Premier essais (SCP-2105, "Le clerc mécanique")
SCP-2105%202.jpg
SCP-2105 avant son confinement.

Classe Sûr

procédure de confinement spéciale SCP-2105 est entreposé au site ██ sur une table en bois au milieu d'une pièce aux murs de plâtre de 20 mètres carré sur 3 mètres de hauteur. Une porte en bois standard verrouillée par carte magnétique sécurise le SCP. La chambre de confinement ne nécessite aucune protection physique supplémentaire de par la nature du SCP.Son accès est autorisé au personnel de niveau 2. L'utilisation de SCP-2105 reste libre à but personnel, mais elle ne devra jamais dépasser les 20 minutes journalières ou s'effectuer seul dans la chambre de confinement.

L'accès de SCP-2105 est autorisée au personnel de niveau 3 et possédant une autorisation temporaire AT-9 délivrée par le Dr.███. Toute future utilisation de SCP-2105 se fera dorénavant en présence d'un membre non-armée du personnel de sécurité. La chambre de confinement est désormais équipée de 2 caméras activées en permanence ainsi que d'un micro fixé à même la table sur laquelle est posé le dit SCP. Toute conversation dans la chambre sera enregistrée.

Description SCP-2105 est une vieille machine à écrire du début du XXème siècle. Un modèle Remigton N°11, produite en 1917. SCP-2105 est habitées par plusieurs entités surnaturelles reliées à la machine de manière inconnue.
Celles-ci pousseraient l'utilisateur de SCP-2105, dès le premier contact physique, à écrire des textes de manière soudaine et impulsive.Textes semble-il inspirés de la vie des précédentes entités.

Une utilisation brève de SCP-2105 ne dépassant pas les 15 minutes et sans danger pour le corps et l'esprit humain. Cependant, une utilisation prolongée peut causer une augmentation du rythme cardiaque ainsi qu'un effet d'hypnose produit par le SCP empêchant l'utilisateur de s'arrêter décrire. Une fois ce stade atteint, seule une intervention physique extérieure permet à l'utilisateur de rompre le contact avec SCP-2105
D'où la nécessité de ne jamais consulter SCP-2105 seul.

Celui-ci dégage aussi une perturbante sensation de présence humaine lorsque l'on se trouve dans un rayon de 10 mètres autour de SCP-2105.
Les intentions des entités "bloquées" dans SCP-2105 demeurent encore mystérieuses.
Certaines théories avancées par le Dr.███ sont disponibles ici présentes: [DONNÉES ENDOMMAGÉES]

SCP-2105 fut trouvé par l'un de nos agent en 19██ lors d'un vide grenier dans la banlieue de █████, Belgique.
Ramenée à la fondation le ██/██/19██, elle fut entièrement inspectée, démontée puis remontée. Rien d'étrange n'y fut constaté. Excepté ce sentiment de présence lorsque l'on se situe a proximité du SCP.
Lors des tests effectués avec le personnel de classe D, il fut découvert que la personne utilisant SCP-2105 était capable d'écrire plusieurs pages de textes dans tous les styles d'écritures différents sur des thèmes variés et innombrables. La totalité du personnel de classe D a été capables de produire des rédactions de la trempe des grands écrivains. Les thèmes les plus récurrents étant les biographies de soldats et d'aventuriers de toutes les époques ayant vécu dans les régions proches de l'endroit ou SCP-2105 fut localisé.

Durant les expériences réalisées, les sujets de classe D répondirent tous que lorsque leur doigts frôlaient les touches de la machine à écrire, des images apparaissaient dans leurs tête. Des batailles, des chants, des aventures et toute sortes de scènes épiques et fantastiques. Ils entendirent également tous une voix leur décrivant les images au fur et à mesure qu'elles défilaient. Et sans qu'on leur leur demande, ils écrivaient instinctivement ce que la voix racontait. Au même rythme que celle-ci.

L'expérience fut rééditée avec des sujets illettrés ou ayant une aversion totale pour l'écriture et ne possédant aucune inspiration. Tous se mirent à écrire frénétiquement des textes grandioses en radotant les mêmes explications que leurs prédécesseurs.

