SCP-183-FH

Objet # : SCP-183-FH

Niveau de menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-183-FH doit être maintenue dans une cellule de neuf (9) m3 composée d'acier renforcé. Un jeu quelconque de stratégie ou de chance doit être placé dans la cellule de SCP-183-FH et changé tous les jours.
Deux gardes de sexe opposé doivent en permanence surveiller l'entité dans ses faits et gestes, si la trace de SCP-183-FH est perdue, la procédure 183-AZ doit être appliquée au plus vite.

Description : SCP-183-FH est une jeune femme de type caucasienne âgée de dix-sept (17) ans, d'une taille d'un (1) mètre soixante-dix (70), a les cheveux courts et bruns et pèse environ cinquante-cinq (55) kilogrammes.

L'entité semble ressentir, et ce d'une manière encore indéfinie, les moments où celle-ci se voit mentionner dans une discussion aux alentours de dix (10) kilomètres.

L'objet semble être aussi capable de générer trois instances par semaine. Ces instances sont dès lors nommées SCP-183-FH-01, SCP-183-FH-02 et SCP-183-FH-03. SCP-183-FH sera capable suite à cet événement d'utiliser ces trois instances dans ses intérêts tant que cela implique un effet positif sur l'entité.
L'ampleur que peuvent prendre ces instances est encore inconnue (voir addendum-01), de plus le fait que les instances sont générées involontairement donne un aspect imprévisible aux conséquences que peut causer SCP-183-FH si l'entité est en danger.

Si SCP-183-FH venait à sortir du champs de vision des gardes assignés à l'entité, la procédure 183-AZ doit être appliquée par la Force d'Intervention Mobile Foxtrot-09 "Les Spécialistes". Elle consiste à localiser SCP-183-FH, la neutraliser en tuant les instances en vie et la replacer dans sa cellule sans utilisation de la violence.

Addendum-01 : Interview de SCP-183-FH

Interviewé : SCP-183-FH

Interviewer : Dr. ██████

Dr. ██████ : Dites-nous comment vous êtes-vous retrouvée devant la Gate-A ?

SCP-183-FH : Comment dire, j'étais en cours et je n'avais pas révisé le DS pour la prochaine heure. À la fin du cours, je suis sortie en courant de la salle de classe et je me suis retrouvée en pleine [DONNÉES SUPPRIMÉES] devant votre porte géante. J'ai peut être souhaité être dans un endroit qui empêcherait aux prof's de me faire passer le DS, mais pas à ce point-là. C'était la première fois qu'un miracle se faisait aussi clairement, d'habitude c'est plus discret.

Dr. ██████ : Expliquez-moi ce que vous entendez par miracle.

SCP-183-FH : Ils se produisent (instant de pause) environ 3 fois par semaine, et influencent ma vie. Par exemple, je sais lorsqu'un prof' est malade, je devine un contrôle surprise, pleins d’événements du genre. Que des trucs qu'on ne pourrait pas me soupçonner.

Dr. ██████ : Savez-vous depuis quand se produisent-ils ? Et sont-ils volontaires ?

SCP-183-FH : J'en ai pris conscience il n'y a pas si longtemps que ça. Mais je pense depuis mon entrée au collège. J'ai aucun souvenir d'avoir autant de chance avant je me faisais souvent mal au primaire ce qui n'est plus le cas à présent. Et volontaire ? Plus ou moins, je ne les contrôle pas vraiment ils sont involontaires mais pratiques. Je peux en revanche savoir quand un miracle va arriver.

Dr. ██████ : Je vois, qu'est ce qui a pu provoquer ces "miracles" ? Et connaîtriez-vous l'ampleur que ces miracles peuvent prendre ?

SCP-183-FH : Alors là, aucune idée. Aucun médicament, aucun scientifique fou ou que-sais-je encore. C'est venu en un claquement de doigts (claque des doigts). Et l'ampleur ? Je n'ai jamais vécu de choses pouvant me mettre sérieusement en danger donc je ne sais pas trop. Mais je suppose que tout est bon pour me sauver la vie ? Peut être que je serais morte à cet instant si je n'étais pas venue ici.

Dr. ██████ : Merci SCP-183-FH, ce sera tout pour aujourd'hui.

SCP-183-FH : C'est censé être mon nouveau prénom ? Je suppose que je n'ai pas mon mot à dire. Au revoir Docteur.

(Fin de l'interview.)

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License