Mr_Sim SCP-XXX-FR#1 Civilisation en boîte
notation: 0+x
Statue.jpg

Instance de SCP-XXX-FR-2 en cours de fabrication. C'est juste un avant goût. Il ne reste plus qu'à polir, peindre en blanc et vernir. Elle mesure à peu près 9 cm.

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-XXX-FR-1, SCP-XXX-FR-2, SCP-XXX-FR-3 et SCP-XXX-FR-4 doivent être conservés en toutes circonstances dans la section N°4 de confinement du Site-█████, une journée avant la période d'activité de SCP-XXX-FR. Les objets doivent être placés sur des cubes de gélatine, la face pourvue d'une fente orientée vers le haut, dans des pièces de 4m x 4m x 2m comprenant un sas d'entrée doté d'une vitre blindée résistante aux explosions. Cette mesure de confinement est valable jusqu'à la fin de l'activité et la destruction des instances de SCP-XXX-FR-1, 2, 3 et 4. Leur suppression doit être planifiée dans un délai maximal de 5 jours à la suite de leur apparition, dans le cas où des instances auraient survécu. L'accès aux cellules est autorisé aux membres de niveau 3 ou plus après le nettoyage des lieux.

SCP-XXX-FR-1, SCP-XXX-FR-2, SCP-XXX-FR-3 et SCP-XXX-FR-4 peuvent être transférés 5 jours en laboratoire sur demande, dans le cadre d'un test ou d'une étude, si le déplacement a lieu un jour au plus tard après l'activité de SCP-XXX-FR et la destruction ou sécurisation des instances SCP-XXX-FR-1, 2, 3 et 4, selon l'objet à transférer.

Dans le cadre d'un test, et avec l'autorisation d'un membre du personnel au minimum de niveau 3 ; une ou plusieurs instances peuvent être maintenues en vie dans les laboratoires, mais doivent être confinées dans des boîtes transparentes, solides et d'une taille appropriée.

Un couvercle mécanique en titane activable à distance doit se refermer sur les objets afin de les protéger lors de l'élimination des instances. L'utilisation d'un lance-flamme est recommandée pour éliminer les instances de SCP-XXX-FR-1 et de SCP-XXX-FR-3. L'élimination des instances de SCP-XXX-FR-2 et SCP-XXX-FR-4 doit être réalisée au moyen de grenades à faible puissance ou d'une masse. L'élimination périodique des instances est accomplie par un agent de sécurité expérimenté. Une arme à feu standard peut aussi être utilisée en dernier recours ; la taille et la mobilité des instances rendant leur élimination par des armes à feu complexe.

Il est plausible que d'autres objets semblables à SCP-XXX-FR se trouvent dans le monde. Une équipe spéciale est chargée d'enquêter sur internet et dans le monde pour les découvrir et les récupérer.

Veuillez vous référer à la nouvelle procédure en cas de brèche de confinement de SCP-XXX-FR.


Description : SCP-XXX-FR désigne un ensemble de 4 boîtes grossièrement taillées en forme de cube et désignées SCP-XXX-FR-1 à 4. Chaque boîte mesure environ 25 cm de côté et est composée d’un matériau différent. Une fente oblique de 18 cm de longueur et 9 cm de largeur se trouve sur l'une des faces de chaque boîte, et représente leur seule ouverture. Les fentes sont fermées par deux éléments coulissants situés à l’intérieur des boîtes, composés d'une matière différente de celle dont est constitué SCP-XXX-FR. Le contenu des boîtes est inconnu ; une matière non-identifiée en recouvre l'intérieur et bloque les ondes et rayons des capteurs. Les fentes étant constamment fermées en-dehors du processus d'activité de SCP-XXX-FR, aucun appareil n'a pu y être glissé.
Les boîtes semblent s'être formées en fonction de leur environnement originel, et produisent régulièrement des instances de composition différente, elles aussi influencées par cet environnement. Le rôle de ces instances semble la protection de la boîte qui les a engendrés.

Les objets ont été découverts dans des endroits divers n'ayant a priori aucun lien entre eux, entre le 26/02/2018 et le 14/03/2018 :

SCP-XXX-FR-1 a été découvert au Site-Aleph dans la cellule d'un membre du personnel de classe D immatriculé 1353. La boîte est composée d'épiderme humain. Après analyse, le tissu composant SCP-XXX-FR-1 est identique à celui de D-1353, qui occupait la cellule, mais la boîte ne semble pas avoir effectué de prélèvements sur D-1353. Un programme de surveillance médicale et psychologique a été mis en place pour D-1353. La fente de l'objet est fermée par deux rangées opposées de dents humaines mesurant en moyenne 2,5 cm. Une faible quantité de sang coule régulièrement des gencives de la boîte sur les côtés de l'objet.

SCP-XXX-FR-2 a été découvert dans un placard à vaisselle de la cantine de l'école Paul Mathery dans la ville de █████ en France. La boîte est composée de porcelaine blanche émaillée lisse. De larges ondulations déforment légèrement l'objet. Des motifs bleus en dentelle décorent le contour de la fente. Deux surfaces réfléchissantes ferment la fente, par laquelle coule régulièrement de la cire rouge liquide. Pour une raison inconnue, cette cire ne se solidifie pas et ne produit aucune flaque ou de tache lorsqu’elle atteint le sol. Il semble que la surface de l'objet en contact avec le support absorbe ces sécrétions ; bien que ce soit théoriquement et physiquement impossible. Des tests sont en cours.

SCP-XXX-FR-3 a été trouvé dans les locaux du siège de la chaîne télévisée "TF1" dans un tiroir à documents. La boîte est faite de papier vierge, taché de coulures d'encre. Deux plaques en verre opaque ferment la fente, par laquelle s'écoulent régulièrement de faibles quantités d'encre. Cette encre ne laisse aucune tache ou flaque sur le support. La surface de l'objet en contact avec le support semble absorber ces sécrétions. Des tests sont en cours. Les documents du tiroir ont tous été récupérés intacts.

SCP-XXX-FR-4 a été trouvé dans la chambre du Dr.█████ à son domicile. L'objet est fait de métal ; il est composé d'un assemblage de pièces métalliques telles que des écrous, des engrenages, des tiges métalliques et autres composants. La fente est fermée par deux portes métalliques miniatures. De petites quantités d'eau concentrée en métaux lourds coule régulièrement depuis la fente. Une enquête a été faite dans la maison de Dr.█████ pour connaître les potentiels objets métalliques qui auraient servi de modèles à SCP-XXX-FR-4.


Tous les huit jours environ, SCP-XXX-FR entre en activité, ce qui initie un long processus durant une journée.


Une fois le processus terminé, des entités sortent des objets ; elles sont désignées instances SCP-XXX-FR-1 à 4.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License