Brouillon désordonné de S3-Ven
notation: 0+x
feuimmortel.jpg

SCP-XXX-FR dans sa salle de confinement, en état non-frénétique.

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-XXX-FR sera confiné dans une salle carré de 20 mètres de côté et de 3 mètres de haut (pour faciliter le travail du personnel, bien que le Feu soit plutôt petit) se trouvant enterré à plus de 500 mètres de profondeurs sous la marge continentale passive près de [CENSURE]. Toutes les parois de ladite salle doivent être ignifugées, et un petit tas de bois d'urgence sera disposé à environ 10m de SCP-XXX-FR, afin d'éviter au personnel de devoir l'approcher s'il rentrait en état frénétique. Toute les 72h sans faute devra être apporté dans la salle un morceau de bois d'au moins 20 g qui sera jeté dans le feu.

Chaque membre du personnel entrant dans la salle de confinement devra se munir d'une combinaison ignifugée et d'un masque à gaz. Avant qu'une personne entre dans la salle, il faudra impérativement préparer la procédure CONNEL-1906, au cas où elle devrait être effectuée d'urgence . Si un organisme animal entre en contact avec SCP-XXX-FR, appliquez sous deux minutes la procédure CONNEL-1906. Et enfin, à moins que le tas de bois d'urgence ne soit consumé, il est strictement interdit de rentrer dans la salle ou d'ouvrir la porte de celle-ci, lorsque le Feu est dans un état frénétique. Toute dérogation à cette règle sera sévèrement sanctionné (dans l'hypothèse où la personne ayant commis ce manquement ai survécu, ce qui est très peu probable)

Description : SCP-XXX-FR est une flamme qui brûle de manière constante et sans combustible ni comburant. Elle est de couleur jaune, a une température de combustion située autour des 1170° Kelvin et mesure environ 30 cm de haut. Il ne s'étend pas, ce qui le rend relativement facile à confiner. Il peut cependant s'avérer dangereux car il émet un gaz incolore et inodore qui pousse les êtres vivants qui le respire à s'approcher de SCP-XXX-FR, voir même à le toucher en cas d'inhalation importante. S'il ne consume rien pendant une durée excédant les 74h, il entrera dans un état dit frénétique : il se déplacera à une vitesse d'environ 0,05 km/h vers la source de combustible la plus proche, et projettera des flammèches de manières répétées. De plus le gaz attractif deviendra plus dense et efficace, et les masques à gaz ne suffiront plus à le filtrer. Il est admis qu'il n'a pas besoin de combustible pour se maintenir en vie, car suite à un test il est arrivé qu'il reste en état frénétique durant plus de 7 mois.

Lorsque SCP-XXX-FR entre en contact avec une matière inflammable (à l'heure actuelle, tout est considéré comme inflammable excepté les objets enduits de li51), il le consumera à très grande vitesse puis reprendra sa taille initiale. Il ne semble pas se propager sur le combustible, mais plus se déplacer sur lui en brûlant totalement (peu importe l'épaisseur, il ne se déplacera d'un point local du combustible que si celui-ci a été entièrement consumé) les zones sur lesquelles il passe. Ainsi, il a brulé un cylindre de bois de 1m ayant un diamètre de 60cm en 20 secondes; et consumer un corps humain entier lui a pris 6 minutes (mais il aurait provoqué la mort en 1min30, en se référant au temps qu'il a mis pour aller de la main au cœur).

Enfin, il semblerait que SCP-XXX-FR puisse en quelque sorte se souvenir de la meilleure façon de consumer quelque chose. Il est difficile d'expliquer ce phénomène, mais il aura tendance à brûler un objet dans un ordre précis qui lui permet de le consumer plus vite. De plus, si c'est la première fois qu'il essaye de brûler un objet, il arrive qu'il le brûle de façon très peu optimisé, mais apprend de ses erreurs et avec un peu d'experience il finit par le brûler de façon optimum (voir Addendum XXX-2, c-08 et c-09). Il ne semble pas posséder de conscience, et aucune forme de communication entre SCP-XXX-FR et l'homme n'a été établie à ce jour. Il est admis que le processus de mémorisation relève d'une forme avancé d'instinct, et non de la présence d'une conscience.

Addendum XXX-1: LA PROCEDURE CONNEL-1906 : Extrait de l'ouvrage ████████████ ██████ du Dr. ██████, premier homme à avoir sauvé un être vivant d'une brûlure de SCP-XXX-FR, le 19 Juin ████ :
"Connel s'était brulé la patte avant droite 20 secondes avant le début de l'opération, une flammèche lui était tombé dessus. J'ai enfin pu testé la troisième méthode mis au point en cas d'exposition au Feu (les deux autres s'étant avéré inefficace) : Nous avons coupé la patte de Connel avec une guillotine enduite d'un liquide ignifuge li51, à 10 cm de l'endroit où était visible la flamme. A l'aide d'une seringue, nous avons injecté 10 cl de ce même liquide dans la moelle osseuse de l'animale afin de s'assurer que la flamme ne s'attaque pas aux os. Nous avons ensuite procédé à d'autres injections de liquide ignifuge de part et d'autres de la patte atteinte. Après cela, nous avons rapprocher le moignon de Connel du Feu afin que s'il restait encore une flammèche dans son corps, elle puisse rejoindre le reste de SCP-XXX-FR. Au bout de 9 minutes d'attente, une minuscule flamme a fini par sortir de la moelle osseuse sans la consumer. Cela fait 56 h maintenant et après une longue batterie de tests et d'analyses, nous savons que le canidé Connel n'a plus aucune trace de SCP-XXX-FR dans son corps. Une procédure similaire devra être appliquée à tout animal (humain compris) entrant en contact physique avec SCP-XXX-FR."

