Esthéran Deels

Crédit :
SCP-0666-FR – Jean Seyland ou Monsieur le Duc de Bretagne
Auteur : Guy RICHART
Décrit pour la première fois en tant que SCP le 16/05/2019
Images composites, réalisées avec des clichés de Guy RICHART.

Objet : SCP-0666-FR

SCP-0666-FR est de classe Thaumiel : C’est une anomalie si puissante qu'elle est utilisée par la Fondation pour le confinement d'autre objets SCPs voire, autre chose d'encore plus incroyable.
SCP-0666-FR s’est vu attribué un niveau de menace Noir : Cet objet peut causer des dégâts sur une échelle globale, voire plus. En perdant sa bienveillance, nous déclencherions d'un événement de type SCÉNARIO-ZK que nous ne pourrions pas empêcher. Conserver sa confiance et le laisser travailler doit être considéré comme une priorité.

Procédures de Confinement Spéciales :

SCP-0666-FR ne peut être confiné. Mais, il accepte de demeurer sur le site Français de la Fondation N° : ███, situé en Bretagne. Il collabore à la récupération des SCPs tueurs lorsqu’une brèche de confinement se produit.
Une entente fructueuse s’est établie entre le Professeur Esthéran Deels, son équipe et SCP-0666-FR. Cette collaboration chaleureuse rend cette Entité relativement stable.
SCP-0666-FR a choisi lui-même, après de longs entretiens de sélection qu’il a menés personnellement, les chercheurs assignés à son cas.
SCP-0666-FR a calmement fait comprendre à O5-██ (venu tenter d’intimider l’Entité) qu’il considérait la majorité du personnel A et B de la Fondation comme inapte à gérer les SCPs et ce, quelque soit la classe et le niveau de dangerosité de ces derniers. SCP-0666-FR n’a de confiance qu’envers le professeur Esthéran Deels et ses chercheurs.
Ces derniers s’abstiennent de trahir SCP-0666-FR car, ils savent que cette félonie provoquerait une brèche dans le confinement de SCP-0666-FR et par conséquence directe, l’annihilation du Système Solaire, peut-être de la Galaxie ou même de notre Univers avec l’ensemble de ses Réalités Originelles ou bien Alternatives.
SCP-0666-FR est ici pour accomplir une mission destinée à sauver plusieurs Univers dont le nôtre, (bien qu’il ne soit pas prioritaire pour des raisons que SCP-0666-FR lie au comportement de l’Humanité actuelle). Seuls le Professeur Esthéran Deels, son équipe et le Conseil des O5 connaissent le travail que doit accomplir SCP-0666-FR.
Le confinement de SCP-0666-FR, n’en est pas un au sens habituel que donne la Fondation à ce terme. Mais si, SCP-0666-FR peut travailler avec des personnes respectueuses et compétentes, si, le moment venu, la Fondation ne s’interpose pas entre SCP-0666-FR et sa mission, ce dernier ne représente pas un danger immédiat pour notre Monde.
On peut considérer actuellement que SCP-0666-FR est confiné.

Description de SCP-0666-FR :

SCP-0666-FR est un humanoïde de sexe masculin, d’aspect général agréable, qui possède trois phases physiologiques différentes.
En phase classique, il a une taille de quatre (4) mètres et quatre-vingt-treize (93) centimètres. Il pèse quatre cent huit (408) kilogrammes. Cette masse varie, selon les circonstances, dans un intervalle de vingt (20) kilogrammes. Ses cheveux sont bruns. Ses yeux sont verts. La pigmentation de sa peau est bleue. Dans cette phase, SCP-0666-FR est d’un caractère agréable. Il aime bien échanger avec des personnes qui lui montrent un intérêt respectueux. En société SCP-0666-FR est friand de bonne cuisine, bien qu’il ne semble pas avoir besoin de manger pour vivre. SCP-0666-FR a une faiblesse pour le Whisky Breton de la marque █████. L’alcool ne l’affecte pas, même en grande quantité. SCP-0666-FR fume du tabac █████ Cherry dans une pipe de bruyère soigneusement travaillée, lorsqu’il est en extérieur, afin de ne pas gêner ses « collaborateurs ». SCP-0666-FR est immunisé contre toutes les formes de maladie et peut se permettre quelques entorses à une parfaite hygiène de vie. SCP-0666-FR aime beaucoup le cinéma, surtout celui des années 19██ à 19██. Sa voix est profonde et douce malgré ses mensurations. SCP-0666-FR sait chanter des airs classiques, écrits pour les barytons basses. L’équipe de scientifiques assignée à SCP-0666-FR, déclare passer de très agréables soirées en sa compagnie, dans le confortable logement de ce dernier, après le travail de la journée.