Il est a noté que SCP-2105 n'a pas besoin d'être fourni en papier, il le génère lui-même depuis l'intérieur de la machine. Les tentatives d'implantation de caméras réduites à l'intérieur de SCP-2105 se sont toutes soldées par des échecs. Ne retranscrivant jamais les images de l'intérieur du mécanisme durant sa mise en marche.

Les conclusions du Dr.███ Suites aux addendums 256-2 et 256-3 sont que SCP 356 serait en réalité un réceptacle contenant [DONNÉES SUPPRIMÉES CONFORMÉMENT AUX ORDRE DE OS-██ LE ██-██-████. LES RÉSULTATS DU DR. ███ SUR L'ORIGINE DE SCP-256 SONT LIMITÉS AU PERSONNEL AYANT LE NIVEAU DE SÉCURITÉ 47/231].
Aucune autre tentative ne fut faîte de rentrer en contact avec les entités de SCP-2105.
Excepté SCP-2105-1, la quasi inexistence de communication avec les autres personnalités abritées dans SCP-2105 ne nous permettent pas de leur une autre dénomination que "entité.
Pour le moment du moins.
Son classement de niveau ainsi que ses éventuelles utilisations sont actuellement en train d'être revues.

Addendum a

Test N°█ effectué par le Dr. ████, daté du ██/██/████.

Le sujet D-6310, un homme caucasien d'origine slave, illettré et âgé de 29 ans fut amené devant SCP-2105.
Le Dr. ████ lui demanda d'écrire sur la machine. L'homme n'ayant appris ni à lire ni à écrire durant son enfance fut perturbé par cette demande. Mais il s'exécuta.
Lorsque D-6310 posait ses doigts sur SCP-2105, ses yeux s'ouvrirent en grand et ses mains
d'abord hésitantes frappèrent délicatement lettres après lettres sur les touches.
D-6310 paniqua et se leva en trompe disant avoir entendu la machine lui parler et lui montrer des images dans sa tête.
Le Dr. ████ l'incita à s'assoir et à recommencer sans craintes.
D-6310 reposa ses mains tremblantes sur SCP-2105 et recommença lentement à taper instinctivement sur les touches.
Après 12 minutes, une légère accélération du rythme cardiaque fut notée. Son écriture s'accélère elle aussi. Atteignant une vitesse normale pour un homme lettré.
Au-delà de 27 minutes, D-6310 devient lentement innatentifs à ce qui se passe autour de lui. Début d'un état hypnotique.
À la 43ème minute, D-6310 ne possède plus aucune réaction auditive et visuelle. Son champs de vision est focalisé sur SCP-2105. Son écriture est devenue encore plus rapide. Son corps reste immobile, seuls ses mains et ses doigts s'agitent à grande vitesse surle SCP.
Après 52 minutes, Le Dr.████ fit cesser l'expérience. D-6310 écrivit plus de 94 pages
relatant la vie d'un légionnaire romain du Ier siècle combattant contre la tribus celte des
nerviens dans le nord de la Gaule.
La précision de ce récit reste troublant, étant donné que le sujet D-6310 affirmera lui-même ne rien savoir sur les guerres romaines et que les
images lui vinrent en tête comme si il y était. Et cette voix lui décrivant chaque détail et
chaque actions.
Le Dr. ████ garde encore sur lui les copies de ce texte.
Note: Aucune séquelle psychique ne fut remarquée sur D-6310. Excepté qu'il semble avoir gardé de cette expérience plusieurs notions de latin, langue qu'il n'a jamais apprise auparavant. Une utilisation pédagogique de SCP-2105 pourrait être mise à étude.

