SCP-XXXX (L'ombre)
notation: 0+x

Objet # : SCP-XXX-FR

SCP.jpg

SCP-XXX-FR pris en photo peu avant son confinement définitif.

Niveau de menace : Rouge

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : La chaise dont l'ombre contient actuellement SCP-XXX-FR doit être maintenue dans une cellule de confinement parfaitement transparente et étanche, équipée d’un sas permettant d'entrer dans la cellule.
Deux projeteurs d'une puissance de mille (1000) Watts doivent être constamment allumés et directement dirigés vers SCP-XXX-FR. Ces projecteurs doivent être les uniques sources de lumière dans la cellule.
Une quelconque défaillance de l’un d'entre eux est doit être considérée comme une brèche de confinement mineure, le projecteur concerné devant être immédiatement remplacé. En cas de dysfonctionnement simultané des deux projecteurs, des plafonniers d'une puissance égale à celle des projecteurs, isolés de la cellule par un plafond de plexiglas d'une épaisseur de cinq (5) millimètres peuvent être allumés depuis l’extérieur de la cellule afin de rétablir le confinement.
Les projecteurs doivent être orientés vers la perpendiculaire du sas avec un angle de vingt (20) degrés. Toutes les précautions doivent être prises pur que SCP-XXX-FR n'entrre jamais en contact avec le sas.
Cette cellule de confinement doit être elle-même placée dans une seconde cellule de confinement, celle-ci devant être opaque, étanche et surveillée 24h/24 par un officier de sécurité armé.

Seuls des membres du personnel de classe D et des drones peuvent être autorisés à pénétrer dans la cellule transparente.

L'instance originale doit être conservée mais ses clones peuvent être détruits.

Description : SCP-XXX-FR est semblable à une ombre totalement opaque présentant une petite étincelle de couleur violette en un point apparemment aléatoire de sa surface. L'entité peut remplacet ou occupet l'ombre de n'importe quel objet (actuellement une chaise), et en acquiert ainsi toutes les caractéristiques (forme variable selon l'éclairage, épaisseur nulle), en plus de ses caractéristiques propres. SCP-XXX-FR n'est pas sécable : séparer l'ombre de l'objet sur laquelle il s'est fixé le fera occuper une seule des ombres résultantes, et ceci de manière non-aléatoire : une tendance à se fixer à une ombre mouvante, lorsqu'il y en a une, a été observée.
Au contact d'une seconde ombre, SCP-XXX-FR occupe instantanément la totalité de l'ombre résultante. Il est estimé que sa surface peut être par conséquent infinie.
La surface occupée par SCP-XXX-FR peut être réduite à un minimum avec un bon placement de lumières, mais ne peut pas disparaître.
SCP-XXX-FR occupe une ombre lorsque la luminosité de celle-ci est inférieure ou égale à zéro virgule soixante-quinze (0,75) lux.

Il n'a été observé aucune réaction particulière au contact d'un objet non-sapiens (même sensible).
Au contact d'un sapiens, SCP-XXX-FR absorbe rapidement le corps de sa victime, vêtements compris, qui disparaît totalement. Une étincelle supplémentaire apparaît alors à la surface de SCP-XXX-FR et l'entité acquiert la possibilité de se scinder en deux lors de la séparation de l'ombre sur laquelle elle est fixée. Chaque ombre résultante ne possède plus qu'une seule étincelle, d'où l'hypothèse d'un clonage de SCP-XXX-FR par ce biais.

Un clone de SCP-XXX-FR peut être éliminé par transpercement de son étincelle (arme blanche ou arme à feu utilisables pour cela), ce qui laisse penser que SCP-XXX-FR est lui-même vulnérable à cela.

Un clone semble avoir les mêmes propriétés que SCP-XXX-FR. Tous les clones de SCP-XXX-FR ont été éliminés par mesure de sécurité. Discerner SCP-XXX-FR d'un de ses clones étant d'ailleurs impossible, il se peut que l'original ait été accidentellement détruit et qu'un de ses clones soit actuellement confiné.

Addendum XXX-A9 : Notes de récupération

SCP-XXX-FR a été découvert dans la cave d'un immeuble abandonné à █████, dans la banlieue de ████████ en █████. Au milieu de cette cave était placée une chaise, éclairée par une ampoule halogène unique, dont l'ombre était occupée par SCP-XXX-FR. Cet éclairage maintenait visiblement depuis une période relativement longue un confinement précaire de l'objet, laissant penser que celui-ci ainsi que ses propriétés étaient connues par un groupe/personne externe à la Fondation. Après extraction et confinement de SCP-XXX-FR, le bâtiment a été placé sous surveillance afin d'identifier toute personne susceptible d'être au courant de l'existence de SCP-XXX-FR

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License