Dante de Spada et ses SCP
notation: 0+x

Objet # : SCP-XXXX-FR

Niveau de menace : Rouge

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales :

SCP-XXXX-FR doit être maintenu dans une pièce en béton armé de 5m x 5m x 5m dépourvue d'ouverture à part une porte blindée d'au moins 5 cm d’épaisseur. L'objet SCP-XXXX-2-FR doit être maintenu au centre de la pièce par deux crochets d'acier planté à chaque angle supérieur de l'objet. La pièce doit être maintenue dans une semi pénombre et une caméra de sécurité dotée d'un système d’amplification de lumière doit être en permanence braquée sur SCP-XXXX-2-FR.
Aucun dortoir ou salle de repos ne doit être aménagé dans un rayon de 230 mètres autour de la zone de confinement. Tout les membres du personnel dans un rayon de 200 mètres autour de la zone de confinement doivent être équipés d'appareil leur administrant un électrochoc toute les dix minutes.
Toutes nos tentatives de destruction (incinération, dispersion, coups directs) de SCP-XXXX-1-FR ont échoué. Toutefois, un SCP-XXXX-1-FR secondaire sera détruit si son hôte est tué.
Après l'incident XXXX-2, aucune pièce de tissu, de laine ou de coton dépassant 250 cm² ne doit être introduite dans la salle de confinement. Toute personne devant pénétrer dans la salle doit être équipé d'une combinaison en polyester disponible dans le vestiaire proche de l'entrée de la zone de confinement. Bien qu'une incinération immédiate de l'objet soit recommandé, réduire la pièce de textile à un surface inférieure à celle habitable par SCP-XXXX-1-FR (250 cm²) est efficace.
Depuis l'incident XXXX-3 toutes les photographies de SCP-XXXX-FR (à présent nommées SCP-XXXX-3-FR) doivent être immédiatement retrouvées et détruites par incinération, le personnel ayant été en contact avec une des ██ SCP-XXXX-3-FR doit être confiné et suivi psychologiquement pendant au moins 5 semaines. Si des symptômes de contamination apparaissent, éliminer immédiatement et impérativement le sujet.
En cas de brèche de confinement, condamner immédiatement le site, tout le personnel présent lors de la brèche doit être enfermé à l’intérieur pour exclure tout risque de contamination ou de fuite de SCP-XXXX-2-FR. Un système spécial relâchant des [DONNÉES SUPPRIMÉES] dans la zone devra être déclenché (seul un membre de niveau 4 y a accès) afin de priver SCP-XXXX-1 de tout hôtes sans risques. Trois jours devront être attendu avant de pouvoir ouvrir le site à nouveau pour laisser les SCP-XXXX-1-FR secondaires disparaitre.

Description :

SCP-XXXX-1-FR est une entité se présentant sous la forme d'un visage constitué d'un gaz noir et dense de 30 cm de diamètre doté de deux yeux et d'une bouche se démarquant du reste de l'entité par une couleur grise et affichant un sourire perpétuel. SCP-XXXX-FR est une entité prédatrice s'accrochant aux rideaux des chambres à coucher, des dortoirs et des lieux de repos par des filaments également constitués de gaz sombre d'une épaisseur variant d'un (1) centimètre à sept (7) centimètres.
Un rideau ou une pièce de laine, tissu ou coton aillant été infecté (renommé SCP-XXXX-2-FR) gardera une [DONNÉES SUPPRIMÉES] et pourra potentiellement produire un nouveau SCP-XXXX-1-FR. La destruction d'un SCP-XXXX-2-FR abritant un SCP-XXXX-1-FR est interdite, l'entité se téléportant immédiatement sur la pièce de textile capable de l'accueillir la plus proche. La destruction de pièces de textile contaminée mais dont le SCP-XXXX-1-FR n'est pas encore né est sans risque.
En sa présence, le sommeil des hôtes de la chambre infectée dorment d'un sommeil très lourd et semblent impossible à réveiller avant d'avoir accompli le cauchemar (Cf documents supplémentaires). Après que les sujets ai fait trois nuits de suite le cauchemars, SCP-XXXX-1-FR se déplacera du rideau et prendra la place de la tête de l'ombre du sujet qui commencera lentement à dépérir puis mourra finalement de froid après 9 à 22 jours selon le métabolisme du sujet et l'environnement dans lequel il se trouve. Il s'est avéré que lorsque SCP-XXXX-1-FR infecte l'ombre d'un sujet, il aspire lentement sa [DONNÉES SUPPRIMÉES] jusqu'à la mort de ce dernier. Le processus est inarrêtable et tuera irrémédiablement le sujet, toutefois, l'hôte peut être placé dans un environnement chaud pour ralentir la perte de [DONNÉES SUPPRIMÉES].
Ce qui rend SCP-XXXX-1 particulièrement dangereux est le somnambulisme qu'il provoque chez ses sujets et la capacité total de contrôle qu'il a sur eux durant cette phase. Une fois son hôte mort, SCP-XXXX-FR se collera à ses vêtements et naviguera de vêtement en vêtement jusqu'à atteindre un nouveau rideau.
SCP-XXXX-FR est invisible à la lumière mais émettra parfois un léger ricanement. Ce ricanement est le seul son que SCP-XXXX-1-FR semble capable d'émettre et n'a à notre connaissance jamais parlé. Il est intéressant de noter que tout les SCP-XXXX-1-FR nés sur des pièces de textile partagent la durée de vie de leurs hôtes et si ils n'en trouvent pas, disparaitront au bout [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Nous ne savons toujours pas pourquoi seul le SCP-XXXX-1 confiné dans nos murs est encore vivant.

Addendum 1 :
Après l'incident XXXX-3 durant lequel SCP-XXXX-1-FR ai contaminé la chambre du Dr █████ (décédé) à partir d'une photographies entrée en contact avec sa blouse, toutes les photographies (au nombre de ██) doivent être détruites (██ détruites actuellement). Après cet incident, les photographies de SCP-XXXX-1-FR ont été renommées SCP-XXXX-3-FR. A cause de l'ampleur des dégâts et du nombre de morts causés par cet incident ainsi que du nombre de SCP-XXXX-1-FR créés, le Dr Krieger a émit la proposition d'un reclassement de SCP-XXXX-FR en Keter et d'un arrêt total des expérimentations, la requête à été accepté.

Addendum 2 :
Je ne sais pas qui est l'i███████ qui a proposé ça mais l'utilisation d'armes tranquillisantes est STRICTEMENT interdite à cause de la nature même de SCP-XXXX-FR.
Dr Krieger

Documents disponibles sur SCP-XXXX-FR :

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License