Addendum b
Fasciné par les textes produits par SCP-2105, l'agent Drave bafoua la règle de
confinement en s'enfermant seul dans la pièce du SCP. Les caméras du couloir le virent
entrer à 01:21 dans la pièce et y restera jusqu' à ██:36. Des cris provenant de la pièce
on attiré la sécurité du secteur ██. La porte de la chambre de confinement allait être
forcées par l'équipe d'intervention au moment ou l'agent Drave défenestra la porte à coup
de pieds. En hurlant "A la lanterne, les aristocrates*" avant de violemment s'en prendre au > personnel de sécurité. Il usa de la crosse de son arme de service et blessait légèrement 4
personnes au cris "Pour la nation*" et "vive le son du canon*". Il fut rapidement maitrisé
puis emmener en salle d'isolation. il entama sur le trajet les premier couplet de "La
Marseillaise", l'hymne national français" avant d'être bâillonné.

Toute utilisation de SCP-2105 fut suspendue jusqu' à la ré-valuation de la dangerosité du SCP.
l'agent Drave fut soumis à 'interrogatoire par le Dr. ███ suite à ces évènements.
Une copie de l'interrogatoire est disponible dans l'Addendum 3.

*répliques citées dans un français correct

Addendum c
// Interrogatoire de l'agent Drave par le Dr ███suite aux évènements de l'addendum 2105-b.
Etant toujours dans un état instable, l'interrogé porte une camisole de sécurité en plus d'être solidement attaché à son siège.
Le Dr.███ fut spécialement demandé pour mener l'entretien au raison de ses connaissance en français.
Désormais la seule langue dans laquelle l'agent Drave parvient à s'exprimer, pourtant originaire de ██████, en Australie.

L'entretien sera par la suite traduit en plusieurs langues. //


-Dr. ███: Bonjour agent Drave.
-Drave: Z'êtes un coalisé?
-Dr. ███: J… Pardon?
-Drave: je n' parle pas au laquais de Brunswick! Dîtes lui d'aller bien se mettre la paille au cul si il!…
-Dr. ███: Non. Il n'y a aucun Brunswick ni aucun coalisés ici. Mais vous n…
-Drave: Alors si vous n'êtes pas avec eux, laissez-moi partir, citoyen! je dois rejoindre à tout prix l'armée de Dumouriez! Les prussiens vont nous submerger si!….
-Dr. ███: Calmez-vous je vous prie. Vous n'êtes ni sur un champ de bataille, ni en danger. De quoi parlez-vous? Qui est ce Dumouriez?
-Drave: mais le général Dumouriez, pardi! Mandaté par l'Assemblée Nationale! Vous débarquez d'où citoyen!?
-Dr. ███: Je me pose la même question à votre sujet. Et vous n'êtes vraisemblablement pas l'agent Drave. Qui êtes-vous, et que faîtes-vous dans son corps?
-Drave: ça n'a pas d'importance! Je suis enfin libre, parbleu! Je dois rejoindre mon régiment et!…
-Dr. ███: Vous n'irez nul part tant que je ne l'aurai pas décidé. Cependant je ne suis pas votre ennemi. Vous pouvez me parler sans aucune crainte. Pourquoi avez-vous attaqué l'équipe d'intervention, l'autre jours?
-Drave: J… J'ai cru qu'ils étaient des coalisés. J'ai voulu utiliser ce pistolet à silex, mais il ne fonctionnait pas.
-Dr: ███: Mmmm… Bien, bien… Vous n'êtes clairement pas à votre place ici. Qui êtes-vous d'ailleurs?

L'agent Drave est pris de légères convulsions et son regard se met à scruter la pièce

-Drave:JJj… Je suis le soldat citoyen Martin… Maillard…Engagé dans l'armée de renf…ort du général Miranda p…Pour l'armée du Nord de Dumouriez.
-Dr. ███: Bien Martin. il n'y a ni Miranda ni Dumouriez ici. Pas plus que de Brunswick ou de coalisés. que faisiez v…
-Drave: Et vous!? Vous répondrez à mes Questions!?… Que…Fais-je ici? Quel est cette forteresse!? Et quelle date sommes-sous?
-Dr. ███: Vous vous trouvez à la fondation SCP. je ne peux hélas vous en dire d'avantage pour le moment. Et vous…
-Drave: Quel jours sommes-nous!? Je risque de rater la bataille!…
-Dr. ███: Calmez-vous je vous prie. Et veuillez cesser de m'interrompre. Je répondrais a chacune de vos questions si vous répondez aux miennes. Comment êtes-vous arrivez ici, citoyen Martin?
-Drave: Je… Je ne me souviens plus..il… Les boulets ont commencé à pleuvoir et puis… cette…Cette boite! NON! J… Je ne veux pas y retourner!… Je n' peux PAS!…

