La plante un peut trop carnivor
notation: 0+x

Objet #FR : SCP-356-FR

Niveau de Menace : jaune rouge

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales : L'entité étant trop dangereuse pour être transférée dans une cellule de confinement, il est préférable de la laisser dans son lieu d'origine, qui est la jungle de [DONNER SUPPRIMER]
Bien sûr, toute les mesures de sécurités ont été prise pour garantir son isolement complet :

-Un périmètre de sécurité de 100 mètres a été établis autour de la zone de confinement

-SCP-356-FR est entouré de mur de béton et de fer a ciel ouvert ( sur demande spéciale de l'entité ) qui remplit le périmètre de détection de la plante.

-Tout individu étranger à la fondation pénétrant dans le périmètre de sécurité devra être éliminé, de toutes les manières que ce soit, pour garantir la sécurité de la zone.

Si SCP-356-FR venait à être enfermée dans une cellule close, elle rentrerait dans un état actif. Si elle venait à être déplacée, ne serait-ce que de quelques micromètres, elle rentrerait en état actif. La zone devra alors être évacuée et laissée a l'abandon pendant 65 jours. Si le générateur d'UV artificiel venait à tomber en panne, la zone doit immédiatement être évacuée, et laissée a l'abandon pendant 24 jours. Si la plante venait à ne plus être alimentée en nourriture trois fois par heure, de l'azote liquide doit être pulvérisé pendant 5 heures sur SCP-356-FR. Si un être vivant plus gros qu'un lapin rentre dans la zone de détection de la plante, elle rentrera dans un état actif. Il semblerai que sa zone de détection ne grandit pas avec la plante, il reste comme "fixé" au vase de la plante.

Description : SCP-356-FR est une plante carnivore ( Heliamphora chimantensis ) qui mesure 25 mètres de haut, empoter dans un vase en terre cuite indestructible, datant de 1██3. Lors de son état passif, elle se nourrit normalement de lézards ou de mammifères plus gros, tels que de chats, ou même de biches. Son anatomie se transforme à chaque nourriture ingérée ( voir incident A-156 alpha). L'état actif de SCP-356-FR se représente ainsi :
La plante deviendra rouge et poussera jusqu'à atteindre, avec une de ses tiges, l'être vivant le plus proche. Une bouche adaptée à la proie se formera en quelques secondes au bout de la tige et la dévorera. Une fumée jaune-verdâtre se diffusera sur un périmètre circulaire de 10 mètres. Peu importe le matériau qui constitue le sol, des milliers de pousses de SCP-356-FR apparaîtront. Tout être vivant se trouvant proche de la plante (300 mètres maximum) sera à son tour dévoré et la même fumée fera apparaître les mêmes pousses, qui grandiront toujours plus vite à chaque fois (le records étant de 0,0000045 seconde. Voir incident B-156 bêta ). Étonnamment, la plante récupère les capacités de l'animal ingéré. L'agent Tina ██████████ fût dévoré par la plante lors d'une faille de sécurité, et après cela, la plante fût douée de parole les 4 jours suivant l'incident. Elle était aussi capable de se souvenir de la vie de l'agent. Il semblerait que la plante maintienne les cerveaux de ses victimes encore en vie pour pouvoir s'approprier leurs facultés mentales ou physiques, dans le but de se nourrir, se reproduire, ou s'échapper plus rapidement.

Interviewé : SCP-356-FR, lorsqu'elle était douée de parole
Interviewer : Dr Lewis ██████████
Le docteur veut découvrir les intentions de la plante. Pour garder toute mesure de sécurité, il converse avec la plante à travers un microphone, hors du périmètre de détection de la plante
Dr Lewis : Bonjour 356. Puis-je vous poser quelques questions ?
356:(bruit provenant de sa gorge, ressemblant à du dégout) Oui.
Dr Lewis : Quelles sont vos intentions ?
356: après un long cri strident, la plante détruit le microphone
Dr Lewis : … Bien.
Le Dr Lewis demanda une reclassification en rouge. Demande acceptée.

Incident A-156 alpha
Lors de la distribution de nourriture à SCP-356-FR, le Dr Lewis demanda à ce que l'on donne une biche à la plante. La plante poussa jusqu'à la biche, la mangea, et elle sortit de son pot. Des jambes de biche apparurent à la place de ses racines. Elle courut jusqu'à la porte et la déchiqueta. Elle réussit à être stoppée par des robots de la fondation. Le Dr Lewis demanda une reclassification en Keter. Accepté.
Incident B-156 bêta
Lors de la distribution de nourriture, un agent rentra dans le périmètre de détection de la plante. Elle poussa jusqu'à lui et la fumée jaune-verdâtre apparut. 1576 pousses ont poussé en un temps record.

Addendum
Il existe aujourd'hui 123 456 764 spécimens de SCP-356-FR, tous dans la zone de confinement. La plante a été découverte sur le champs de bataille de Verdun, en train de dévorer les soldats, morts ou vivants.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License