SCP-395-FR

SCP-395-FR

Désignation : L’arche d’ébène

Objet # : SCP-395-FR

Jaune Orange

Classe : Keter

« Le simple fait que nous considérons La pointe d’Hadès comme dépendant de L’arche d’ébène est la preuve flagrante que nous ne les comprendrons jamais. Cette deux entité sot de mon point de vue sont toutes les 2 SCP-395-FR »
Dr Kirmikrov à propos de 395-FR.

Procédures de Confinement Spéciales :

SCP-395-FR doit être confiné dans une salle de 10*10*10 avec une température ambiante avoisinant les 25 degrés Celsius et un taux d’humidité d’environ 98% et un flot de caméra a balayage thermique ininterrompu qui sera surveillé par des membres de la FIM Lambda-5 24h sur 24. La pièce de confinement de SCP-395-FR doit être séparée du reste du complexe par un SAS de sécurité dans le quelle chaque membres devant rentré en contact avec l’entité se verra déshabillé et vêtu d’une combinaison unique, chaussure comprise. 4 membres du personnelles de classes D doivent impérativement se trouver au 4 coin de la pièce où se trouve l’entité avec des uniformes dépourvue de poche.

Tout personnel non autorisé entrant en contact avec SCP-395-FR devra être maitrisé sur le champ, puis sera congédié. Si un membre de personnelle qui soit scientifique, classes D ou membre d’une force d’intervention avec un vêtement possédant des poches ou un quelconque récipient opaque et fermer devra être impérativement être maitrisé puis congédier. S’il n’est pas maitrisé avant de plonger sa main dans une des poches ou du récipient, il doit être abattu.

Description

SCP-395-FR est une structure rocheuse de forme rectangulaire de 4m hauteur de 4m de largeur pour 0.5 m de profondeur, avec une ouverture également rectangulaire en son milieux d’environ 2 mètres de hauteur pour environ 1 mètres de largeur et 0.5 mètre de profondeur. La structure de pierre est de composition inconnu. Les diverses descriptions qui en sont faites parle d’une arche de pierre noir certainement d’origines volcanique. Les analyses au Carbonne 14 date la structure du précambrien au environ de [DONNES SUPPIME] millions d’années.

SCP-395-FR a été découvert en 1999 à [DONNES SUPPIME] dans le sud de la France. Après un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter en [DONNE SUPRIME] des secousses supplémentaire ont été enregistré jusqu’à 2 ans après le séisme. Alors que les autorités locales procédèrent à l’évacuation de la région, une équipe de la fondation a été dépêché pour fouiller l’épicentre, a alors été exhumé l’entité désigné sous le matricule de SCP-395-FR. La fondation ne pouvant se permettre de contenir l’entité sur place, il a été décidé de déplacé l’entité sur un site plus approprié.

Un des membres de l’équipe a fouillé dans sa poche pensant y trouvé une lampe torche, mais y a trouvé « une pierre a feu » et un morceau de métal, qui sera plus tard identifié comme SCP-395-FR-1 (désigné par le personnel comme la « pointe d’Hadès »), de composition et d’âge inconnu encore actuellement.

Suite à un incident de sécurité ayant eu pour cause l’interaction entre SCP-395-FR et SCP-395-FR-1 et ayant pour effet de [DONNES SUPRIME] qui ont causé la mort de plus de [DONNES SUPRIMME], la force d’intervention mobile Eplison-9 dans le but d’éradiquer la menace représenter par [DONNES SUPRIME] ; La fondation prit la décisions de changer le statut de 395-FR de Euclide à Keter et de le détruire a tout prix. Malgré les nombreux efforts de la fondation aucun moyen mis en œuvre pour mette hors d’état de nuire 395-FR ne s’est avérer efficace en grade partie car la structure résiste a quasiment tous les outils et explosifs traditionnel.

Un des scientifiques eu l’idée de « découper » 395-FR a l’aide de scie en lame de diamant renforcé. Après 4 heures de découpage a l’aide du dispositif décris ci-avant, une entaille a été constatée. Alors que l’équipe chargé de détruire l’entité retira la scie pour éviter que cette dernière surchauffe, l’entaille de 395-FR se résorba instantanément. La fondation du trancher 395-FR pendant [DONNE SUPRIMES] semaines au bout des quelles. S’en est suivi dans les 15 minutes suivant l’opération, une dégradation accélérer de l’entité.

