Eiren Whisper

C'est parti !

Ce SCP se divise en 3 SCP que je vais appeler SCP-A, SCP-B et SCP-C pour faciliter la lecture.

SCP-A

SCP-A est un petit rocher noir de quelques centimètres, de forme ovale avec des rayures blanches et bleus sur les côtés. Les rayures ondulent comme des vagues. Quand un être humain entre en contact avec SCP-A (contact physique) en le prenant dans sa main par exemple, la personne a de violent maux de tête, des flashs, des visions. L'activité cérébrale de la personne s’accélère anormalement et les zones de mémoires de son cerveau s'activent à plein régime. Les effets sont de plus en plus forts avec le temps.

Par exemple , un personnel de classe D tient SCP-A dans sa main.

10s : Le sujet ne ressent rien , les capteurs indiquent cependant une activité cérébrale anormalement élevé.

20s à 2min (dépend des sujets): Le sujet commence à avoir des maux de têtes, sa température corporelle augmente, il a des sueurs.

2min à 5min : Le sujet a des flashs, des visions, sur des choses très variées, le sujet peut soudainement voir en hallucination des bâtiments à l'architecture impressionnante, entendre des poèmes, des textes littéraires, des formules mathématiques, voir des paysages, des gens. Tout est extrêmement rapide et désoriente le sujet.

Au delà de 5 min si le contact avec SCP-A est maintenu le sujet tombe dans les pommes, mais son activités cérébrales continue d'augmenter exponentiellement.

Au delà de 10/15min d'exposition la personne entre dans état végétatif qui peut durer quelques mois comme le reste de sa vie. Lorsqu'elle redevient consciente, la personne n'a aucun souvenir de son expérience avec SCP-A.

En cas de contact prolongé avec SCP-A le sujet entre dans un état de mort cérébrale.

Il existe également différents symptômes dû à la simple présence de SCP-A dans une pièce, aussi les personnes exposés à un contact visuel ou se situant dans un rayon de 31,4m autour de SCP-A sont victimes de maux de têtes légers, elles voient également leur activité cérébrale augmenter légèrement. La mémoire des sujets est améliorée ainsi que leur capacité à résoudre des problèmes complexes de logique. Les sujets peuvent également acquérir des connaissances sur des sujets qu'ils ne maîtrisent absolument pas.

SCP-B

SCP-B est un être humain ordinaire, à l'exception qu'il (ou elle) est victime d'insomnie chronique et résiste énormément à la faim. Son activité cérébrale est supérieure à la normale et SCP-B peut parfois être doté d'une mémoire eidétique.

SCP-B ne DOIT PAS entrer en contact avec SCP-A.

SCP-B ignore l'existence de SCP-A jusqu'à ce qu'on lui mentionne, ou jusqu'à ce qu'il (ou elle) soit présent dans un rayon de 31,4métre de SCP-A. Dans le cas contraire SCP-B développera une obsession maladive pour SCP-A, et fera tout pour entrer en contact physique avec lui. Si l'on prive SCP-B de SCP-A trop longtemps, SCP-B entrera dans un état léthargique et se laissera dépérir, SCP-B ne réagira plus à aucun stimuli de quelconque nature et ne s'alimentera plus jusqu'à son décès.

Si SCP-B entre en contact avec SCP-A, SCP-B entrera dans un état léthargique pendant 48h (ce temps semble augmenter suivant la tentative), durant lequel son activité cérébrale augmentera de manière alarmante.

Lorsque que SCP-B se réveille après le contact avec SCP-A, il devient SCP-C.

SCP-C

SCP-C est en tout point de vue identique à SCP-B sur le plan physique.

SCP-C possède un savoir et des connaissances techniques sur de nombreux sujets. SCP-C parle plusieurs langues, même mortes, connaît de nombreuse disciplines allant des sciences mathématiques et physique, à la littérature, au stratégie militaire et technique de combat. SCP-C n'a pas besoin de s'alimenter ni de dormir, au lieu de cela il (ou elle) entre en « méditation » quelques minutes par jour. Dans cet état le corps et le cerveau de SCP-C ne présente aucune activité (le cœur est arrêté, SCP-C est en état de mort cérébrale).

SCP-C peut mourir comme tout autre être humain, il (ou elle) est cependant plus résistant à la plupart des maladies. SCP-C semble également insensible à plusieurs effets mimétiques des autres SCP, mais cela est plus dû au fait qu'il « sait » comment éviter ces effets.

