IdéeSCP-XXX-FR
rating: 0+x
Conifère.PNG

Photographie de SCP-XXX-FR prise de l'extérieur de l'entité lors de sa découverte.

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : Vert

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-XXX-FR ne pouvant être déplacé en raison de sa structure, un périmètre sur un champ d'un kilomètre doit être clôturé par des grillages renforcés. Ces clôtures doivent être surveillées en permanence par des agents du personnel de sécurité armés, sous excuse de travaux militaires encore en pause pour le moment. Si jamais une personne entre dans la zone et entre en contact avec SCP-XXX-FR, celui-ci doit être immédiatement stoppé, un amnésique de Classe-A devra lui être administré, et celui-ci doit être dès lors envoyé dans l’hôpital le plus proche le temps de son réveil.

Description : SCP-XXX-FR ressemble aux premiers abords à un immense conifère à aiguilles mesurant vu de l'extérieur dans les environs de quatre-vingts-quinze (95) mètres de hauteur. L'arbre ne présente aucun problème de vieillissement ou de maladie, et semble être et ce depuis cela des années dans un très bon état, mais possède la particularité de ne pas ou plus grandir depuis sa découverte le 15/05/20██ par le chercheur Carl, venu sur les lieux accompagné d'une unité de membres du personnel de sécurité suite à un appel radio de la part d'un agent de la Fondation provenant du site Yod, pendant sa période de vacance. (L'enregistrement de l'appel radio est disponible si dessous, "Message radio du 15/05/20██").

Message radio du 15/05/20██ :
- Je ! Je comprend pas ! C'est juste, magnifique mais ! Que font tout ces enfants ? Qu'est-ce qu'ils font là ? Est-ce que je suis en train de rêver ? Est-ce que je suis tombé sur une entité ? Je ne sais pas mais… Bon sang ! C'est juste formidable ! J-je vois une lueur, c'est de plus en plus visible. Mince, je viens juste de remarquer, ces enfants m'observent là, ils ont l'air tout heureux. Je comprend pas.. Hein ? Ils disent quelque chose je crois… Hein…? Quelle paix ? Houla… Je dois vraiment être en train de r… WOW ! PUTAIN ! JE NE VOIS MÊME PLUS LE FOND ! Mais l'arbre n'était pas aussi grand ! Ouais.. Maintenant que j'y pense ça doit faire dix minutes que je grimpe sans réfléchir… Qu'est-ce qui se passe là ? Bon… Je vais descendre… Attendez… Je vais vous donnez la localisat- (un bruit de craquement très lourd est audible à travers l'enregistrement, suivit de hurlements d'enfants) MERDE MERDE MERDE ! NON ! JE TOMBE ! À L'AIDE ! MAIS JE ! MAIS TOUT EST NOIR ! QU'EST-CE QUI SE PASSE ?! AAAAH- (Le message se termine ici sous un son de neige.)

SCP-XXX-FR ne démontre aucune anomalie lorsqu'on le visualise depuis une position extérieure par rapport à l'entité. Les premières anomalies constatables chez SCP-XXX-FR se démarquent lorsque une personne quelconque, se place au pied de l'arbre. Si jamais une personne se tient alors au pied de SCP-XXX-FR, celui-ci sera alors dans une des sérénité les plus total, pendant un temps approximatif de cinq (5) minutes. Ce laps de temps écoulé, si jamais la personne se tient toujours au pied de SCP-XXX-FR, l'objet sera alors désigné à partir de maintenant SCP-XXX-FR-01. Celui-ci ressentira dès lors, une envie d'escalader SCP-XXX-FR, par l'intermédiaire des branches, du conifère.

Lorsque SCP-XXX-FR-01 sera monté à plus de dix mètres de l'entité, il disparaîtra alors de toute possible localisation, et de tout champ de vision. Il est, et ce de manière encore incomprise, impossible de voir de quelle manière SCP-XXX-FR-01 disparaîtra à travers les branches en escaladant. À noter que si jamais SCP-XXX-FR-01 disparaît de son emplacement suite à son escapade, celui-ci est toujours totalement joignable via des appareils numériques ou des dispositifs. Seuls des témoignages ont pu être apportés jusqu'à présent sur ce qui pouvait être observé, lorsque l'ont escalade SCP-XXX-FR.

