Dr Attano
notation: 0+x

J'ai l'honneur de vous présenter l'humble sandbox du Dr Attano ! J'essayerai de vous divertir avec moult traductions et projets à la con. Bienvenue chez moi !

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Sûr

27-edvard-munch-le-noctambule-1923-1924-449x600.jpg

SCP-XXX-FR.

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-XXX-FR doit être confiné dans une pièce de 5m x 5m à l'intérieur du Site-28. Du fait de la valeur artistique de SCP-XXX-FR et des tentatives de récupération menées par le Groupe d’Intérêt Marshall, Carter and Dark, SCP-XXX-FR devra être stocké dans la section des Objets Hautement Sécurisés et constamment surveillé par deux gardes. L'accès à SCP-XXX-FR est strictement interdit en dehors des tests ou d'une brèche de confinement. Tout chercheur voulant effectuer des tests sur SCP-XXX-FR devra en faire la demande au Dr. Sokolov.

SCP-XXX-FR doit être placé en face de la porte, accroché au mur à environ 160 centimètres de hauteur. SCP-XXX-FR étant très vulnérable aux dommages, la manipulation de celui-ci doit se faire avec une grande précaution. Deux caméras devront le surveiller constamment. Une vérification des caméras sera effectuée chaque semaine.

Description : SCP-XXX-FR est le tableau nommé Le Noctambule, du peintre norvégien Edvard Munch. Les dimensions du tableau sont de 90 centimètres de haut par 68 centimètres de large. La propriété anormale de SCP-XXX-FR réside dans l'entité, nommée SCP-XXX-FR-1, présente dans le tableau. Dans son état passif, c'est à dire lorsque aucun être humain ne regarde SCP-XXX-FR, SCP-XXX-FR-1 peut se déplacer dans l'espace du tableau, et sortir du cadre. Aucune observation n'a pu déterminer quel était l'environnement au-delà du cadre de SCP-XXX-FR. Aucune communication n'a pu être établie avec SCP-XXX-FR-1.

Lorsqu'un être humain, ci-après nommé le sujet, fait entrer SCP-XXX-FR dans son état actif en le regardant, SCP-XXX-FR-1 va réapparaître immédiatement sur le côté gauche du tableau et fixera le sujet regardant SCP-XXX-FR. Si plusieurs sujets regardent SCP-XXX-FR, chacun aura le sentiment que c'est lui que SCP-XXX-FR-1 regarde. Observer SCP-XXX-FR par écran interposé ne déclenche pas l'état actif de SCP-XXX-FR-1.

Lorsque SCP-XXX-FR-1 regarde un sujet, ce dernier va commencer à ressentir ce que les différents sujets ont décrits comme "des réflexions théoriques et philosophiques sur leurs choix dans leur vie", et semble porter plus particulièrement sur les mauvaises actions du sujet. Ainsi, un sujet n'ayant eu des "mauvaises actions" que minimes ou sans importance ressentira ces réflexions pendant un temps allant de quelques minutes à quelques heures, tandis qu'un sujet ayant commis des crimes graves, comme un meurtre ou un viol, ressentira ces réflexions pendant un temps allant de quelques jours à quelques semaines. Ces réflexions occupent l'esprit du sujet pendant la durée de l'effet, l'empêchant de se concentrer sur des tâches intellectuelles complexes, mais elles n'empêchent pas le sujet de subvenir à ces besoins vitaux.

Dû aux origines de SCP-XXX-FR-1 et au fait qu'il soit de confession catholique [Voir Addendum XXX-FR-2], les mauvaises actions comme le blasphème ou l'adultère provoquent un effet plus fort sur le sujet. De plus, SCP-XXX-FR-1 étant habitué aux mœurs du début du XXe siècle, certains pratiques jugées normales ou acceptables de nos jours ne sont pas bien jugées par SCP-XXX-FR-1, comme l'homosexualité ou certaines pratiques sexuelles.

Les sujets touchés par l'effet de SCP-XXX-FR vont essayer de se repentir de leurs erreurs, avec une volonté proportionnelle à la durée de leur réflexion. Cette repentance va principalement passer par une amélioration du comportement, une plus grande serviabilité, ainsi qu'une volonté de bénévolat et plus généralement d'aide à autrui.

Les sujets mis en contact avec SCP-XXX-FR et ayant ou ayant eu des idées se rapportant à l'idéologie nazie [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Addendum XXX-FR-1 : SCP-XXX-FR a été récupéré le ██/██/19██ dans la ville de ████████, lors d'une exposition consacrée à Edvard Munch. C'était la première fois que SCP-XXX-FR était exposé. La Fondation a eu vent de rumeurs parlant d'un regain de générosité inhabituelle dans la ville peu après le début de l'exposition. Une FIM a été dépêchée sur place et a réussi à localiser la source de l'anomalie. L'exposition a été stoppée, une copie du tableau a été faite et l'original a été confiné avec succès. Cependant, la découverte de l'état passif de SCP-XXX-FR-1 ne s'est faite que le ██/██/19██, lors de l'installation de caméras dans la chambre de confinement.

Addendum XXX-FR-2 : De récentes excavations dans la dernière demeure d'Edvard Munch ont mis à jour une pièce cachée derrière un mur de briques. Dans cette pièce furent trouvées plusieurs lettres entre le peintre et un occultiste, une armoire contenant de nombreux ingrédients servant vraisemblablement à un rituel et le squelette d'un homme d'une cinquantaine d'années, mort d'une crise cardiaque.

Au vu des récentes découvertes au sujet des origines de SCP-XXX-FR, il semblerait que SCP-XXX-FR-1 soit en fait Edvard Munch lui-même. Pionnier de l'impressionnisme, Munch a semble-t-il sombré dans la dépression après que son art fut qualifié de "dégénéré" par les nazis dans les années 1930. Ses correspondances nous ont appris qu'un an avant sa supposée mort, il a contacté grâce à des connaissances un spécialiste de l'occultisme, avec lequel il aurait créé un rituel afin d'échapper aux nazis qui voulait l'enfermer. Il semblerait que le rituel n'ait que partiellement fonctionné, transformant Munch en une entité moralisatrice. Arriver à entrer en contact avec lui serait un atout important dans notre compréhension de ce genre de rituel. - Dr. Sokolov.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License