Mmmh...

En traversant la grande porte, il traversa la salle et posa les mains à plat sur la grande table blanche. Je le regardai avec étonnement.
"Ne deviez-vous pas y rester deux heures ?"
Il releva la tête et je vis un vide inexplicable dans ses yeux.
"Je n'y retourne pas. Plus jamais." Il tomba sur les genoux, devant moi. D'un coup, il me sembla entendre un nouveau bruit venir de la faille, et je tendit l'oreille, espérant comprendre :
-Mmmh…" L'homme sursauta et se colla contre moi en s'éloignant de la faille, en rampant à quatre pattes.
"Promettez-moi de ne pas m'y faire retourner !
-Mmmh…
-Mais arrête, monstre, arrête…" il parlait à la faille, la tête dans les mains. Je n'avais jamais vu un homme aussi brisé. Je me baissai et baissai le ton de ma voix :
"M. Daniel. Puis-je vous toucher ?"
Il sursauta au son de ma voix et me regarda comme s'il ne m'avait jamais vu.
"Frédéric ?
-Non, M. Daniel, je suis le Pr. Irgendjemand, vous vous souvenez ?"
Lorsque je lui rappelais mon nom, il sembla sortir de sa crise :
"Professeur… Il ouvrit les yeux en grand. Professeur ! Ne m'y faites pas retourner, cela va me rendre fou, je vous en prie !
-M. Daniel, vous n'irez plus. Dîtes moi ce que vous avez vu."
À l'annonce de cette phrase, il sembla se calmer.

Début des prises de notes :

Mardi, Après-midi, pluvieux.
Le sujet a passé la faille (qu'il affirme désormais voir comme une porte) et en est ressorti 12 minutes 34 secondes plus tard. Le sujet semble être en proie à une sévère crise post-traumatique et à des amnésies passagères. Il présente de très grandes difficultés à entrer dans des endroits dont il ne voit pas la totalité, ainsi qu'une légère claustrophobie. Le sujet est le seul à revenir des trois. Le sujet affirme être entré dans la faille, puis être arrivé dans un bâtiment de type luxueux, avec (détail répété et répété en boucle par le sujet) une moquette rouge très fournie. La description fait penser à un manoir, de par la taille et le luxe du bâtiment. Le sujet dit ensuite avoir commencé à traverser les pièces, qui semblaient être sans fonction propre. Le sujet verrait l'endroit comme un "dédale de pièces". Chaque pièce était équipée de la même moquette rouge, et de quatre portes situées sur les quatre murs des pièces. Les salles étaient de dimensions et d'ameublement différents, sans suite logique apparente. Le sujet semble parler d'un bruit omniprésent, y a fait allusion par inadvertance, mais lorsque je m'ai poussé sur ce point, il s'est mit à me regarder fixement. Nous reprendrons les travaux demain.

Mercredi, soir, pluvieux.
Un autre sujet est revenu. Je ne l'ai pas prévenu qu'il était le deuxième à revenir. Je n'ai également pas prévenu le sujet n°1. Je souhaite étudier leurs réactions, essayer de trouver des points communs.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License