Jean-seyland-et-chars-final-web-2.jpg

En phase de colère contenue, SCP-0666-FR devient très silencieux. Il grandit de soixante (60) centimètres en hauteur et sa largeur d’épaule passe de un (1) mètre et quatre-vingt-huit (88) centimètres à deux (2) mètres et trente-cinq (35) centimètres. A ce moment-là, seuls le Professeur Esthéran Deels et son équipe peuvent rester près de SCP-0666-FR pour le raisonner. Mais dès cet instant, toute tentative d’attaquer SCP-0666-FR par quelque moyen que ce soit, y compris une charge nucléaire, provoque la téléportation inexplicable des scientifiques qui sont assignés à l’Entité, dans un lieu abrité, distant. Ensuite, deux autres évènements peuvent se produire. Soit SCP-0666-FR, résistant à toutes les armes connues, détruit la totalité de ses agresseurs et leur matériel. Il utilise à cette fin, ses poings ou bien des moyens technologiques offensifs non identifiés, d’une puissance gigantesque, qui apparaissent puis disparaissent à la fin du combat. Soit SCP-0666-FR bascule en phase felis-anthropique.
En phase felis-anthropique, SCP-0666-FR devient encore plus puissant qu’en phase de colère contenue. Il se métamorphose en tigre bipède de même stature que sa forme humanoïde précédente. Son pelage est bleu. Ses formidables griffes rétractiles, longues de cinquante (50) centimètres déchirent et perforent, n’importe quelle protection, matérielle, électromagnétique. énergétique. SCP-0666-FR anéantit l’ensemble de ses ennemis ainsi que leurs armes, puis, après quelques heures passées assis, à regarder la nature, il se calme et reprend sa forme humaine bienveillante.
SCP-0666-FR semble doté d’une force, d’une résilience et d’une capacité de régénération infinies. Il possède d’autres pouvoirs surprenants. Il agit par sa pensée sur toutes les matières, quelque soit leur forme. De cette façon, il maîtrise également les quantités d’énergie les plus colossales. Nous n’avons pas pu établir ses limites.
SCP-0666-FR fonctionne avec un autre objet qui ne s’est pas manifesté dans notre Réalité (ou peut-être, par l’apparition et la disparition spontanée des moyens technologiques offensifs de SCP-0666-FR). Nous appelons cet objet SCP-0666-FR-A. Il s’agit de son véhicule Trans-Multivers. SCP-0666-FR nous a expliqué qu’il était en liaison permanente avec ce vaisseau. SCP-0666-FR-A stationne actuellement, selon SCP-0666-FR, à la limite intangible de notre Univers.
SCP-0666-FR nous a décrit SCP-0666-FR-A. Il a une longueur de cents (100) kilomètres, une largeur maximum de quarante-cinq (45) kilomètres ainsi qu’une épaisseur de vingt-cinq (25) kilomètres. SCP-0666-FR-A abrite, sous un dôme transparent de quinze (15) kilomètres, posé sur le pont supérieur, un environnement naturel comprenant un lac, des forêts, des prairies et des animaux sauvages, issus de l’Univers auquel appartient SCP-0666-FR.
Une particularité supplémentaire est à signaler au sujet de SCP-0666-FR. Ce sont ses goûts vestimentaires. En société, SCP-0666-FR porte de très élégants costumes avec le revers des cols décorés d’Hermine Héraldique de Bretagne. Ses chemises et ses cravates assorties, sont très soignées. Le tissu de ces vêtements n’est pas identifiable. Il est léger, très résistant et extensible.
Dans le laboratoire, avec les chercheurs, SCP-0666-FR s’équipe de ce qui s’apparente à une combinaison en bleu de travail, parfaitement adaptée. Cette dernière résiste au feu, aux accrocs, aux produits corrosifs et même aux balles de gros calibre. Là encore, malgré la bonne volonté de SCP-0666-FR qui a autorisé le Professeur Esthéran Deels à analyser la combinaison, il a été impossible d’en définir la nature et la structure.
Quand SCP-0666-FR participe aux opérations de récupération, après une brèche de confinement, il porte une tenue de brousse composée d’une veste sans manche, comportant de nombreuses poches, et d’un solide pantalon protégeant des insectes et des serpents. La couleur de l’ensemble change automatiquement, en fonction de l’environnement. De l’aveu de SCP-0666-FR, la protection du pantalon contre les insectes et les reptiles ne lui est d’aucune utilité.
Enfin SCP-0666-FR, dès son arrivée, la nuit du 06/06/20██, s’est installé dans une confortable villa en rondins, appelée SCP-0666-FR-B. Celle-ci est apparue inexplicablement, près des bâtiments du site de la Fondation N° : ███. Elle est située idéalement dans la forêt privée qui protège des curieux, le site N° : ███.

< SCP-398-FR | SCP-0666-FR | SCP-002 >

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License