Aluco

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de menace : Bleu ●

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-XXX-FR doit être maintenu sous clé, le personnel de classe C n’a pas le droit de l’en sortir sans la permission d’un supérieur, qui ne sera accordée que pour motif expérimental. Si l’une des instances de SCP-XXX FR disparaît, le personnel de classe D potentiellement présent lors de la disparition doit être interrogé. Si un classe D particulièrement soupçonné refuse de coopérer, le waterboarding peut être utilisé. D’autres membres du personnel pourront également être interrogées s’ils sont soupçonnés d’être responsables ou complices de la disparition de la (des) instances(s).

Description : SCP-XXX-FR consiste en trois sachets de sucre, de forme cylindrique aplatie et mesurant quarante-quatre (44) millimètres de long. Ils sont entièrement blancs à l’exception d’une inscription en noir disant « Le sucre, c’est mauvais pour la santé. » Ils sont respectivement désignés sous les nominations SCP-XXX-FR-01, SCP-XXX-FR-02 et SCP-XXX-FR-03.
Ils contiennent des grains d'une matière solide possédant toutes les propriétés du sucre et ayant la même apparence que le sucre blanc. Ces grains sont d'une taille légèrement supérieure à celle des grains de sucre que l'on retrouverait habituellement sur le marché et présentent des traces de la présence révolue d’atomes de fermium. L'effet que cela a eu sur SCP-XXX-FR est toutefois inconnu et totalement hypotétique. Ces traces sont la seule anomalie que les analyses aient permis de trouver.

Des expériences menées sur le personnel de classe D ont toutefois pu démontrer que des effets d'origine inconnue altéraient la santé du sujet de diverses manières lorsque du "sucre" en provenance de l’un de ces sachets était ingéré. Le sujet est alors victime de maux allant du simple mal de ventre à l’arrêt cardiaque. Une répétition de ces expériences a pu démontrer que l’effet produit chez le sujet dépendait du nombre de grains avalés en une bouchée ainsi que de l’instance dont ils provenaient, avec des variations minimes. Une connaissance de ces liens pourrait donc fournir au possesseur de l’une des instances un poison très discret, puisqu’impossible à différencier du sucre normal une fois hors du sachet (sauf en laboratoire).

Si l'un (1) ou pluieurs des grains placés dans la bouche du sujet reste(nt) dans celle-ci lors de la déglutition et est (sont) avalé(s) ensuite, le sujet sera affecté par les effets relatifs aux nombres de grains avalés en premier et en second lieu, à moins que l'un des effets n'empêche l'autre d'être visible (si le sujet meurt, il ne peut pas souffrir d'amnésie, par exemple).

Origines : SCP-XXX-FR-01 a été récupéré par la Fondation en 2012 après qu’une étrange explosion semblant venir de l’intérieur du corps d’un client ait eu lieu dans le café
██████████, à ██████, tuant cinq (5) personnes. L’anomalie a été trouvée dans la réserve de sachets de sucre du café par l’un des agents partis enquêter après le passage de la police. Un certain nombre d’expériences ont été menées avant que les deux autres instances ne soient découvertes par hasard dans le restaurant █████████, dans un village près de ███, lorsque l’une d’elle a été servie avec son thé au chercheur █████, en vacances, le █████/2014. Après qu’il eut alerté la Fondation, celle-ci a fouillé le bâtiment et trouvé la troisième instance dans les cuisines. Les enquêtes menées n’ont pas pu révéler la façon dont elles était arrivé là.

Addendum #1 : Résultats des expériences concernant l’ingestion de "sucre" provenant de SCP-XXX-FR-01 :
1 grain (deux expériences) : Langue pâteuse pendant plusieurs jours.
2 grains (trois expériences) : Dégoût prononcé pour tout ce qui contient des agrumes ou aliments à arôme proche de celui d'un agrume. Effet supposé définitif, même si c'est impossible à prouver.
3 grains (deux expériences) : Baisse significative des fonctions cognitives pendant une durée d'exactement trois (3) semaines pour le premier essai, deux (2) mois et cinq (5) jours pour le second, puis retour à la normale.
5 grains (une expérience) : Arrêt cardiaque immédiat.
8 grains (trois expériences) : Poussée de boutons de couleurs et tailles variées sur tout le visage.
15 grains (une expérience) : Perte (présumée définitive) des fonctions motrice des deux mains accompagnée d'une migraine d'une durée d'environ une (1) heure.
20 grains (quatre expériences) : Maux de ventre d'une durée approximative de trois (3) minutes. Aucun autre effet visible.

Addendum #2 : Résultats des expériences concernant l’ingestion de "sucre" provenant de SCP-XXX-FR-02 :
1 grain (une expérience) : Amnésie totale d'une durée de trois (3) mois, puis retour progessif de la mémoire. (Le sujet se rappelle actuellement de la plupart des détails concernant son enfance, mais n'a toujours aucun souvenir de son incarcération ni de l'ingestion du grain de "sucre".)
2 grains (deux expériences) : Perte de la capacité à éprouver du dégout (durée supposée définitive).
5 grains (une expérience) : Vomissement.
7 grains (trois expériences) : Apparition d’une claustrophobie aigüe chez le sujet (durée supposée définitive).

Addendum #3 : Résultats des expériences concernant l’ingestion de sucre provenant de SCP-XXX-FR-03 :
1 grain (deux expériences) : Apparition d'un "membre fantôme" partant du torse.
10 grains (sept expériences) : Aucun effet visible. Les tests médicaux n'ont rien pu révéler non plus.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License