Addendum XXX-01: Un membre du personnel de Classe-D est envoyé grimper SCP-XXX-FR. Le Classe-D a été équipé d'un écouteur et d'un dispositif microphone afin de communiquer en direct ce qu'il voyait. Comme prévu, il disparu du champ de vision de tout les membres du personnel de sécurité chargés de l'observer pendant sa montée.

Enregistrement 001 du 19/05/20██ :

Interviewé : D-2998
Interviewer : Dr. Carl
Dr. Carl : Très bien, Classe-D, pouvez-vous nous décrire votre ressentis actuel ?
D-2998 : Wow… Je me sens… apaisé.. Je continue de monter mais.. Qu'est-ce que…

Dr. Carl : Qu'est-ce qu'il y a Classe-D ?
D-2998 : Que.. Des enfants.. De partout, qu'est-ce que… Pourquoi il y a des enfants dans cet arbre ? Il n'y en avait pas quand j'ai commencé de grimper !

Dr. Carl : Laissez ça Classe-D, comment sont ces enfants ? Et que font-ils ?
D-2998 : Ils… Ils ont tous un âge différents mais, je crois voir qu'ils dépassent pas les quinze (15) ans… Ils, ils m'observent, ils sourient tous, certains rigolent et parlent entre eux, mais aucun ne détourne le regard de moi… C'est flippant mais… Je me sens… Apaisé… D'ailleurs, ils ont l'air de me parler, je les écoute pas forcément mais bon, chacun prend la parole à tour de rôle pour continuer ce qu'ils ont à dire quand je monte.

Dr. Carl : Je vois… Classe-D, pouvez-vous décrire à quoi ressemble ces enfants ?
D-2998 : Et bah, on dirait, ils ont tous des vêtements différents, certains sont très vieux, d'autres sont assez modernes, certains portent des costumes du XIXe siècle… Et… Certains ont des peaux de bêtes, et d'autres n'ont juste aucun vêtement, c'est louche putain…

Dr. Carl : Très bien Classe-D, pouvez vous regarder en dessous de vous ? Mais ne lâchez surtout pas la prise.
D-2998 : Ouais ouais je peux~ ! Mais c'est quoi ça ?! Depuis quand l'arbre est aussi haut ?! Il devait faire à peine quatre-vingts-dix (90) mètres ! Pas autant !

Dr. Carl : Que voyez-vous en dessous de vous Classe-D ?
D-2998 : Et bah, les enfants de tout à l'heure qui m'observent toujours, et… C'est totalement vide, mais d'ici, on dirait que j'ai parcourus plusieurs kilomètres ! Mais j'ai grimpé que pendant cinq minutes ! Je ne vois même pas le fond, c'est brumeux et flou !

Dr. Carl : Très bien, que voyez-vous au dessus de vous maintenant ?
D-2998 : Je… Je vois… Oh… Une lueur… Elle être plutôt verte… Je dois continuer de grimper pour m'en approcher ? Elle me distance d'une centaine de mètres je crois…

Dr. Carl : Oui, avancez Classe-D, et décrivez juste ce que vous voyez en grimpant.
D-2998 : Et bah… Toujours la même chose… Mais, je me rapproche de la lueur, elle ne m'éblouit pas pourtant… Je me sens… Si bien…

Dr. Carl : Bien. Ce sera tout Classe-D, je vais vous demander de commencer à descendre maintenant.
D-2998 : Descendre ? Vous êtes sur ?

Dr. Carl : Affirmatif.
D-2998 : Bien bien… Je commence à descen-… (Un bruit de craquement très lourd, semblable à celui écouté sur le message radio précédent est audible, et les mêmes cries d'enfants surgissent) NON ! NON NON NON ! NONONONONONONON ! JE TOMBE ! PUTAIN NAN ! MAIS JE M'ENFONCE DANS DU NOIR LÀ ! PUTAIN SEIGNEUR DITES MOI QUE C'EST UN CAUCHEMARS ! JE VEUX PAS ! NAAAAAAAAAAAN ! (La communication est coupée)

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License