NB : Le liquide li51 est une base forte et a un pH de 13,6 il attaque donc les tissus organiques. La douleur qui résulte de la procédure CONNEL-1906 est insoutenable et peut durer de quelques heures à plusieurs mois, dépendant du temps que mettra li51 à détruire les nerfs sensitifs de l'individu. Les êtres vivants ayant dû subir la procédure et qui seront encore en proie à la douleur passé 48h devront être plongés dans un coma artificiel jusqu'à la destruction des nerfs sensitifs et la cicatrisation des parties lésées.

Addendum XXX-2: Durée de consomption de différents objets, regroupement des données des tests c-09 et li-03 :

-c-01 : cylindre de bois, 1m de long, 60cm de diamètre : 19,96 secondes
-c-02 : Bouteille d'eau pleine de 1L : 56,35 secondes ; 2,46 secondes pour la bouteille et le reste pour la flaque d'eau qui se répandait sur le sol.
-c-03 : Dictionnaire : 0,45 seconde
-c-04 : Corps Humain : 6 minutes et 45,32 secondes
-c-05 : Corps humain de l'index au cœur : 1 minutes et 34,00 secondes
-c-06 : Corps humain du pied au cœur : 3 minutes et 25,02 secondes : il apparaît que SCP-XXX-FR brûle une jambe, puis l'autre, avant de commencer la consomption du torse.
Tous les tests sur corps humains on été réalisé sur des cadavres mâles de 1m70
-c-07 : Cube de verre de 30cmx30cmx30xm : 1 minute et 59,03 secondes
-c-08 : Bombonne de butane de 6L : 37 minutes et 42 secondes. Là encore, la flamme se déplace plutôt que de se propager, et prend donc un temps considérable pour brûler l'ensemble du butane s'étant dispersé dans la pièce après que la bombonne ai été consumé.
-c-09 : Quatrième bombonne de butane de 6L : 17,87 secondes. Cette fois ci, SCP-XXX-FR a crée une brèche dans la bombonne puis a brûlé le gaz au fur et à mesure qu'il s'échappait. Et enfin, il a consumé la bombonne.
-li-01 : Bouteille de liquide ignifuge li34 de 1L : 1h, 38 minutes et 22,03 secondes
-li-02 : Bouteille de liquide ignifuge li49 de 1L : 9h, 13 minutes et 55,89 secondes
-li-03 : Bouteille de liquide ignifuge li51 de 1L : Jamais, SCP-XXX-FR cherche à s'en éloigner à tout pris

A ce jour, aucune mise en contact n'a été effectué entre SCP-XXX-FR et SCP-682, en raison de la difficulté que représente le déplacement de ces deux entités et le risque que le reptile devienne resistant au feu .

Addendum XXX-3 : Incident du 26/██/████, extrait d'un autre rapport du Dr.██████:
"Cela fait maintenant 7 minutes que nous avons récupéré les "cadavres" des Classe-D n°█████,█████ et █████ (nommé ici A,B et C respectivement). Ils avait pour mission d'aller remettre du bois dans la salle, cela faisait 764 heures que cela n'avait pas été fait. B s'est alors penché sur SCP-XXX-FR alors que celui-ci était en état frénétique. Une flammèche s'est échappée et a touché son masque à gaz. Le Classe-D B s'est alors mis à hurler et à courir en direction des deux autres qui se tenait en retrait depuis quelques secondes. Les caméras de surveillances on filmé l'image ci dessous, montrant le ██████ de B en train de fondre :

[DONNÉE SUPPRIMÉE]

De plus, en courant vers les deux autres il a propagé le Feu jusque sur le visage de A et C. Deux minutes après le début de l'incident, B s'est effondré sur le sol alors que les deux autres Classe-D hurlait et frappait sur la porte de la salle en suppliant qu'on les aide. Le personnel l'aurait fait si cela avait été possible, mais la procédure CONNEL-1906 ne peut être effectuée sur une partie vitale du corps. Une minute plus tard, A s'est affalé sur la porte de la salle en récitant un psaume de moins en moins fort, et C pleurait et criait tandis qu'il était allongé sur le sol proche de B, et que l'intérieure de sa combinaison commençait à brûlé.

Ne pouvant stopper SCP-XXX-FR, L'équipe présente sur place a attendu qu'il consume l'intégralité des corps, puis nous sommes allé récupérer les corps et les combinaisons. Les trois Classe-D décédés seront partiellement conservés pour analyse des cendres."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License