Gozuforce

Complétion: proposition, correction et affinage

Objet # : SCP-###-FR

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-###-FR doit être conservé au site de stockage Kybian, dans le carton verrouillé 27-67-b. L'accès à SCP-###-FR est proscrit en-dessous du niveau 3 d'habilitation. Toute expérience avec SCP-###-FR doit être approuvée par le docteur en charge de l'objet et se dérouler sous sa supervision.

ATTENTION : Suite à la traduction de SCP-###-FR-B et l'hypothèse formulée par Dr. Guichard (voir addendum 2), les expériences sont suspendues par mesure de sécurité. De plus, quatre cartes vierges et la carte Bateleur ont été retirées de leur paquet, et rangées dans un coffre-fort du site, sous la discrétion du directeur du site Kybian. Toute demande au sujet de ces cartes doit lui être adressée.

Description : SCP-###-FR prend la forme d'un jeu de cartes de la variété ancien tarot de Marseille. Le paquet, en carton et aux tailles standard pour ce type de jeu, est bleu roi, avec une reproduction de la carte ''Le Bateleur'' sur la face avant. Sur chaque face latérale est inscrit ''Le Jeu De Cartes De La Phalène'' en lettres blanches.
Les faces haute et basse du paquet possèdent un texte rouge ''les Éditions Mal-Passantes'', surmontant un logo représentant dans un losange blanc la silhouette rouge d'un homme voûté couvrant sa bouche avec une main. Bien qu'aucune compagnie de ce nom ou portant ce symbole, ni aucun autre paquet de cette variété n'ait jamais été retrouvé par les équipes de la fondation, le numéro de référence ███-███ au bas du paquet laisse entendre que ce paquet ne serait pas le seul existant. Une recherche de tels paquets, ainsi que tout incident pouvant y être lié, a été entamée, et tout résultat sera ajouté au dossier.

Le paquet contient une notice de huit pages (SCP-###-FR-B), ainsi que suffisamment de cartes pour compléter un jeu de tarot de Marseille.
Outre le mot 'Notice' écrit sur la couverture, les pages de SCP-###-FR-B incluent toutes le même texte (voir Addendum 2), dans plusieurs langues anciennes, ancêtres de langues courantes. La notice est écrite dans l'ordre en Occitan, en Ænglisc, en vieux haut-allemand (avec une écriture en ancien Futhark), en latin, en chinois archaïque, et en ancien japonais moyen.

Les cartes ont toutes un fond blanc tirant légèrement sur le vert, y compris à l'arrière des cartes qui est illustré du logo des éditions. La face de la plupart des cartes est vide de toute illustration. Seules 12 15 18 cartes font apparaître des figures, qui sont strictement en correspondance avec les illustrations de l'édition 1930 de Paul Marteau du tarot (pour une liste des cartes visibles, voir l'addendum 1). Cependant, une analyse plus poussée démontre suffisamment de différences dans les traits pour confirmer que ce paquet n'est pas une reproduction mécanique de ce modèle, mais une imitation manuelle minutieuse, qui fut ensuite imprimée sur les cartes.
Une analyse chimique révèle que les cartes, qu'elles aient ou non une illustration, ne contiennent aucun pigment. L'hypothèse d'une nature mémétique ou holographique des illustrations est en cours de test. Toute carte déchirée ou détruite est retrouvée dans le paquet une à deux heures plus tard.

SCP-###-FR a été récupéré à B█████, en France, après avoir provoqué un incident durant un spectacle de prestidigitation. Le prestidigitateur possédant le paquet, durant son interrogation, a avoué ignorer totalement d'où il venait, qu'il l'avait simplement pris dans le tiroir où il rangeait ses cartes. tous les témoins ont reçu leur dose d'amnésique classe A après interrogation.

La plupart des sujets (et du personnel) parcourant les cartes du paquet ne subiront aucun effet. Cependant, dans environ 1 cas sur 200 (voir addendum 1), le sujet sera attiré par l'une des cartes vierges. À partir du moment où une carte (qui est alors en mode active) est repérée par le sujet, il tentera de s'en saisir, même si il doit passer par la mutilation pour cela. Si la carte n’est plus accessible, le sujet entrera en léthargie complète, ne bougeant plus même pour assurer sa survie.
Si le sujet parvient à s'en saisir, il la tiendra dans la main et l'examinera, sans bouger, sans cligner des yeux, refusant de prendre en compte tout besoin physiologique qui le forcerait à quitter la carte des yeux, bien que certains sujets acceptent de boire ou manger si quelqu'un leur tend ce qu'il faut. Le sujet, quoique présentant encore une activité cérébrale normale, se désintéresse de tout stimulus qui ne concerne pas la carte, se contentant de mouvement limités pour saisir ou rejeter un objet qui entrerait dans son champs de vision.
Au bout d'un certain temps, entre 20 et 40 minutes, le sujet tend un doigt vers la carte, l'approchant doucement. Au contact de la surface, le doigt poursuit sa route, bien qu'il y disparaisse. Une observation de la carte pendant cette étape indique qu'elle commence à s'illustrer lentement. Une fois le doigt du sujet absorbé par la carte, le phénomène accélère de manière exponentielle, de sorte que sur une minute entre le premier geste d'approche et l'absorption complète, 30 secondes sont consacrées à l'approche du doigt. un visionnage ralenti d'enregistrements vidéos confirment qu'une fois le sujet absorbé jusqu'à l'épaule, la carte exerce sur lui une aspiration qui étire son corps en une corde qui peut ainsi entrer dans la carte. Pendant l'approche du doigt et jusqu'à la disparition du visage, le patient affiche un sourire, et si quelqu'un lui demande ce qu'il fait, le sujet affirme ''avoir enfin compris la carte'', qu'il ''veut ne faire qu'un avec elle'', que la carte ''l'appelle'', ou tout autre déclaration d’affinité avec l'objet qu'il va intégrer.

L'effet de SCP-###-FR ne s'est jamais produit sur des reproductions, photographiques ou autres, des cartes vierges. Toute tentative pour retirer la carte de la main du sujet alors qu'il la regarde s'est avéré infructueuse, y compris le fait d'essayer de couper ou déchirer la carte (qui en mode actif résiste à tout les procédés expérimentés). Toute tentative de communication, y compris en projetant un texte sur la carte par rétroprojecteur, s'est conclu par un grognement. Bien que le sujet réagit vigoureusement à tout objet (même transparent) placé entre lui et la carte, éteindre toute les sources lumineuses n'impacte nullement son comportement, même les pupilles cessent de réagir au changement de luminosité. De manière générale, tout essai pour annuler le processus une fois que le phénomène de fixation commence, sauf l’exécution du sujet et l’inaccessibilité complète de la carte, s'est avéré inefficace.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License