L'agent Drave s'agite sur sa chaise et ses convulsions deviennent de plus en plus violentes

-Dr. ███: Restez calme! Vous parlez de la machine a écrire? c'est de là que vous venez?
-Drave: El!… Shlll!… ça nous… A…Appelle!…. il nous veut tous! J'ai réussis à sortir. mais… Hhh…il l'a senti!… il me cherche!…Je dois rejoindre l'armée du Nord… Sinon…
-Dr. ███: Continuez de parler, si il vous plait. Quelque chose dans la boite vous appelle?
-Drave: Jnnn….oui…Je n' sais pas… je ne sais pas ce qu'elle nous veut… on est bloqué à l'intérieur depuis tellement… depuis…. j'ai arrêté de compté, Co…comme tous les autres!…
-Dr. ███:Combien êtes-vous, à l'intérieur de cette boite, citoyen Martin?
-Drave: Elle nous veut… Nan non pas encore… Non non non!
-Dr. ███: Citoyen, calmez v…
-Drave: NON! NON! NON! NON!

Les convulsions de l'agent Drave ont atteint à stade critique. Ses yeux commence à se révulser et se mets à baver abondement. Il réussit à arracher une de ses sangles et se frappe violemment la tête contre la table d'interrogatoire.


L'interrogatoire est stoppé, l'agent Drave est pris en charge par une équipe médicale qui lui > administre de puissants sédatifs avant d'être placé en infirmerie.
L'agent Drave se réveillera quelques heures plus tard et retrouvera entièrement ses esprits. sans aucun souvenir des évènements précédents. Excepté qu'il était entrain d'écrire un roman inspiré de la vie d'un soldat de la révolution française tombé a proximité de Valmy en 1792 sur SCP-2105.

Il avouera ne pas avoir voulu dans un premier temps s'isoler seul avec SCP-2105 et que son collègue devait le rejoindre dans le but d'écrire le plus long roman réalisé par le personnel à ce jour.
Mais que son collègue complice, l'agent Karlson, se soit rendormis au lieu de rejoindre son compère. Étant malgré tout impatient de commencer, il utilisa SCP-2105 sans attendre.
Les agents Drave et Karlson devront rendre compte de la gravité de leurs actes au conseil de sécurité du secteur █. Leur rappelant ainsi la dangerosité des SCP, même de classe "sûr". Les procédures de confinement des SCP ne doivent au grand jamais être prises à la légère. Même celles paraissant des plus banales.

Le Dr.███ rédigera son analyse de la possession de l'agent Drave par l'entité de SCP-2105, appelée SCP-2105-1 dans un dossier annexe.
Les agents Drave et Karlston ne seront ni mis sous traitements amnésiques, ni supprimés. > Cependant leurs actions seront dorénavant surveillées.
Le Dr. ████ soutient cette thèse de manipulation. Le Dr. ███ quand à lui reste plus réservé au sujet d'une influence de SCP-2105 sur le personnel humain.
Une enquête sur les origines de SCP-2105 ainsi que sur les descendants des ses anciens propriétaires sera mise en place sous le couvert d'une équipe d'enquêtes paranormales.

Note: Pendant l'internement de l'agent Drave, il fut retrouvé éparpillé dans toute la chambre de confinement approximativement 1246 pages et demi de récits relatant la vie de SCP-2105-1, le prétendu révolutionnaire français Martin Gaillard. Dans une qualité d'écriture et de détails encore jamais observé. Les pages sont gardées sous clef dans le bureau du Dr. ███.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License