Une fois les décombre fouillé la fondation découvrit que la structure était simplement réduite sous la forme de petit bloc visiblement de même composition que 395-FR. Elle fût ramenée sur le site de confinement [DONNES SUPRIMES] ou elle y est toujours étudiée. L’entité a notamment été soumise à une expérience visant a déterminé quel sont les réel menace que peuvent représenter 395-FR. N’ayant pas manifesté de signe d’activité depuis l’incident mentionné ci avant, il a été décidé de revoir sa classification.

« C’est de la connerie cette décision !! Couler moi cette saloperie dans du béton qu’on la laisse en paix. C’est un Keter point final ! »
Dr Kirmikrov a propos de la reclassification de SCP-395-FR.

T= 0 : un classe D entre dans la pièce seule avec un pantalon munis de poches.
T= 2 min : après avoir fait plusieurs fois le tour de la structure le classe D, sent un objet dans sa poche. Il en tire SCP-395- 2.
T= 3 min : le classe D utilise 395-2 pour faire des étincelles. Il se retourne et en créer une gerbe à la base de 395-FR
T= 3.5 min : les étincelles produites par 395-FR-2 crée un feu qui se propage dans l’encadrement de 395-FR.
T= 4 min : le feu crée autour de l’encadrement a créé un « mur de feu » de couleur violette, capté par les caméras thermiques comme ayant une température supérieure à plus de 800°. Il est demandé au classe D de mettre ça mains de l’arcade enflammé. Il ne reçoit aucun signe de brulure mais ne voit pas son membre de l’autre côté. Le classe D retire sont membre, il est intacte.
[…]
T = 5 min : il est demandé au classe D de traversé le « mur de feu ». Le classe D traverse et disparait de la salle de conditionnement. 3 min de délai sont appliqué en attendant le retour du classe D.
[…]
T= 8 min : avant que la fondation décide de mettre fin à l’expérience le classe D resurgit dans la salle. Il a visiblement subit de nombreuse agression, plusieurs brulures au deuxième et troisième degré et de lourdes séquelles psychologiques.

Extrait de l’interrogatoire du classe D ayant passé à travers le « mur de feu » :

Dr Kirmikrov : - « - Bonjour monsieur.
Classe D : -Bonjour docttteuuuur… vous allez bien ?
- Je vais bien merci. Monsieur je voudrais m’entretenir avec vous concernant votre « expédition » durant l’expérience de reclassification de 395-FR. Comm
- NON !! PITIE PAS CA !! NE ME FORCE PAS A RETOURNER LA-BAS !!
- Ce n’est pas le propos, rassurez-vous. La fondation et moi-même voudrions savoir ce que vous avez vu, là-bas
- Docteuuuur, vous n’avez pas idée de ce qu’il y a là-bas… la terre est rouge l’eau c’est de la lave. Des lacs de laves, et le sable y pèse une tonne et puis j’avais l’impression comme si il me disait de rester ici avec pour crever comme un chien !!
[…]
- Hum… très bien. Avez-vous rencontrez des formes de vie intelligentes durant votre…périple ?
- Des animaux vous voulez dire !! Ils m’ont coursé comme des enculés pour me faire la peau !!.
- Mais monsieur, vous êtes à peine rester 5 min de l’autre côté de SCP-395-FR, comm…
- 5 heures docteurs, 5 heures !! vous ne pouvez pas imaginer ce que c’est de déambuler 5 heures en enfer à la recherche d’un espoir !!
- Vous voulez dire que vous n’êtes pas apparue de l’autre cotés 395-FR ??
- NON DOCTEUR, JE SUIS TOMBE EN ENFER !! JE VEUX PAS Y RETOURNER J’EN AI PAS LA FORCE !!
- Calmez-vous bon sang !! Monsieur, ces « animaux » que vont on t’il fait ??
- Hooo vous ne pouvez pas vous imaginer… ils avaient des épées brillantes, j’ai voulu en voler une. Et la…
- Et là ??
- Et la…
[…]
- Monsieur ??
- S’il vous plait laisser moi…
- LAISSEZ-MOIIIIIIIIIIIII !!"

Fin de l’enregistrement.

Actuellement SCP-395-FR n’a pas donné de signe d’activité depuis [DONNES SUPRIMMEES] années. Vu la dangerosité qu’il peut représenter, il a été décidé de maintenir le statut de SCP-395-FR à Keter.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License