Agent_SIA
notation: 0+x
redspot.gif

Time lapse photography of SCP-2399's travel path from ██/██/██ to ██/██/██.

Item #: SCP-2399

Object Class: Keter

Special Containment Procedures: Du fait de la nature et de la position de SCP-2399, aucun moyen de quarantaine physique n'est possible. Tout agent de la Fondation infiltré dans des observatoires majeurs doit s'assurer de la non-prolifération de toute image ou enregistrement de SCP-2399. Une campagne de désinformation est actuellement en cours, qui, jusqu'ici, est parvenue à dissimuler tout renseignement regardant SCP-2399 à l'opinion publique.

Tous les satellites de la Fondation en orbite autour de Jupiter doivent maintenir un état de vigilance constante à l'égard des efforts de reconstruction de SCP-2399, et de faire tout ce qui est possible pour empêcher ledit processus de continuer passé un taux de réparation supérieur à 75%. De plus, un périmètre de satellites de brouillage électromagnétique (Dispositif BARRIER) a été déployé en orbite haute de Jupiter. Toute transmission interceptée par ce dispositif doit être décodée et enregistrée sur-le-champs.

Dans le cas où SCP-2399 dépasserait le seuil de réparation de 75%, ainsi que dans la possibilité d'une brêche du périmètre du dispositif de brouillage, le personnel habilité devra déclencher le Protocole LEGIONNAIRE-5 (cf. Addendum 2399-L5), en fonction de son opérationnalité.

Description: SCP-2399 apparaît comme étant endommagé, possiblemment du fait d'un impact avec Io avant de *. SCP-2399 a été observé déployant une multitude de petits drones de réparation à l'aspect analogue à celui d'un poulpe, afin de réparer les dégâts subis. Certain de ces drones restent à proximité de SCP-2399, tandis que d'autres patrouilleront les lunes voisines, ou dans les profoneurs de la géante gazeuse elle-même, à la recherche des pièces manquantes de SCP-2399. D'après les modélisations assistées par ordinateur, il est estimé que SCP-2399 est actuellement à un taux de réparation de 59%, avec un gain annuel de .78%. Ce gain *
Malgré son état endommagé, SCP-2399 semble posséder une source d'énergie illimitée, un blindage électromagnétique avancé, un système d'armement anti-matière, la capacité de se réparer de façon autonome, et un système de visée et de ciblage (Voir Addendum 2399-2b). Du fait de la large différence d'avancement technologique entre le créateur de SCP-2399 et notre civilisation, en l'état actuel des choses, SCP-2399 n'est destructible par aucun moyen. En théorie, SCP-2399 pourait être rendu vulnérable par une impulsion électromagnétique suffisamment puissante, mais la technologie nécessaire reste malheureusement à atteindre.

redspot2.png

SCP-2399 (entouré en rouge), vue depuis l'unité 21 du dispositif BARRIER

Depuis 1971, SCP-2399 a été le destinataire d'un flot ininterrompu de communications de nature electromagnétique originaire de la galaxie du Triangle, à à peu près 3 millions d'années-lumières de la Terre. Le moyen de déplacement de SCP-2399 jusqu'à notre système solaire, ainsi que ses moyens de communications sont inconnus. De 1971 à 1985, SCP-2399 reçut, et ce de manière continue, une simple commande cryptée qui, via des moyens de traduction et de déchiffrement, fut interprêtée comme étant une commande permettant de réparer les dommages lors de l'entrée dans le système solaire. Dès lors, le système BARRIER fut établi afin d'intercepter ces commandes. Au même moment, il y eut une période de silence radio jusqu'en 1996, ou un autre ordre fut alors transmis. Le dispositif BARRIER a, jusqu'ici, empêché SCP-2399 de recevoir cette commande (cf. (See Addendum 2399-Comm-Log).


SCP-2399 Discovery Notes:

Addendum 2399-2b:

Addendum 2399-2c: Project Gigas:

Addendum 2399-L5:

Addendum 2399-Comm-Log:

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License