SCP-XXXX

Objet # : SCP-XXXX

Niveau de menace : Jaune *

Classe : Euclide

Procédure de Confinement Spéciales : SCP-XXX doit être confiné dans une boîte en métal de type titane, de taille quinze(15)sur dix(10) centimètres. La boîte doit contenir un support en tissu assez épais pour conserver l'entité correctement. Cet étui doit lui-même être confiné dans un coffre en béton de vingt(20) sur quinze(15) centimètres. Si jamais SCP-XXXX doit être sorti de sa zone de confinement, il sera alors dans l'obligation de déplacer le boîtier dans une pièce carrée de huit(8) mètres sur cinq(5) mètres, qui doit être fermé lors des tests, équipée d'une a deux caméras et de deux gardes a l'entrée.

Description : SCP-XXXX est un stylo plume datant des années 1920, composé d'un corps en bois de hêtre, qui ne contient aucune place pour y insérer une cartouche d'encre, et d'une plume en acier simple. Étrangement, le capuchon de l'objet semble impossible a insérer sur celui-ci. Le corps est gravé des lettres "G.U", probablement les initiales de l'ancien possesseur de SCP-XXXX, G██████████.

L'entité ne semble pas posséder de compartiment sensé accueillir une cartouche d'encre, mais est en possibilité de générer cet encre une fois entre les mains d'un sujet. L'objet possèdes deux instances, respectivement nommées SCP-XXXX-A et SCP-XXXX-B. Ces instances se manifestent uniquement lorsqu'un sujet est en possession de l'objet.

Il semble impossible de communiquer avec l'entité. La seule façon de communication connue a ce jour est d'interroger les membres de Classe-D ayant été en contact avec l'objet, ayant été sauvé par des membres d'intervention avant la mort du sujet si le temps d'exposition deviens trop élevé.

Lorsqu'un sujet est amené dans la salle ou se trouve SCP-XXXX, il ne se passera rien jusqu’à ce que le sujet s'approche de l'entité. Après quelques minutes (deux à trois minutes), les effets anormaux de l'objet se déclencheront. Le sujet sera pris d'une forte envie de s'emparer de celui-ci, et c'est a cet instant que l'instance SCP-XXXX-A se déclenche. Une fois passé les cinq(5) minutes d'exposition, le sujet sera pris de légères hallucinations auditives, et commencera une conversation avec SCP-XXXX. Le sujet semble être le seul a pouvoir entendre ce que lui dis l'entité. SCP-XXXX-A ne se contente pas de parler avec celui qui le tiens, il lui donne aussi des ordres, puisqu’à ce jour, les sujets conversaient seuls en répondant au stylo.

SCP-XXXX-A va ensuite faire amener son sujet jusqu'au mur le plus proche, qui commencera a écrire sur le mur avec le stylo, chose normalement impossible étant donné qu'un stylo-plume ne peut écrire que sur du papier. Ainsi, le sujet va, pendant une vingtaine de minutes, écrire sur le mur d'une encre rouge, des messages. C'est a ce moment là qu'apparais l'instance SCP-XXXX-B. Il semblerait que ce soir une créature que seul les sujets peuvent voir, apparemment "composé d'encre", représentant un proche décédé de la personne qui voit SCP-XXXX-B. D'après certains témoins,(autorisés a prendre des amnésiques) cette personne d'encre leur aurait expliqué les circonstances de leur mort future, généralement par hémorragies internes dues à [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Le sujet et SCP-XXXX-B converseront pendant plusieurs minutes. [Voir les tests plus bas]

Après ces minutes passées, le sujet décédera de circonstances inconnues, bien que l'autopsie d'un des sujets a révélé que celui-ci s'est [DONNÉES SUPPRIMÉES] et est mort par hémorragie interne. D-0167, récupéré après le deuxième test, a été autopsié, et il apparaît que celui-ci est décédé par anémie.

D'après les résultats formels des test, il est confirmé que SCP-XXXX "absorbe" le sang de ses victimes pour s'en servir d'encre lorsque le sujet est en train d'écrire ce que lui demande l'objet.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License