièrement de votre faute si je suis mort, vous êtes les seuls à blâmer pour ce qui m'est arrivé!"
D-6734 : "Quoi?!"
SCP-XXX-FR : "Attendez que je brise mon confinement, et vous verrez que me faire souffrir était une énorme erreur…"
Discours de clôture : "SCP-XXX-FR semble montrer une certaine hostilité envers le personnel de la fondation, annonçant que c'est notre faute si sa mort à eu lieue. Un autre membre du personnel de classe-D à été mobilisé pour se débarrasser du cadavre pendant que deux gardes sectionnèrent les bras de l'entité pour l'empêcher d'attaquer. Suite à cela, Le Classe-D à été "félicité" avec des amnésiques de classe A"

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License