SCP-C semble garder les grands traits de la personnalité de SCP-B, mais il (ou elle) a souvent une personnalité extrêmement flegmatique.

Le but de SCP-C est inconnu, il (ou elle) semble prendre plaisir à accumuler les connaissances sur tous les sujets. SCP-C aime également s'entretenir avec les autres êtres humains pour une raison inconnue. SCP-C semble avoir un intérêt pour ce qu'il nomme « la cause » mais restera extrêmement évasif sur le sujet.

SCP-C ne tolère pas d'être séparé de SCP-A, il (ou elle) le considère comme un « porte bonheur ».
Il est à noter que cette séparation n'a aucun effet, si ce n'est la mauvaise humeur de SCP-C.
Lorsque SCP-C est en possession de SCP-A les effets de SCP-A disparaissent.

SCP-C est extrêmement dur à manipuler car il semble deviner (plutôt déduire) les comportements des autres à l'avance. Des interrogatoires et des questionnaires ont montré que SCP-C avait des connaissances extrêmement élargies sur tout type de sujet, ce qui lui permet de connaître les propriétés des matériaux qui l'entourent, comment réagir dans certaines situations ou devant certain type de personne). SCP-C a une énorme culture littéraire et musicale.

Lorsque SCP-C décède la procédure (on va l'appelé procédure P pour faire simple) doit être immédiatement lancée. SCP-A devient totalement noir suite au décès de SCP-C. Au bout d'un certain temps (qui semble totalement aléatoire) les vagues réapparaisse sur SCP-A.

La procédure P

La procédure P vise à repérer et récupérer le plus vite possible des individus possédant les mêmes caractéristiques que SCP-B. Seul une seule de ces personnes est SCP-B. Il n'existe qu'une seul SCP-B à la fois.

Petit Résumé

Tout ça doit être un peu flou pour vous donc voici une version simplifié, j'avais besoin de développer un peu mon idée pour que ce soit plus clair.

SCP-A contient toutes les connaissances acquises par SCP-C durant ses différentes apparition sur Terre. C'est sa carté mémoire, qui regroupe plusieurs jours et années de plusieurs vies différentes. SCP-C sauvegarde régulièrement ses nouveaux souvenirs et connaissances dans SCP-A. Lorsque SCP-C décède (de quelques manières que ce soit), il est réincarné quelque part sur Terre en SCP-B.

Notes et idées
Je pense que je peux surtout développer l'aspect « test » de ce SCP (l'interaction de SCP-C avec les chercheurs, interrogatoire de SCP-B avant son contact avec SCP-A, test des propriétés de SCP-A, tentative d'extraction des « données » de SCP-A).

La fondation peut avoir aussi un comportement différent avec SCP-C. Les chercheurs peuvent par exemple le gaver d'information (lui donner des lectures, des encyclopédies etc.) jusqu'à ce qu'ils se rendent compte qu'instruire SCP-C peut être dangereux.

Containment
Les procédures de confinement seront plutôt simples je pense.

Pour SCP-A une cellule isolé avec interdiction d'y entrer pour les personnels en-dessous de classe 3 ou 2.

SCP-B doit être contenu dans une cellule normale (c'est un être humain « ordinaire » après tout).
Mais soit sur un site différent que SCP-A (pour éviter l'apparition de SCP-C), soit dans une cellule éloigné de SCP-A. SCP-B doit être surveillé cependant au cas où il décéderait (dans ce cas il réapparaîtrait autre part sur la planète).

Suivant les motivations et la personnalité que je donnerai à SCP-C je pense que les mesures de sécurité vont varier.

Si le but de SCP-C est de détruire l'humanité par exemple, il devra être contenu dans une cellule isolé avec une camisole de force et aucun contact extérieur.

Ce sera un classe Euclid étant donné qu'on ne connait pas les intentions de SCP-C et que SCP-A est potentiellement dangereux.

Conclusion
Bon je pense que ce SCP est dur à réaliser, c'est sûrement pas une bonne idée d'en faire mon premier SCP, mais j'aurais aimé avoir votre avis avant de continuer à travailler dessus.

J'ai écrit plein d'infos exprès (un peu en vrac…) pour que vous ayez une bonne image de ce que j'aimerais écrire sur cette idée. Et vu que c'est en forgeant que l'on devient forgeron vos remarques me permettront surement d'améliorer ce SCP ou d'en créer un autre plus construit et travaillé. (ou pas). Dans tous les cas ça va beaucoup m'aider!

Mon pavé est fini !

Merci à ceux qui ont eu la patience de le lire jusqu'au bout !

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License